27 mars 2018 2 27 /03 /mars /2018 06:32

 

 

 

Département 12 - AVEYRON

 

Quelle magnifique curiosité !

 

 

Le bourg :

Situation :   (--> le voir sur une carte)

   La commune de Saint Chély d'Aubrac est située à 50km Nord de Millau (voir son beffroi), à 25km au Nord-Est d'Estaing (voir son château) et à 10km au Sud-Est de Laguiole.

 

     Coordonnées du château :

44° 34' 09" N 02° 56' 29" E
 44.569303°  2.941326°

 

 

 

Le château : 

L'extérieur :

La découverte

* Après avoir visité la Dômerie d'Aubrac, je me dirige vers le Sud-Est de Saint Chély d'Aubrac.

* Quatre kilomètres plus loin, mon destrier et moi même sommes en arrêt.

Est ce le site médiéval que je recherche ?

 

 

Trop rapide analyse

* En découvrant ce site habité et consolidé, je pressens que les traces de fortifications médiévales seront minimales.

* Avec mes années de découverte de ruines et constructions fortifiées j'ai appris que rien est évidence et qu'il faut parfois du temps pour voir autrement une construction modernisée.

* Rapidement, je me désintéresse de la partie droite (au loin) bien que cela ressemble à une courtine puis une tour carré arasée, et je me concentre sur la grande tour.

 

  Saurez vous analyser cette construction ?

La tour

* Elle a une forme parallélépipédique et mesure 10m par 13m.

* Quatre étages sur rez de chaussée la composent.

* La hauteur globale avec le toit est de 30m.

* Les parements d'angle sont bien appareillés.

* Par contre, les murs comportent des pierres asymétriques en tailles et en dimensions.

Sont ce des réparations suite à des attaques

ou

des reconstructions par manque d'entretien ?

* Suivant les documentations, cette haute et puissante construction se nomme :

       - Un donjon,

       - Un château,

       - Une grange fortifiée.

* Des fenêtres à meneaux en croix ont été aménagées à la Renaissance.

* Ces ouvertures comportent un arc de décharge au dessus (ceci pour déporter le poids des étages sur les cotés soulageant ainsi le linteau).

* A l'étage supérieurs, de petites ouvertures semblent datées du Moyen Âge.

* La base de la tour semble évasée.

* De nombreuses canonnières pour tir rasant (le plus dévastateur) sont visibles.

* Curieusement, je ne vois aucune archère (voir vocabulaire). Peut être ont elles été remplacées par les larges fenêtres.

* Au sommet, les consoles triples sont la preuve que des mâchicoulis existaient.

* Le chemin de ronde a été remplacé par une promenade avec pilotis. Cette curiosité "moderne" est certainement due aux propriétaires du siècle derniers. Peut être n'approuvez vous pas la modernité de ce choix architectural, mais grâce à eux, la tour existe toujours et a même pris un aspect "art moderne" qui ne me déplait pas.

 

 

L'intérieur :

* Hélas, la porte ne s'ouvre pas.

* Je ne pourrai pas confirmer mes constatations. 

 

 

Le diaporama du château est ici - CLIC

 

 

 

Histoire du château :

* Au 13ème siècle, le site appartient aux moines (de la Domerie) d'Aubrac. 

* En 1266, les moines autorisent les seigneurs de Belvezet et de Roquelaure à faire valoir leurs droits sur ce site.

* Vers 1370, durant la Guerre de Cent Ans, les Anglais attaquent et brûlent le château (certains historiens contestent ce fait à cause des homonymies régionales).

* Au 15ème siècle, le site est reconstruit.

* Vers 1581, pendant les guerres de religion, les habitants de Saint Chély et de Condoms ont l'obligation de monter la garde dans la tour (ou le château) pour prévenir des attaques des Huguenots.

* Au 16ème siècle, les murs sont percés de fenêtres.

* En 1656, une troupe commandée par le Chevalier de Saint Clément attaque et s'empare du château. L'inventaire de la grange fortifiée est le suivant :

- 2000 setiers de seigle,

- 200 bêtes à cornes,

- 9 paires de bœufs avec attelages

- 80 moutons,

- 5 pourceaux,

- 3 charretées de paille,

- 3 charretées de foin,

- Etc...

* Entre 1656 et 1657, le Chevalier de Saint Clément s'établit au château et pille la région avec sa troupe.

* En 1657, le maréchal des Logis Thomas, à la tête d'une petite armée, attaque le château, puis le reprend. Il capture 5 brigands qui seront jugés puis exécutés à Rodez.

* En 1658, un inventaire partiel mentionne la présence dans le château de :

- 67 vaches,

- 4 taureaux âgés de 4 à 5 ans,

- Etc...

* Au début du 19ème siècle, la famille Taulon possède le site.

* Au 20ème siècle, la tour est consolidée puis rendue habitable par ses nouveaux propriétaires.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur est libre et gratuite en respectant la propriété privée. La visite de l'intérieur est interdite.

 

 

Saurez vous donner un âge à cette tour ?

 

      Cliquez pour aller au menu des Châteaux du 12 Vers Menu châteaux de l'Aveyron

Partager cet article

Repost0

commentaires

Pierrote 28/03/2018 17:53

B ien surpris allez être si je vous dis : «
O ui, j’ai aimé mirer site d’aujourd’hui ! ».
N ‘y a qu’une explication à ce fait :
N ‘ai-je rien vu, je pense, de ce qui est,
E merveillé mon esprit par vision
F abuleuse, à mon sens, d’une construction
O rnant sommet de cette énorme tour :
N e m’est-elle apparue comme un atour

R emanié en ce siècle, mais comme hourdage.*
O r, est-ce « ma » défense du Moyen-Âge…**
U ne manière de dire que j’ai rêvé,
E n somme, à une fausse vérité
R envoyant image de pans de bois
G arantissant assaillis, autrefois.***
U nivers chimérique mais qu’il m’a plu
E riger, en songe. Est-ce si farfelu ?

* je ne sais pas pourquoi, au 1er coup d’œil j’ai eu l’image de Pareid, Woel dans mon esprit et leur magnifique hourdage... ce qui revient à ce que vous dites dans le § « Trop rapide analyse » : j’ai vu autrement une construction modernisée !
** la 1ère dans la liste des défenses d’antan, pour son esthétique… à mes yeux.
*** bien que le chemin de ronde ait pu être en bois, mais les consoles de pierres ne sont pas signes de hourds, donc, il n’y en eut mie ici.

Le Chevalier Dauphinois 28/03/2018 18:08

* Votre imagination est fertile !.... Est ce mon contact (via le blog) qui vous donne cette qualité ou cette vision ?
* Voir hourdage en cette modernité est fascinant.
* Cette tour m'a plu lors de sa découverte, mais j'avoue avoir imaginé de "ma Pierrtote" une légère griffure à la limite du courroux en la découvrant.
* Si vous appréciez cela.... je vais m’enhardir..... Affuter vos lunettes et votre plume... Hihihi