30 octobre 2018 2 30 /10 /octobre /2018 08:55

 

 

Département 12 - AVEYRON

 Cette porte m'emporte dans les siècles passés

 

 

Le bourg :

Situation :   (--> le voir sur une carte)

   La commune de Saint Côme d'Olt est située à 55km au Sud-Est d'Aurillac, à 30km au Nord-Ouest de Séverac le Château (voir ce château), à 25km au Nord-Est de Rodez et à 5km à l'Est d'Espalion.

 

     Coordonnées du bourg :

44° 30' 57" N 02° 48' 51" E
 44.51573978°  2.814259529°

 

 

 

La cité : 

L'extérieur :

Une cité touristique... et pourtant

* En arrivant proche du centre bourg de Saint Côme d'Olt, je ne sais pas encore si je dois chausser mon chapeau de paille de touriste ou mon heaume de castellologue amateur.

 

* Bien que le bourg soit classé dans la liste des "Plus Beaux Villages de France", je pressens que je vais chausser les 2 couvre chef car mes poils se dressent.

 

 En traversant la porte, je traverse les âges

Des portes et des passages

* En découvrant les haut murs ressemblant à des remparts, la forme circulaire de "périphérique" extérieur et les portes défensives, j'imagine de suite que cette commune fut fortifiée.

 

* Une vue satellite me confirme que la forme circulaire est la caractéristique d'un "village défensif" ou d'une petite cité fortifiée des siècles passés.

 

* Je suis étonné de ne pas voir d'archère ni canonnière.

 

* L'absence de bretèche (voir vocabulaire) au dessus des portes en tiers-point est surprenante.

 

* Il me faut en traverser une pour entrer dans cet ancien bourg.

Reste-t-il quelques trésors ?

 

 

L'intérieur :

Tour des ruelles et détours

Est ce un couloir du temps ?

 

* Les ruelles sont étroites.

* L'architecture médiévale se ressent à chaque pas.

* Les maisons sont parfois reliées par une passerelle couverte.

* Les étages des maisons médiévales sont en encorbellement pour gagner en surface habitable.

Avez vous remarqué la porte bouchée à gauche ?

* Lorsque les ruelles aboutissent à une petite place, je distingue au loin quelques vieilles tours.

 

Ressentez vous la puissance de cette tour ?

 

 

 Quel magnifique le clocher torsEt toi et toit

* Soudain, mon nez heurte une haute construction.

Qu'est ce donc ?

* C'est la tour escalier de l'église paroissiale dédiée à Saint Côme.

* Cette église possède une curiosité architecturale assez rare en nostre Royaume de France :

- Un clocher flammé nommé aussi clocher tors.

 

 

En cette fin, le château restera sur votre faim

* Hélas pour vous et pour moi, mes images du château devenu l'hôtel de ville ne sont pas exploitables.

* Ainsi,  durant vos prochaines vacances en ce département, je vous laisse la surprise de la découverte d'un château fort modernisé à la renaissance.

 

 

Le diaporama du bourg et château est ici - CLIC

 

 

 

Histoire de la commune :

* En 1226, un château est cité dans un texte, il est nommé : Hostel seigneurial. Le site est une dépendance de la châtellenie de Calmont.

* Au 14ème siècle, le château est reconstruit. Des fortifications sont ajoutées, quatre tours défendent les angles. Il appartient à la famille Castelnau.

* En 1392, Jean de Castelnau habite au château.

* Au 15ème siècle, le château est remanié.

* A la fin du 15ème siècle, l'évêque demande la construction d'une église qui deviendra paroissiale.

* Au 16ème siècle, la renaissance quémande au seigneur de remanier son château.

* En 1586, 2 40 habitants de la paroisse décèdent suite à la Grande Peste.

* En 1747, par lettre patente de Louis XV (voir liste des rois), Saint Côme est érigé en Marquisat (voir titre de noblesse).

* En 1768, la seigneurie est confisquée pour cause de dettes, pourtant le château n'est pas confisqué à la famille Curières de Castelnau.

* Vers 1792, le site est abandonné par ses propriétaires. Deux tours du château sont démolies.

* Au 19ème siècle, le château est transformé en pensionnant.

* A la fin du 19ème siècle (à vérifier), le château devient la mairie.

* En 1927, l'église et son magnifique clocher sont inscrits aux Monuments Historiques.

* En 1999, le château est inscrit aux Monuments Historiques.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur du bourg et des ruelles est libre et gratuite. La visite de l'intérieur des remparts et du château est interdite.

 

Cette cité m'en a fait voir de toutes les couleurs

 

 

      Cliquez pour aller au menu des Châteaux du 12 Vers Menu châteaux de l'Aveyron

Partager cet article

Repost0

commentaires

Pierrote 30/10/2018 21:09

S uis-je heureuse en ce lieu : j’ai voyagé
A u Moyen-Âge dès votre arrivée !
I l semble qu’heaume, capel de paille mêlés
N ous donnent « heaume de paille » ! C’est, Chevalier,
T out à fait ce qu’il fallait pour mirer

C e petit bourg de si belle contrée !
O ui, prime porte dans siècles passés
M ‘a emportée.* Ai-je âges traversés
E n franchissant seconde.** Et j’ai flâné

D ans un couloir du temps,*** en vérité,

O bservant tierce image. Plus demander
L ‘on ne saurait ici ! Suis-je enchantée !
T ant plus qu’offert aussi vous nous avez

R avissante passerelle restée
O uvrage couvert. Je l’ai moult aimée !…
U nivers magique ayant résisté,
E t c’est merveille, au temps, sans trop changer.
R egret est pour le castel « évincé » :
G ratifiés nous avez d’un seul cliché.
U n aspect médiéval lui ai-je trouvé,
E manant de la tour, peu « toiletté » !****

N ‘avons rien aperçu de fortifié ?
B ien peu m’en chaut ! Le tout fut très guerrier !*****

* info-bulle de la 1ère image de votre article, et image elle-même.
** info-bulle de la 2ème image de votre article, et image elle-même.
*** info-bulle de la 3ème image (gauche) de votre article.
**** bien que vous parliez d’un castel fort modernisé à la Renaissance… On dirait, par ce seul cliché (et par un autre de l’article, sur lequel on aperçoit une autre tour et si celle-ci appartient bien au castel), que le castel a gardé pas mal de sa « médiévalité »… Je me sens donc grugée ! (car je suis sûre que vos clichés ne sont pas si inexploitables que ça).
***** je veux dire : la puissance guerrière se ressent partout, du moment que le bourg était fortifié.

Le Chevalier Dauphinois 31/10/2018 08:54

* Cette article est un peu ce que je souhaite faire de mon blog : Montrer toutes les formes de traces médiévales existantes.
-- Les ruines,
-- Les châteaux entiers.
-- Les sites très refaits ou modernisés.
-- Les bâtiments religieux défensifs.
-- Les constructions uniques comme ponts, moulins etc...
-- Puis... les villages médiévaux.
* Je suis heureux que cette commune vous plaise. Même sans rempart, même sans imposante porte défensive, l'esprit du Moyen Âge est présent.
.
** Pour mes images du château, je peux vous assurez qu'elles sont inexploitables.
** En 2006, j'avais changé de boitier. Je ne dominais pas encore les réglages ni les touches. Entre les ombres et le puissant soleil donnant un contraste important, puis avec mon erreur de mise au point sur l'objectif et enfin, la molette de décalage de luminosité..... je n'ai pu récupérer (en trichant sur la couleur) qu'une seule image.
** Si un jour mon destrier m'amène en Rouergue, peut être que je m'arrêterai pour immortaliser le château.
** Mais je doute de m'y rendre prochainement car mon futur sera Pyrénéen puis val de Loire... et peut être Bourguignon.