12 janvier 2021 2 12 /01 /janvier /2021 08:50

 

 

     
michel-j-01     Cet article est très spécial : Il est l'oeuvre d'un passionné ayant comme pseudo : " M. J.". Comme moi, il est fou de châteaux, aussi bien d'époque médiévale que renaissance. C'est aussi un passionné d'architecture et d'art. Il m'a proposé d'écrire quelques articles sur mon modeste blog.

     J'ai évidemment accepté. J'adore échanger sur les châteaux forts. Je suis fier de l'avoir dans ce "bateau" qui navigue à travers le temps !

   Croyez moi, vous allez découvrir un monde différent du mien, un ressenti plus architectural.

Faites lui un formidable accueil. 

 

michel-j-02  

 

 

 

Département 94 - VAL DE MARNE

 

 

 

 

Ce donjon Royal est plus blanc que blanc !

Le bourg :

Situation :   (--> le voir sur une carte)

    La commune de Vincennes est située à 8km à l'Est du centre de Paris, au pied de la sortie de métro nommée : Château de Vincennes.

 

    Coordonnées du château :

48° 50' 33" N 02° 26' 08" E
 48.842568°  2.435494°

 

 

 

Le château :

L'extérieur :

La découverte

* Avant de pénétrer dans le château, il est préférable d'en faire le tour extérieur à pied.

* Une promenade de 1100 m permet de mieux se rendre compte dans quel esprit il a été réalisé.

 

 

Le mur d'enceinte

* Le long mur d'enceinte résulte d'une volonté de Charles V (voir liste des rois) qui était de faire de Vincennes une cité fortifiée, renforcée de neuf tours qui avaient au 14ème siècle 40 m de hauteur et servaient simultanément de logis et d'éléments défensifs.

* Ce sont elles que l'on peut encore voir dans l'iconographie des "Riches Heures du Duc de Berry".

* C'est à l'initiative de Napoléon Ier que sept d'entre elles furent dérasées à la hauteur de la muraille d'enceinte pour recevoir des canons quand il décida de transformer Vincennes en place-forte militaire.

 

 

Enceinte coté Sud

 

 

Enceinte coté Sud

* Coté Sud, on a de l'esplanade du château une vue sur les fossés ceinturant l'ensemble et la tour du Bois, prolongée de part et d'autre par le portique qui ferme l'enceinte entre la tour du Roi au premier plan et celle de la Reine à l'extrémité.

* Seule la tour du Bois, au centre, a évité le dérasement ordonné par Napoléon.

* La petite colonne à la base de la tour carrée situe l'endroit où fut fusillé le Duc d'Enghien en mars 1804, à coté de la tour de la Reine.

 

 

Enceinte coté Est

* Coté Est, le long du cours des Maréchaux, la muraille qui plonge dans le fossé comporte cinq tours, toutes dérasées.

* En arrière-plan de celle-ci, la façade arrière du pavillon de la Reine.

 

 

La tour du Village

Enceinte coté Nord

* Enfin, sur le coté Nord, se situe l'entrée principale du château qui se fait par la tour du Village, haute de 42 mètres.

* Comme la tour du Bois au Sud, elle a échappé au dérasement général des tours externes sous Napoléon 1er.

* Les statues qui surplombaient le portail ont disparu, par contre le pont-levis et les rainures dans la pierre recevant ses bras de manœuvre sont encore bien là.

* Au Moyen-Âge, cette tour servait de résidence aux gouverneurs de Vincennes. 

* Franchissons cette entrée pour une visite des différentes constructions du château.

 

 

 

L'intérieur :

La basse cour

* Après avoir franchi la tour du Village, on pénètre dans une vaste enceinte qui, dans l'architecture féodale constitue la basse-cour.

* Les premiers bâtiments à droite et à gauche de l'allée centrale de la cour sont des bâtiments à usage administratif dont le seul intérêt est de situer l'emplacement du manoir primitif du 12ème siècle qui a progressivement été détruit à partir du 17ème siècle.

* Mais notre marche nous fait respecter la chronologie des constructions de Vincennes puisque la haute silhouette du donjon apparaît sur la droite.

* Là encore, on retrouve le schéma constructif classique du 14ème siècle :

- Une première défense, un fossé (en eau à l'époque),

- Et immédiatement après, le Châtelet constituant son entrée. C'est de lui que part le rempart, surplombé de son chemin de ronde délimitant la haute-cour.

* Nous en voyons ici sa façade postérieure prise de la haute-cour.

* Le Châtelet, flanqué de deux tours à mâchicoulis, assurait la garde du pont-levis. Charles V (voir liste des rois) y avait installé son cabinet de travail d'où il avait vue, par une haute fenêtre, sur la basse-cour.

* De là une passerelle donne accès au premier étage du donjon.

 

 

Un donjon enchemisé

Le donjon

* Le donjon, proprement-dit est une tour de 52 mètres, flanquée de quatre tourelles aux angles.

* L'éperon, visible sur la gauche contenait des latrines, une garde-robe et un petit oratoire.

* Il est ceinturé par son propre fossé, surmonté sur son coté interne d'une muraille avec en tête un chemin de ronde couvert et mâchicoulis.

* Des petites tourelles en léger surplomb, couvertes de toits en poivrière, sont situées aux quatre angles.

* Pour la petite histoire, c'est à partir du chemin de ronde que le Duc de Beaufort, un des chefs de la Fronde, incarcéré à Vincennes sur ordre du Cardinal Mazarin s'évada en se laissant glisser le long d'une corde en 1648.

* Corde hélas trop courte, de telle sorte que le Duc dut se laisser choir dans le fossé d'où il fut récupéré par ses sbires. 

 

 

Généralité sur le donjon

* Le Donjon comporte un rez-de-chaussée et 5 étages, tous, sauf le 5ème, bâtis selon le même principe :

- Une grande salle voûtée avec un fort pilier central occupant le milieu de celle-ci,

- Et quatre petites pièces aménagées dans les tourelles d'angle.

 

 

Plafond du 2ème étage

L'intérieur du donjon

* Les salles du rez-de-chaussée constituaient des locaux de service.

* Le premier étage, où l'on accède directement par une passerelle, était celle des réceptions royales et où siégeait le conseil du roi.

* Le deuxième étage, où l'on accède par un large escalier en pierre, était la chambre du Roi, où vécut Charles V et où, selon la tradition, moururent Henri V d'Angleterre et le roi Charles IX.

* Le troisième étage était la chambre des enfants royaux. C'est là également qu'étaient incarcérés les prisonniers de marque (Condé, le prince de Conti, le duc de Longueville et Diderot entre autres).

* Les quatrièmes et cinquièmes étages servaient de dépendances.

* Il faut s'imaginer ces murs, actuellement nus, dans leur décoration de l'époque avec des plafonds et murs totalement lambrissés en chêne et revêtus de somptueuses tapisseries.

* Quand le roi d'Angleterre (Henri V) mourut ici d'une dysenterie, en 1422, sont corps fut préalablement bouilli dans la cuisine du rez-de-chaussée avant d'être ramené dans son pays.

*  Mirabeau fut, pendant trois ans, incarcéré dans l'une des tourelles d'angle du premier étage.

 

 

La Sainte Chapelle

 

 

La Sainte Chapelle

* En face du donjon, la Sainte-Chapelle fut commencée vers 1300 et achevée par Philibert de l'Orme pendant le règne de François 1er.

* Bien que construite pour l'essentiel en pleine Renaissance, l'édifice est du style gothique flamboyant.

* Observons la disposition originale de ces deux galbes dont l'un surplombe la porte et le second, plus grand, la rosace du pignon encadré de deux tourelles se terminant par des clochetons finement sculptés.

* La flèche a été supprimée au 18ème siècle.

 

 

La Sainte Chapelle et le portique Nord

C'est la fin

* Achevons cette visite de Vincennes par la Résidence Royale, un château à part dans ce vaste ensemble, situé à l'extrémité Sud de la grande cour et volontairement isolée de la partie médiévale par son portique Nord, voulu par son architecte, Le Vau, le premier architecte de Versailles.

* Deux constructions bordent la cour d'honneur :

- Le pavillon du Roi à l'Ouest, le premier construit au milieu du 17ème siècle,

- Et le pavillon de la Reine à l'Est.

* Deux vastes constructions classiques comportant deux étages nobles et un troisième en attique, et dont les travées sont rythmées par de forts pilastres doriques.

* Les deux portiques Nord et Sud qui les rejoignent ont eux-mêmes leur histoire :

- Le portique Nord a été détruit au 19ème siècle et reconstruit à l'identique.

- Le portique Sud qui avait remplacé l'ancienne muraille du Moyen-Âge, s'était trouvé englobé dans une casemate en 1840. Il a été retrouvé presque intact, lorsque les Allemands ont dynamité celle-ci en 1944, et reconstitué dans son état d'origine, notamment le portail d'honneur en forme d'arc de triomphe et ses deux suites d'arcades de part et d'autre ouvrant des vues sur le bois. 

 

 

Le diaporama du château est ici - CLIC

 

 

 

Histoire du château :

* Au 11ème siècle, la Couronne Royale de France achète la forêt de Vincennes aux moines de l'abbaye de Saint-Maur.

* Au 12ème siècle, sous les règnes de Louis VII (voir liste des rois) et de son fils Philippe-Auguste, il est fait mention d'un manoir à l'emplacement du château actuel.

* Au 13ème siècle, le roi Louis IX fait entamer les fondations d'une chapelle gothique qui ne sera achevée que sous François 1er

* En 1274, Philippe III Le Hardi se marie à la chapelle.

* En 1284, Philippe IV Le Bel se marie au château.

* Dans le 1er quart du 14ème siècle, les trois fils de Philippe IV Le Bel (Louis X, Philippe V et Charles IV) décèdent au château. 

* En 1328, c'est la branche des Valois qui succède aux Capétiens. Ils vont être les bâtisseurs de Vincennes.

* Vers 1336 (à vérifier), le roi  Philippe VI entreprend la construction du donjon.

* En 1337, début de la Guerre de Cent Ans.

* En 1338, à Vincennes, naissance du futur roi Charles V.

* En 1340, arrêt des travaux car le roi doit faire face à une bataille navale perdue et l'année suivant, la guerre de succession de Bretagne.

* En 1361, Charles V  fait reprendre les travaux du donjon.  C'est le premier roi à partager sa vie entre le Louvre et Vincennes.

* En 1363, construction de l'enceinte avec ses 9 tours.

* En 1371, donjon et enceintes sont terminés.

* Au 16ème siècle, les rois de la Renaissance délaissent quelque peu Vincennes au profit de Fontainebleau, Saint-Germain et des châteaux de la Loire. François 1er y fait cependant achever la chapelle royale.

* En 1554, inauguration de la chapelle Royale par Henri II (voir liste des rois).

* Au début du 17ème siècle, le donjon, jugé trop inconfortable, est définitivement abandonné comme résidence royale par les souverains. Deux grands corps de logis sont construits au Sud-Ouest et Sud-Est, adossés au mur d'enceinte :

- Marie de Médicis fait édifier le premier qui deviendra le pavillon du Roi.

- Louis XIV lui donne son vis-à-vis, le pavillon de la Reine, cinquante ans plus tard.

* En 1661, à Vincennes, décès de Mazarin.

* Vers 1682, c'est cependant la fin de Vincennes en tant que résidence royale, bientôt abandonné par Louis XIV au bénéfice de Versailles. Le château abrite dès lors temporairement une fabrique de porcelaine.

*  Dans le troisième quart du 18ème siècle, Louis XVI songe à mettre en vente "ce château qui n'est bon à rien".

* A la fin 18ème siècle, Napoléon va lui donner une vocation militaire. Toutes les tours du mur d'enceinte sont arasées à la hauteur des courtines. Le vieux manoir des Capétiens est totalement détruit. Les ouvertures extérieures sont bouchées. Vincennes devient un arsenal et un ouvrage de défense.

* Au 20ème siècle, restauration des deux grands pavillons, du Village au Nord et du Bois au Sud, redonnant son lustre à la grande cour intérieure ainsi qu'à l'aspect extérieur du château par le rétablissement des fossés. 

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur est libre et gratuite depuis la route. La visite de l'intérieur est possible après un droit de passage en pièces sonnantes et trébuchantes. Renseignez vous sur les horaires et jours d'ouverture.

 

 

6 siècles d'architecture Royale, religieuse et militaire

 

Vers Menu
donjons
remarquables
de France
Cliquez pour aller au menu des donjons remarquables   Cliquez pour aller au menu des Châteaux d'Ile de France

Vers Menu châteaux du Val de Marne

Partager cet article
Repost0

commentaires

Pierrote 13/01/2021 14:34

V oici un castel qui ne peut laisser
I ndifférent, tant a un long passé !
N ous ne pensons bien souvent qu’au donjon.
C ‘est, de cette construction, le fleuron.
E ut l’heur totalité Messire M.J.
N ous dévoiler, et ses écrits précis
N ous renseignent sur tous les bâtiments
E ncore debout, et ce qui, antan,
S ‘y trouvait érigé. Explications

I ndiquant, pour chaque ouvrage, fonction.
L e temps, parfois, m’a semblé suspendu
E n mirant parties connues ou « perdues ».*

D e plus, la médiévale miniature**
E st pour me faire voyager, pour sûr !

F ailli je n’ai me souvenir de ces
R ois qui firent la France, et de songer
A celui qui fut le le premier Dauphin,
N on du Dauphiné, mais de France,*** lien
C omme je les aime car rêveries
E ngendrent dans couloirs du temps !… Ravie,

V raiment, j’ai été visiter ce lieu,
A lors que moult bâtis ne sont mie ceux
L es plus prisés.**** Mon esprit fut heureux

D ivaguer parmi ces pans de l’Histoire
E mprisonnés dans ces pierres. Pouvoir

M agique des neurones médiévaux «
A tténuant » ce qui est trop nouveau,
R ehaussant beauté de l’ancien… Merci,
N on pas à un, mais deux Chevaliers si
E pris de jadis, de partage aussi !*****

N ‘ai-je insisté sur détail tel ou tel :
B ien trop grand est cet unique castel !

* notamment, la vue du lien « sa façade postérieure », ou celle de l’intérieur du chemin de ronde ou des salles, me transportant vraiment au Moyen-Âge… et bien sûr, la vue du donjon !
** cf. image du lien « Riches heures du duc de Berry ».
*** le futur Charles V, premier a avoir porté le titre de Dauphin de France.
**** par moi, bien sûr. Je ne parle qu’en mon nom !
***** 2 Chevaliers, vous l’aurez deviné = vous, et Messire M.J.

Le Chevalier Dauphinois 13/01/2021 15:08

* Deux Chevaliers.... pour vous !
* Diantre, Ma Pierrote est merveilleusement encadrée.
.
** J'avoue qu'en voyant l'article de messire MJ, j'étais très heureux car.....
......... La région Parisienne n'est pas mon terrain de chasse.
** J'adore la solitude, le silence des sites perdus, le temps pour déguster les pierres. Donc Vincennes, bien que cette ville soit dans ma liste, est à l'opposé de mes choix de vacances.
** J'avais prévu d'y aller dans un siècle (environ) donc heureux je suis d'avoir pu montrer cette merveille unique.

Eliane Vandezande 12/01/2021 22:32

Belle visite intéressante, merci!

Le Chevalier Dauphinois 13/01/2021 10:10

* Bonjour et merci pour votre lecture.
* Ce château n'est pas montré de façon classique. Messire MJ (l'auteur de l'article) sait voir autrement les imposants sites.