20 septembre 2011 2 20 /09 /septembre /2011 06:30

 

 

Département :   40 - LANDES

 

 

 

Mes yeux se troublent devant cette ancienne maison forte

Le bourg :

Situation : (--> le voir sur une carte)

   La commune de Saint Justin est située à 11km au Sud-'Est de Roquefort des Landes (voir son château) et à 4km au Nord-Ouest de Labastide d'Armagnac, proche de la D933.

 

   Coordonnées du bourg :

43° 58′ 52″ N 00° 13′ 48″ W
 43.9811°  -0.23°

 

 

 

La maison forte :

L'extérieur  :

La découverte

* Dans une bastide du 13ème siècle, je ne m'attends pas à voir une puissante maison forte avec des tours flanques gigantesques et un donjon touchant le ciel.

* C'est pourquoi, mes yeux clignotent de bonheur devant ce bâtiment

Le voyez vous ?

* Je sens votre étonnement derrière l'écran. Regardez mieux ici.

 

 

Rapide analyse

* Sur cette façade, il y a des volets bleus hélas fermés. Impossible de savoir si cette fenêtre est romane, gothique ou moderne.

* L'autre façade latérale comporte une ouverture rectangulaire obstruée dont il est impossible de connaître la fonction.

 Est ce vraiment une maison forte ?

 

 

Les défenses

* C'est la façade principale qui comporte les indices les plus significatifs sur les défenses.

 ** Il y a d'abord la porte médiévale située à quelques mètres du sol.

 ** Puis les 2 corbeaux ayant dû supporter une bretèche (voir vocabulaire) aujourd'hui obstruée.

 ** Puis, une fente de tir (certainement créée après le rebouchage de la bretèche).

Nota : La porte du bas n'est pas une ouverture médiévale.

 

 

L'intérieur  :

* Hélas, la maison forte est fermée......... Personne "possède la clé".

* Même le "Sésame ouvre toi" ne fonctionne pas.

* Il me faut repartir vers une nouvelle aventure Landaise.

 

 

Le diaporama est ici - CLIC

 

 

 

Histoire de la maison forte :

* Au 13ème siècle (?), construction de la maison forte.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur de cette maison est libre et gratuite depuis la place du village. La construction est une propriété privée non visitable.

 

 

Remerciement   Par ce modeste article, je voudrais remercier quelques habitants du bourg pour leur gentillesse à  m'expliquer leurs "vieilles pierres" et tout particulièrement la "princesse" de l'office de tourisme pour :  
   

* Sa patience à répondre à mes nombreuses questions,

* Sa compétence dans l'histoire et l'architecture des bâtiments,

* Sa disponibilité,

* Sa documentation.

 

 

 

Un corbeau

 

      Vers menu des châteaux des Landes Vers Menu châteaux des Landes

Partager cet article

Repost0

commentaires

Jack 01/12/2020 20:07

Il y a quelques petites choses que je ne comprends pas..

** Les lois de la physique font qu'un objet lâché dans le vide prend de la vitesse dans sa chute. Donc, plus la chute est longue, plus la vitesse augmente. Enfin, je crois... je ne suis pas très bon dans le domaine des Sciences...
=> Le haut de la porte que vous dites être médiévale me semble un peu trop proche de la base des consoles de la disparue bretèche. Cela suppose qu'un objet (admettons, un caillou à peine plus gros que le poing) lâché à travers les mâchicoulis n'aura pas la même force de frappe sur un assaillant que s'il est lâché du haut d'une tour de 15 mètres ! À moins que le défenseur ne verse de l'eau bouillante, auquel cas, peu importe la hauteur, une eau à 100°C reste une eau à 100°C !

** Si je m'imagine à la place d'un assaillant du Moyen-Âge : je m'approche de cette porte et au-dessus, à 30 centimètres environ, je vois une construction en encorbellement, trouée à sa base... le guet-apens me semble évident et j'ai peut-être encore le temps de courir. En revanche, je m'approche d'une tour (ou d'un mur), haut(e) de 10 mètres, protégé(e) par une bretèche, je n'ai peut-être pas la présence d'esprit de lever la tête avant d'atteindre le mur (ou la porte).

** Comme on le voit souvent dans votre blog, la bretèche n'est pas visible systématiquement. Parfois, elle est cachée dans un renfoncement et il faut être presque au pied du mur pour la voir : l'effet de surprise devait être total !
Or, dans ce cas, j'ai l'impression que seuls les plus téméraires (ou désespérés) ont tenté quelque chose. Les petites "racailles" de l'époque ont sans doute détalé à la vue de cette bretèche !

** Cela étant écrit, je repense à certains de vos articles : les défenses n'avaient-elles pas pour but premier de dissuader d'éventuels assauts ?

** Une autre question me taraude : je ne remets pas en cause vos qualités d'analyste médiévale, certainement plus aguerri que moi mais, quel indice vous fait penser que la porte actuelle n'est pas d'origine médiévale ? Celle du haut me semble trop bien taillée, trop droite, avec ses ferrures qui trahissent la présence d'un ancien volet. Celle du bas me paraît plus authentique. Auquel cas, la bretèche serait suffisamment haute pour causer quelques bobos sur un vilain brigand de passage !

Le Chevalier Dauphinois 02/12/2020 18:33

* Diantre !
* Que voila de nombreuses questions qu'il me faudrait argumenter longuement.
* Que voila nombreuses pensées qui m'obligeraient à longuement expliquer.
* Hélas...... je n'ai déjà pas beaucoup le temps pour trier mes images, rédiger mes articles, lire et travailler pour gagner quelques piastres (en vue de mes futures expéditions)...... donc, vous répondre avec exemples et arguments me sera long... et d'autres questions reviendront avec les quelques supputations que je ferais.
* Ce blog est un amusement et un moyen de donner envie aux "autres". Faire connaitre le patrimoine est le seul but.
* Il est probable que j'écrive quelques "approximations".... pour le plaisir du rêve.
* Il est certain que je n'argumente pas sur certaines caractéristiques comme doit le faire une thèse.
* Mon blog est une initiation pour que chacun trouve son plaisir puis décide de visiter le(s) bâtiment(s).
* Mais je suis très heureux que mes articles vous fassent poser des questions, vous donnent la curiosité de mieux comprendre et analyser.
* En lisant votre commentaire je suis content, j'ai réussi la mission. :D

oups 11/09/2012 08:10

merci pour ce nouveau clin d'oeil à la beauté du passé !

Le Chevalier Dauphinois 16/09/2012 22:22



  Je suis conscient qu'il y a dans notre royaume des châteaux et des fortifications plus importants et prestigieux que ce petit bourg et que cette maison forte. Mais j'ai voulu dans ce blog
montrer des bâtiments fortifiés peu connus, de magnifiques sites peu décrits sur le web.


  Heureux je suis que cette construction t'ait plus.



Anne la Dauphinoise 20/09/2011 21:24


Quel caractère a cette maison... Même si elle n'a pas grand chose de fortifié (en eut-elle plus au XIIIe siècle ?) elle en impose.
Peut-être également parce qu'elle se trouve isolée: dans son cadre actuel, on ne peut avoir d'yeux que pour elle. je l'échangerais volontiers contre ma chaumière !
J'aime aussi cet aspect des bastides : un vestige, seul, mais authentique, ou presque, et qui respire son siècle.


Le Chevalier Dauphinois 26/09/2011 13:20



 Saint Justin est un petit bourg, une bastide, possédant plusieurs constructions fortifiées. Cette modeste maison est l'une 4 merveilles médiévales de Saint Justin.


  J'ai eu aussi une tendresse pour la modestie de cette maison forte oubliée des hommes.