29 novembre 2012 4 29 /11 /novembre /2012 07:30

 

 

Département :   40 - LANDES

 

 

 

Le bourg : Cette église est elle fortifiée ?

Situation :   (--> le voir sur une carte)

   La commune de Tarnos est située à 5km au Nord de Bayonne (voir son château), proche de l'océan Atlantique.

 

43° 32′ 28″ N 01° 27′ 36″ W
 43.541111°  -1.46°

 

 

 

L'église :

L'extérieur  :

Présentation

* Mon petit fascicule affirme que le bourg possède une église fortifiée, mais sans description détaillée.

* La seule indication que j'obtiens par un ancien de Tarnos c'est :

"Ben..... l'église, elle est au début aux Templiers." 

* En réalité, cette église, située sur la route de Compostelle, faisait partie de la commanderie des chevaliers de l'ordre de Saint Jean de Jérusalem, nommé aussi : Les Hospitaliers.

* Je me dois de découvrir cette beauté si peu décrite et pourtant "prestigieuse".

 

 

La découverte

* En arrivant devant l'église je comprends de suite que sa rénovation importante et son crépi peint ont défiguré cette construction Romane.

* Je passe rapidement devant le chevet qui ne comporte aucune trace de fortification et je regarde le clocher.

 

 

Le clocher

* Avec ses contreforts et sa base parallélépipédique, il ressemble à un donjon de château fort.

* Certes, il n'en possède pas la hauteur, mais ses solides murs épais peuvent repousser une charge ennemie.

* La tour ronde accolée doit contenir un escalier.

* Mon seul regret : L'absence visible d'archère, de bretèche ou de corbeau pour des hourds (voir vocabulaire).

 

 

L'intérieur  :

* Hélas, comme pour beaucoup d'églises en ce 21ème siècle, la porte est close. 

  

 

Le diaporama de l'église est ici - CLIC

 

 

 
Histoire de l'église :

* Au 12ème siècle (?), construction d'une église.

* Au 13ème siècle, l'église appartient aux Hospitalers.

* Au 14ème siècle (?), le bourg ne possédant pas de château fort, et celui de Ondres étant trop éloigné de Tarnos, l'église est fortifiée.

* Au 15ème siècle, aménagement de l'intérieur de la nef.

* Au 19ème siècle, "modernisation" de la décoration intérieure de l'église.

* En 1971, l'église est inscrite aux Monuments Historiques.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur de l'église (dédiée à Saint Vincent) est libre et gratuite. La visite du clocher et des fortification est interdite.

 

 

ESt ce le vestige d'un donjon ?

 

Vers Menu
églises
fortifiées
de France
Cliquez pour aller au menu des églises fortifiées   Cliquez pour aller au menu des Châteaux du 40 Vers Menu châteaux des Landes

Partager cet article

Repost0

commentaires

Anne la Dauphinoise 04/12/2012 21:05

T ant peu de défenses voyons-nous restées.
A ussi, nous faut-il les imaginer...
R onde tour en ce lieu servit d'accès,
N 'en doutons pas, au clocher-tour de guet.
O r, n'a t-il point de fortifications :
S ournoisement le temps a fait action...

L 'on peut toutefois apenser qu'ici
A possédé ce clocher hourds, même si
N ous n'apercevons des corbeaux la trace.
D es créneaux, m'est avis, point n'avaient place :
E tant donné la forme de ce clocher
S implement d'un toit dut-il être coiffé,

G arantissant la salle de repli, lors
U ltime abri, refuge, pour les guetteurs.
Y ont-ils eu grand labeur, c'est certain,
E n ces contrées désertes où pèlerins
N ombreux doutaient plus que la peste brigands...
N écessaires aussi pour les habitants
E taient ces églises... seul espoir souvent.

Le Chevalier Dauphinois 05/12/2012 12:03



  Minimale est cette église. Mais le charme de la région (et de mes vacances) font qu'elle a été photographiée avec un immense plaisir. J'ai essayé par cette petite prose de lui
redonner sa force d'antan.