11 mai 2013 6 11 /05 /mai /2013 06:30

 

 

Département :   40 - LANDES

 

 

 

Quel beau sujet de tableau ferait cette église

Le bourg :

Situation :   (--> le voir sur une carte)

   La commune de Taller est située à 50km à l'Ouest de Mont de Marsan (voir ses fortifications), à 6km à l'Est de Castets et à 16km au Nord de Dax (voir ses remparts).

 

   Coordonnées du bourg :

43° 52′ 25″ N 01° 04′ 18″ W
 43.8736°   -1.071667°

 

 

 

L'église :

L'extérieur  :

La découverte

* Si l'église de Taller avait été construite à coté de l'eau, j'aurais pu photographier ceci.

* Mais comme la rivière est loin, j'ai devant moi ce puissant bâtiment au milieu d'arbres et de fleurs.

* Je pressens que sa découverte va me mettre en joie tant les signes défensifs sont nombreux.

 

 

Le clocher

* C'est d'abord le clocher qui attire le regard. Haut, massif, renforcé par 4 contreforts aux angles.

* Tant il est imposant, ce clocher pourrait être le donjon de nombreux châteaux forts.

* Au sommet, sous le toit, 2 imposantes archères sur 3 façades servaient à la défense active de l'église. 

 

 

Tout en surveillant les archères, j'avance vers la porte

La nef

* En prenant un peu de recul, je peux admirer la qualité et l'intelligence des défenses de cette église.

* En plus du clocher-donjon, les habitants pouvaient se protéger et se défendre depuis un chemin de ronde avec salle de repli au dessus de la nef.

* Les archères sont plus petites que celles du clocher mais je crois voir un grand ébrasement (voir vocabulaire). 

 

 

Porte médiévale 

* Au dessus du toit de la nef, une curieuse ouverture m'intrigue.

* La forme intérieur de cette baie ressemble à une ouverture (porte) médiévale.

* C'était certainement l'accès entre la salle de repli et le clocher-donjon.

* La nef a donc été arasée. Cela me pose question :

Quand a été réalisé cet abaissement ? 

 

 

 

L'intérieur  :

* Je me présente sans arme devant la porte de l'église espérant le droit d'asile.

* Hélas, comme trop souvent durant ce 21ème siècle, l'église est fermée.

 

 

Le diaporama de l'église est ici - CLIC

 

 

 

Histoire de l'église :

Je n'ai aucune information sur l'histoire de cette incroyable église.

Mais je suppose une construction au 12ème puis une fortification au 14ème.

 

* Au 20ème siècle, un crépi de consolidation masque les pierres taillées.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur de l'église est libre et gratuite depuis la place du village. La visite du clocher et des fortifications est interdite.

 

 

Eglise massive et pourtant élégante

 

Vers Menu
églises
fortifiées
de France
Cliquez pour aller au menu des églises fortifiées   Cliquez pour aller au menu des Châteaux du 40 Vers Menu châteaux des Landes

Partager cet article

Repost0

commentaires

Anne la Dauphinoise 11/06/2013 21:42

T ant me sied cet article... le supposez !
A t-il peu à décrire ? rien n'y pouvez...
L 'important est que vous nous montriez
L a diversité de tous ces moûtiers...
E n est-il de plus grands moins fortifiés !
R avissants ? ce peut, de par leur côté

L uxueux, dû aux ornements variés...
A t-on pourtant vu statues (même armées !)
N uire à l'ennemi ? bien s'en protéger ?
D ois-je paraître ironique... j'en suis navrée..
E st ce moûtier, pour moi, valorisé,
S uivant celui de Pérignac... osée ?...

A mes yeux, le faire-valoir a été,
Q uoi qu'on en pense, l'image du grand moûtier :
U ne vision belle alors d'humilité
I ncomparable, à Taller s'est formée :
T ant minuscule que ce lieu ait été
A t-il d'abord pensé sécurité
I l semblerait... Me plait-il y songer...
N e dirait-on point castel érigé
E n se tournant vers la façade d'entrée ?
...

P ar elle, de suite ai-je été attirée :
O uvrage austère, certes, laissant "transpirer"
S ouveraine force, à son échelle créée...
T out est dans l'art d'avoir "optimisé"

S tructure menue qui montre la pauvreté
C ertaine des habitants de cette contrée;
R udesse aussi de leur vie révélée :
I gnoraient-ils superflu, étaient nés
P etites gens; de plus était compté
T emps pour concilier labeur et "monter"
U ne église, fut-elle pour eux destinée...
M algré cela, archères ont su placer,
...

N ombreuses, imposantes, sur nef et clocher;
O nt su salle de repli aménager.
T ant aurais-je aimé pouvoir l'admirer...
A vous lire, chemin de ronde a été :

B ien des défenses, pour si petit moûtier !
E n sont sa puissance, son charme, décuplés...
N e suis-je point impartiale ? en vérité
E moi ne souffre que la partialité !...
...

P uisqu' "incroyable" écrit vous-même avez :
S ûr qu'elle l'est : de simplicité, sécurité, efficacité, ..perspicacité, austérité, sobriété, massivité, naïveté - jamais banalité- magnanimité, générosité, bonté, humilité, sincérité, sensibilité
(oui, l'ai-je décelée...) ... beauté !... A ce que vous voyez, n'ai-je que très peu exagéré...

Le Chevalier Dauphinois 14/06/2013 13:23



Quelle belle prose pour une église


Qui n'a pourtant point de frise.


Elle est d'une architecture si carrée


Qu'une touriste en passant ne l'aurait point regardée.


Mais le Chevalier Dauphinois est si observateur


Que de suite il lui a donné son coeur.


Et pour la décrire il lui a donné sa main


Mais point pour l'épouser, c'est certain,


Ce fut un don pour lui écrire un article


Vantant le longue salle habitable.



vikki 11/06/2013 09:25

bonjour cher Chevalier
voila une jolie petite église .
c'est dommage en effet que de nos jours elles
soient souvent fermées a cause de vandalismes .
bonne journée cher Chevalier

Le Chevalier Dauphinois 11/06/2013 12:53



Comme ce sont les systèmes défensifs qui m'intéressent dans une église fortifiée, j'avoue ne pas souvent chercher à quémander la clé pour voir l'intérieur de la nef. Comme il est rare que
l'escalier menant à la salle de repli soit ouvert..... je ne tente pas d'entrer.