24 avril 2018 2 24 /04 /avril /2018 06:10

 

 

Département :  40 - LANDES

 

 

 

Cette butte porte elle un château ?

Le bourg :

Situation :   (--> le voir sur une carte)

   La commune de Castelnau Tursan est située à 12km au Sud-Ouest de Aire sur l'Adour, à 30km au Sud de Mont de Marsan et à 15km à l'Est de Hagetnau.

 

     Coordonnées du bourg :

43° 39′ 32″ N 00° 24′ 21″ W
 43.6589°  -0.405833°

 

 

 

Le château :

L'extérieur  :

Pourquoi me suis je rendu dans ce village ?

* Une brochure, récupérée dans une brocante, stipule que ce village possède un château en ruine*

* Curieusement, mon dictionnaires des châteaux forts affirme que Castelnau-Tursan possède un "Tuc" (motte castrale).

* Je me dois d'élucider cette contradiction.

 

 

La découverte

* Le village n'est pas grand, il est aisé de voir le point le plus élevé juste derrière l'église.

* Je descends de mon destrier puis  je vois ce spectacle arboré.

* Cette curieuse "touffe de feuilles" ne ressemble ni à un château ni à une motte castrale comme je vous en ai présentée en Dordogne.

Me serais je trompé de butte ou de bourg ?

 

 

L'enquête commence

* Lentement j'avance vers les arbres et j'ai l'impression qu'ils s'écartent pour me laisser voir une "bosse".

* En contournant la motte, je comprends que je marche dans la basse-cour et qu'en face de moi, un château était posé.

* Pour le moment, je suis incapable de savoir si la construction fortifiée était en bois ou en pierre.

Reste t il encore des traces de sa présence ?

 

 

Est ce un mur médiéval ?

Je monte

* La découverte d'un site aussi ancien doit se faire avec respect et douceur.

* Je monte donc lentement la pente de la motte, soudain, je crois voir un indice.

* Je n'ose y croire, devant moi un bloc de pierres. 

* Je vois que certains d'entre vous doutent de ma découverte, pourtant ce sont bien des pierres taillées et ajustées qui s’accrochent.

* Ce reste de mur suit la paroi et s'incurve.

 

 

L'intérieur :

Mes délires

* Arrivée sur la plate-forme, je vois... heu... je vois... une plate-forme.

* Il n'y a plus aucune trace de mur de tour ni de défense, mais l'impression de site historique se ressent.

* Même sans rempart je me sens en hauteur, près à défendre ce site contre tous les  "Anglois".

* Après mon délire, je reprends de la sagesse en regardant l'horizon.

 

 

Conclusion

* Ce site n'est ni une simple motte, ni une ruine de château fort.

* C'est un compromis des deux..... que je nommerai : Une découverte pour Chevalier Dauphinois.

 

 

Le diaporama du château est ici - CLIC

 

 

 

Histoire du château :

* En 950, un guerrier prénommé Louis, bâti un château en bois sur cette butte.

* Au 11ème siècle, une famille est citée et possède un château.

* En 1274, Raymond Bernard de Castelnau fait aveu au Duc d'Aquitaine (qui est aussi Roi d'Angleterre) pour son château et ses terres.

* Au 21ème siècle, la découverte du site est libre et gratuite.

 

 

La vue est toujours magnifique depuis un château fort

 

      Cliquez pour aller au menu des Châteaux du 40 Vers Menu châteaux des Landes

Partager cet article

Repost0

commentaires

Pierrote 26/04/2018 09:46

C omme j’aime ces buttes n’ayant l’air de rien ! -
A parté : car aviez expliqué bien
S ite de Grésignac et autre - Ainsi
T oute motte castrale mirée depuis
E st fondement de souvenirs d’un temps :
L e Moyen-Âge « moderne » débutant,
N ourri de cette féodalité
A vec laquelle longtemps on dut compter.
U ne façon de faire aux sources remonter…

T ant peu subsiste des vestiges ? Qu’importe !
U n « tas de terre », quelques pierres, et c’est porte
R éellement ouverte à rêveries.
S ûr qu’imagination dans mon esprit
A u galop franchit siècles et distances
N antie de mes historiques connaissances.*

L e fait que la contrée où je suis née
A it même genre de motte possédée
N aturellement aide à mon errance
D ans périodes de guerres où la défense
E t des puissants et des hommes de peu
S e trouvait réunie en de tels lieux.

G rand plaisir est découverte, pour moi ;
U ne incursion dans monde d’autrefois.
Y sont des moments de la vie d’antan
E mmêlés dans feuillus parmi les champs.**
N ec plus ultra, avons un Chevalier
N ous servant de guide pour apprécier
E xceptionnelle place du passé :

N i motte, ni castel, un peu des deux
B onifiés par votre article : c’est heureux !

P récieux endroit déniché par vos soins…
S aurais-je m’en souvenir, c’est bien certain.

* lesquelles comportent moult de lacunes, je le sais, mais sont suffisantes pour me faire voyager dans le temps et l’espace du royaume de France et de ses provinces, grâce notamment à la petite histoire de mon coin de Dauphiné natal.
** je parle des quelques pans de murs découverts, prouvant qu’il y eut de la vie ici puisqu’il y eut un castel.

Le Chevalier Dauphinois 01/05/2018 17:12

* Il est probable que dans une province où les châteaux sont nombreux, je n'aurai pas perdu du temps à visiter un site si minimal en traces construites.
* Mais le département des Landes est pauvre en châteaux forts. Je me devais de visiter, photographier puis montrer un site "Landais rare".
* Et puis, autre vérité, après 6 jours de découverte d'églises fortifiées (richesse médiévale des Landes), j'avais une forte envie de ruine castrale très ruinée.
* C'est cela un Dauphinois Chevalier et castellologue-amateur, un découvreur saupoudrant les types de constructions, aussi bien dans ses croisades que dans son blog.

Patrick 30/01/2011 23:57


Merci de votre attention mais mes ancêtres seulement...moi je viens des HLM du 9-2...pas vraiment les mêmes chateaux...mais dures batailles...;o)


Le Chevalier Dauphinois 31/01/2011 22:26



Diantre.... Serait ce un remake des "Visiteurs" avec les nobles ayant déserté les châteaux vendu aux gueux ?



Patrick 30/01/2011 02:11


Un de mes ancêtres habitait surement ce chateau puisqu'il est cité dans un acte de naissance : Le huitième février mil six cens nonante six naquit Catherine Durieu fille légitime à jean Durieu
Procureur de Madame de Poyanne et Anne de Mairanx demeurant dans le chateau de la présente paroisse.....


Le Chevalier Dauphinois 30/01/2011 21:08



Diantre... Suis je en relation avec un Seigneur ?... Je vais donc vous vouvoyer messire.



Martine 18/12/2010 12:20


:)
Il faudra que j'écrive quelque chose qui parle de châteaux... histoire de te faire venir... sur mes lignes! hi!hi!hi!
Je te charrie bien sûr. Mais... j'écrirai quelque chose. Laisse-moi du temps et ça viendra!

Bye!bye!
Martine


Le Chevalier Dauphinois 18/12/2010 17:59



Avoir ta vision des châteaux sera intéressante. Parfois je me demande si mon style de narration ne tourne pas en rond. Je m'inspirerai de ton article.


Allez hop... écris moi une prose



Martine 18/12/2010 09:50


Bonjour Chevalier,

Une balade délicieusement racontée comme tu en as le secret. Que de jolies découvertes grâce à toi. C'est passionnant tout ça! Merci

Bonne journée :)
Martine


Le Chevalier Dauphinois 18/12/2010 12:05



Je suis si émerveillé à chaque découverte que j'essaie de faire partager ma passion par des mots et quelques images. Heureux je suis de lire que ma mission Chevaleresque est réalisée.