8 septembre 2015 2 08 /09 /septembre /2015 06:10

 

 

Département 17 - CHARENTE MARITIME

 

 

 

Le bourg :

    Voyez vous l'église fortifiée ?Situation :   (--> le voir sur une carte)

     La commune de Courçon est située à 34km au Sud-Ouest de Niort, à 30km au Nord-Est de La Rochelle (voir sa tour de la lanterne) et à 15km au Nord de Surgères (voir son château).

  

   Coordonnées de l'église :

46° 14′ 38″ N 00° 48′ 48″ W
 46.243819°   -0.813256°

 

 

 

L'église : 

         L'extérieur :

Est ce que je rêve ?

* Il était tard en cette fin mai pour errer à la recherche d'une construction fortifiée dans ce département si loin de mon Dauphiné.

* Avant de me rendre dans une auberge accueillante, je m'amusais à photographier le vent dans les blés et à tenter des angles de prises de vue peu classiques.

* Soudain, mon destrier me donne un coup violent sur la nuque :

"Regarde au loin pseudo-Chevalier."

"Toi qui prétends avoir un œil d'aigle, tu n'as point vu

ce qu'admire mon regard d'équidé"

* Il est déjà désagréable d'avoir un cheval qui parle, mais si en plus c'est pour subir des remarques, il serait plus logique la prochaine fois que je parte en vacances à pieds.

* Même s'il est vrai qu'avec une armure, la marche n'est point facile.

* Mon hongre  avait raison, à une portée de flèche, une construction fortifiée me regarde et surveille les alentours.

 

 

Elle est là

* Au bout de la Grande rue, je suis en face d'une beauté dans son écrin de verdure.

* Presque intimidé par cette construction, j'avance lentement pour voir une façade digne d'un donjon médiéval.

* Au sommet, le crénelage, avec ses archères en bêche intégrées dans les merlons (voir vocabulaire), parait trop neuf.

* Et puis une ouverture trapézoïdale aussi bien en haut qu'en bas de l'archère est une aberration défensive.

* Je pressens que le 19ème ou 20ème siècle ait créé cette idiotie pour faire croire à une ossature médiévale.

* Mais :

Pourquoi douterai je de l'existence d'une église

fortifiée médiévale en ce lieu ?

 

Les crénelages sont partout ! 

Rapide analyse
 

* Pour mieux comprendre la construction, je prends un peu de recul.

1 - Pour protéger la porte d'entrée, une puissance bretèche sur consoles a été construite.

2 - Presque qu'au centre de l'église, un haut et imposant clocher me fait penser à une tour défensive de château fort. Comme pour la façade d'entrée, le crénelage me semble trop neuf, presque fictif.

3 - Coté chevet, de chaque coté d'une belle fenêtre Gothique à remplage apparaissent deux tours crénelées.

 

 

Un système défensif réel

* Doutant un peu de la véracité des crénelages et des pseudo-tours, je reprends ma quête d'indices en approchant de la construction.

4 - Point de fioriture, ni de modillon sculpté, ni de large fenêtre pouvant laisser entrer un ennemi.

5 - Les contreforts à larmier sont puissants et larges. Mais je doute qu'ils aient été construits au Moyen Âge.

6 - Entre les contreforts, il y a des corbeaux encastrés.

Était ce pour soutenir des hourds ?

7 - Puis entre la plupart des contreforts, des fentes sous le toit prouvent l'existence d'une salle de repli défensive.

* Heureux je suis d'être en face d'une vraie église fortifiée ayant sauvé la vie de nombreux habitants il y a plus de 500 ans. 

 

 

      L'intérieur :

* Hélas, comme beaucoup d'églises, la porte ne s'ouvre pas.

* Je ne pourrai pas confirmer mes constatations.

 

 

Le diaporama de l'église est ici - CLIC

 

 

 

Histoire de l'église :

* A la fin du 11ème siècle, l'église est reconstruite sur les ruines d'un ancien bâtiment religieux.

* Au 14ème siècle, durant la guerre de Cent Ans, l'église est fortifiée par l'ajout d'une salle au dessus de la nef.

* Au 15ème siècle, des chapelles latérales sont aménagées .

* Au 17ème siècle, des contreforts consolident l'ensemble.

* Au début du 19ème siècle, la toiture est refaite.Les murs s'écartant dangereusement, des contreforts sont aménagés.

* Au début du 20ème siècle, le cimetière qui entourait l'église est déménagé. La toiture ayant souffert, elle est refaite et un crénelage est aménagé pour "faire beau".

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur de l'église (dédiée à Notre Dame) est libre et gratuite. La visite des fortifications intérieures est interdite.

 

 

L'église affiche clairement son architecture défensive !

 

Vers Menu églises
fortifiées
de France
Cliquez pour aller au menu des églises fortifiées   Vers Menu châteaux Charente Maritime

Partager cet article

Repost0

commentaires

Anne la Dauphinoise 08/09/2015 21:44

C omme il est agréable de retrouver
O eil avisé de votre destrier !
U n effort a t-il fait, vraiment sensible,
R epérant moutier aux défenses visibles.
C ertes, plus aimablement aurait-il pu
O pinion donner… La langue bien pendue (
N on dénuée de sens ?… !*) a, de surplus !…

C asse-tête un tant est cette église pour moi.
H eur n’ai-je pas tout reconnaître d’autrefois.
A idée me suis-je de l’historique, pourtant :
R eçut ce lieu durant Guerre de Cent Ans,
E ntre nef et toit une salle repli.
N ‘est clocher-tour du même temps que celle-ci ?
T race de datation je n’ai point trouvée,
E t « perdue » m’a son sommet crénelé :

M uni ne fut donc de ces fortes défenses
A ntan ? imaginées pour la prestance ?
R ehaussée de « quelque chose » devait être,
I l me semble, cette tour pour apparaître
T rès puissante et belliqueuse à souhait (?)…
I l est ailleurs petit détail qui est
M irable à mes yeux : ce sont les corbeaux.
E t si hourds supportèrent, me sont plus beaux !

A façade d’entrée fière allure, pour sûr :
U n mur de pierre sans quasi d’ouvertures,
N anti portail d’une bretèche élevée.
I llustration de grande sobriété :
S ut cette dernière sans nul doute m’enchanter.

N on pas que ce genre d’église j’aime trop.
O r, me fait-elle songer à un château.
T out est dans cet art d’avoir transformé
A insi lieu de culte en site fortifié.

* et/ou s’est-il peut être vengé de vos propres réflexions, ayant lu vos écrits (car, s’il parle, je suppose qu’il sait aussi lire !) : hongre… cet état n’a dû trop lui seoir, que vous l’étaliez au grand jour !

Le Chevalier Dauphinois 18/09/2015 23:51

* Cette église m'avait étonné lors de sa découverte.
* Mais curieusement, lorsque j'ai trié mes images (2 ans plus tard) je n'ai pas retrouvé mon étonnement.
* Peut être n'avais je point l’œil du photographe ce jour là.
* J'ai donc décidé de montrer autrement ce bâtiment religieux.
* Dans un premier temps, un peu d’histoire anecdotique avec mon quadrupède.
* Dans le second temps, un descriptif détaillé de chaque "pierre" défensive.
* A la lecture de votre prose, j'ai compris que j'avais réussi à donner un ton à ce moutier Charentais.