15 janvier 2019 2 15 /01 /janvier /2019 07:10

 

 

Département 16 - CHARENTE

 

 

Je ne sens pas la poussière médiévale

 

Le bourg :

Situation :   (--> le voir sur une carte)

   La commune d'Angoulême est située à 90km au Sud-Ouest de Limoges, à 70km au Nord-Ouest de Périgueux (voir ses fortifications) et à 40km à l'Est de Cognac.

 

   Coordonnées du rempart :

45° 38' 49" N 00° 09' 14" E
 45.646904°  0.153838°

 

 

 

Les remparts :

L'extérieur :

La découverte

     Après avoir visité le château d'Angoulême, je me dirige vers les remparts. Sachant que chaque siècle a apporté sa touche défensive, je sais que les traces médiévales seront rares et même difficilement identifiables. Mais je me suis promis de mettre dans ce blog toutes les constructions fortifiées dont une pierre a été posée avant 1492.Est ce une tour médiévale ?

 

 

Je suis en bas

* Armé d'un croquis montrant le châtelet d'entrée au 17ème siècle je tente de trouver des preuves des fortifications "médiévales (peut être).

* Posé sur des rochers le rempart est composé de pierres correctement taillées mais asymétriques.

Est ce du à des réparations multiples ?

* La ronde tour, les contreforts me font penser à une architecture ancienne, mais point médiévale.

Pensez vous que cela soit le châtelet ?

 

 

Les systèmes défensifs

* Évidement, point d'archères médiévales je vois dans ce rempart du 17ème siècle.

* Les canonnières et bouches à feu ont remplacé les défenses primitives du Moyen Âge.

* Il y a bien quelques corbeaux pour des ouvrages en encorbellement, mais je doute qu'ils aient porté des hourds (voir vocabulaire).

 

 

 

Un contrefort qui me rappelle mon époque favorite

Je suis en haut

* N'ayant pas trouvé de réponse médiévales à mes questions aux pieds du mur défensif, par un escalier en pierre je monte sur les remparts remplacés par une agréable esplanade ombragée.

* La promenade est agréable, odorante mais peu instructive sur la date de construction.

* Une tour dépourvue de crénelage et mâchicoulis m'offre un paysage magnifique sur la plaine.

 

 

L'intérieur :

* Les casemates, les tours et les systèmes défensifs ne se visitent pas.

* Je me console en admirant le panorama.

 

 

Le diaporama des remparts est ici - CLIC

 

 

 

Histoire des fortifications :

  La construction des remparts est intimement liée avec la modernisation du château devenu l'hôtel de ville d'Angoulême, je vous propose de lire l'historique du château.

 

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur, aussi bien dans la partie basse que l'esplanade supérieure, est libre et gratuite.

 

 

angouleme-rempart-87 angouleme-rempart-87 angouleme-rempart-87

 

 

      Vers Menu châteaux Charente

Partager cet article

Repost0

commentaires

Pierrote 16/01/2019 23:35

R evenue je me crois à Pisany !
E st cet article, autant que l’autre, honni !
M audit soyez ! Je vous le dis tout net –
P ardon pour ma franchise – mais vous n’êtes
A rrivé à mon opinion changer !
R âlerai-je jusqu’à souffle dernier,
T oujours et plus, lorsque votre capel
S era en paille plutôt qu’en fer bel !…

E st-ce vrai que du passé est à voir
T ant peu… Vos images n’ont su me seoir :

C harmée je ne sais être par ces vues,
H élas, touristiques à mes yeux… Perdu
A i-je eu l’envie de proser sur ce lieu,
T out comme à Pisany… Je vous en veux !
E n quoi, ici, peut-on imaginer
L ‘impression que les gens de la contrée
E urent devant les fortifications
T enant bourgade à l’abri d’exactions

D urant le Moyen-Âge ?… N’est de mise

A ctivité onirique… Je frise,
N ‘ayons pas peur des mots, oh, que nenni,
G rande dépression ! Et la faute à qui ?
O ui, à un chevalier, MON Chevalier,
U nique pourtant, gardien du passé !
L a dame d’autrefois que je suis n’est
E n rien contentée ce jour ! Courroux est
M êlé, si, si, de profond désespoir,
E t suis-je obligée sortir mon mouchoir !

N e serez-vous par tout ceci ému ?
O bstinée suis-je… mais non entendue !
T résors authentiques se trouvent ailleurs.
A lors, montrez-les ! Ce sera bonheur !

Le Chevalier Dauphinois 17/01/2019 11:08

* Haaaa, comme j'aime vos courroux ! ! ! !
* En rédigeant cet article il y a presque 3 ans, j'entendais votre voix soufflant des mots (non) doux dans mes oreilles (heureusement protégées par un heaume de combat.... hihihi)
* Lorsqu'hier matin j'ai découvert l'article publié (car je ne vérifie pas la veille les publications programmées), j'ai de suite pensé à votre plume.... ho ma Pierrote.
* Point déçu je suis.
* Je le savais... Je vous connais hoooo.... ma Muse des commentaires que j'adore.
** Pourquoi cet article ?
- 1 - Le rempart fut médiéval, même si le temps l'a énormément transformé.
- 2 - Le plaisir que j'ai eu à me promener d'abord en dessous puis au dessus sous le doux soleil.
- 3 - Il (l'article) permet de remettre en avant le château d'Angoulême par un lien. Il est bon de solliciter les nouveaux lecteurs vers des articles anciens.
- 4 - Et puis, c'est une publication du mardi, donc une architecture d'importance moindre.
.
* Heureusement.... vendredi.... un site de Lozère.......... devrait redonner..... le sourire médiéval .... à Ma Dauphinoise (je viens de vérifier..... car je tremblais si 2ème courroux je sollicitais).