23 août 2014 6 23 /08 /août /2014 06:09

 

 

Département 16 - CHARENTE

 

 

  Voyez vous une église fortifiée ?

Le bourg :

    Situation :   (--> la voir sur une carte)

    La commune de Pérignac est située à 60km au Nord-Ouest de Périgueux (voir ses fortifications), à 40km au Sud-Est de Cognac et à 20km au Sud-Sud-Ouest d'Angoulême (voir son château).

 

  Coordonnées de l'église :

45° 27' 51" N 00° 04' 38" E
 45.464175°  0.07728°

 

 

 

L'église : 

L'extérieur :

La découverte

* Il y a quelques mois, je vous avais présenté l'église fortifiée de Pérignac située en Charente Maritime (département 17).

* Ce jour, je vous invite à découvrir un bâtiment religieux en Charente (département 16) dont le nom de commune est identique.

* C'est donc avec un œil de "comparateur" que je viens visiter cette église.

Sera-t-elle fortement fortifiée ?

 

 

  Transept et chevet ne portent pas de système défensif évident

Premières constatations

* En découvrant cette église, je remarque de suite :

- Un ravalement récent donnant de la jeunesse à cette construction médiévale.

- Un haut clocher dont l'architecture semble moderne.

- La nef ne comporte aucune fenêtre.

- Des contreforts doublés avec une profondeur différente.

Était ce pour supporter une salle sous le toit ?

- Au dessus de la rangée de modillons, une rehausse.

Était ce une salle de repli ?

* Je m'étonne que point d'ouverture du tir ou de guet soit visible.

Ont elles été obstruées suite aux consolidations ?

 

 

Transept et chevet

* Le transept, par sa hauteur et son architecture semble avoir été construit après l'église primitive. 

* Par son élégance, le chevet attire le regard.

* Évidemment, le castellologue-amateur, que je suis, est de suite intéressé par la petite réhausse.

* Mais je n'en tire aucune conclusion d'évidence.

 

perignac-31 perignac-31

 

Le portail d'entrée

* D'après mon dictionnaire des fortifications médiévales, l'entrée était défendue par un hourdage (voir vocabulaire).

* Deux corbeaux sont encore visibles.

* En voyant ces archivoltes, il est difficile d'imaginer l'encorbellement en bois il y a 6 siècles.

 

 

L'intérieur :

* Lentement j'entre dans le nef qui a perdu ses peintures.

* Les décorations de l'abside ont aussi disparu.

* Seule la Pucelle d'Orléans, bien loin de sa terre natale, est encore très colorée.

 

 

Le diaporama de l'église est ici - CLIC

 

 

 

Histoire de l'église :

* Au 12ème siècle, construction de l'église.

* Au 13ème siècle, construction du transept.

* Au 14ème siècle, durant la Guerre de Cent ans, l'église est fortifiée (à vérifier).

* Au 15ème siècle, l'intérieur du transept est décoré (peintures).

* Au 17ème siècle, des peintures décorent le chevet.

* En 1687, la cloche en bronze est coulée puis mise en place.

* Au 19ème siècle, la nef est restaurée.

* En 1883, le clocher est reconstruit par l'architecte Edouard Warin. C'est la réplique des clochers imaginés pour la cathédrale d'Angoulême par son maître : Paul Abadie.

* En 1907, l'église est classée aux Monuments Historiques.

* Au 20ème siècle, l'église est restaurée.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur de l'église (dédiée à Saint-Gervais - Saint-Protais) est libre et gratuite depuis les rues. La visite des fortifications intérieures est interdite.

 

 

Cette égise gardera ses secrets !

<*center>

 

Vers Menu églises
fortifiées
de France
Cliquez pour aller au menu des églises fortifiées   Vers menu des châteaux de la Charente Vers Menu châteaux Charente

Partager cet article

Repost0

commentaires