4 septembre 2016 7 04 /09 /septembre /2016 06:30

 

 

Département 12 - AVEYRON

  Voyez vous une église fortifiée ?

 

 

Le bourg :

    Situation :   (--> le voir sur une carte)

     La commune de Buzeins est située à 30km au Nord-Nord-Ouest de Millau (voir son château), à 27km à l'Est de Rodez et à 11km au Sud de Saint Geniez d'Olt.

 

     Coordonnées de l'église :

44° 22' 25" N 02° 58' 18" E
 44.3737°  2.971676°

 

 

 

L'église : 

          L'extérieur :

Est ce le bon endroit ?

* En arrivant dans le bourg, je vois d'abord une ronde construction d'angle que je ne peux pas dater avec précision.

* Puis, sur la même place du village, une construction circulaire plus impressionnante mais sans signe particulier me permettant de lui donner un âge.

* Moi qui étais venu découvrir une église fortifiée, je suis en présence de bâtiments intemporels.

Vais je revenir bredouille ?

 

 

La découverte

* Lentement, je scrute la petite place. Une nef moderne apparaît, pourtant, je pressens que mon plaisir n'est pas loin.

* Dominant une tour-escalier, a l'opposé de la nef, une imposante construction carrée me confirme que l'église fut fortifiée.

 

  Est ce un château fort ou une église fortifiée ?

Analyse de la tour 

* Que vois je :

- Une tour de 19 mètres de hauteur.

- Le parement d'angle est solidement appareillé.

- En partie basse, la fenêtre à vitrail correspond à l'emplacement du chœur.

- A mi hauteur, les fines ouvertures devaient être des puits de lumière facilement convertibles en archères.

- Au sommet, le toit repose sur 5 piliers en moellons de 2m de hauteur et de 2m de circonférence.

- Sous le toit, 52 consoles sont les vestiges des anciens mâchicoulis (voir vocabulaire).

- Le crénelage a été partiellement comblé, certains merlons recyclés comportent encore des archères.

 

 

Les constructions en encorbellement

* Utilisant des consoles, plusieurs "échauguettes" me surprennent par leur asymétrie en largeur mais aussi en position.

* Elles ont certainement été aménagées en prenant comme base de l'ancien crénelage.

* Avec le trou rond pour tir au fusil (pour la défense de loin), les échauguettes semblent avoir été construites au début de la renaissance.

* Pour la défense rapprochée, un évidement a été pratiqué.

 

 

Modernisation

* Pour implanter les cloches au sommet de la tour, la paroi a été percée et les échauguettes ont été enlevées.

 

 

         L'intérieur :

Mon plan : Entrer

 * Hélas, comme beaucoup d'églises, la porte ne s'ouvre pas.

 * Je ne pourrai pas confirmer mes constatations.

 * Pour mieux comprendre l'église, je me régale du plan en coupe.

 

 

L'aventure continue

* Je quitte cette curieuse église pour découvrir une autre beauté de Buzeins nommée : château de Buzareingues.

 

 

Le diaporama de l'église est ici - CLIC

 

 

 

Histoire de l'église :

* Au 11ème siècle, un fort (château fortifié ?) est construit en ce lieu.

* En 1207, le Comte (voir titre de noblesse) Guillaume de Rodez vend ce fort au Comte Raymond de Toulouse.

* Au milieu du 13ème siècle (?), le fort appartient à la famille de Sévérac.

* A la fin du 13ème siècle, la famille Sévérac donne une partie de trois tours pour construire une église.

* Au 15ème siècle, une partie des pierres d'une tour de défense et des mâchicoulis du fort sert à la construction d'un mur de protection de l'église.

* En 1586, durant les guerres de religion,  les Huguenots brûlent l'église.

* En 1592, une nef à 2 travées est construite.

* En 1899, le transept, constitué de deux tours défensives du fort, est démoli. La nef de la fin du 16ème siècle est aussi détruite.

* Au début du 20ème siècle, un bâtiment de 3 nefs à 4 travées est construit.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur de l'église (dédiée à Saint Félix) est libre et gratuite. La visite des fortifications intérieures est interdite.

 

J'espère que le Tocsin ne va point sonner

 

Vers Menu églises
fortifiées
de France
Cliquez pour aller au menu des églises fortifiées   Cliquez pour aller au menu des Châteaux du 12 Vers Menu châteaux de l'Aveyron

Partager cet article

Repost0

commentaires

Pierrote 05/09/2018 21:11

J’avais remarqué depuis un moment que les diaporamas sont maintenant dans tous vos articles : j’adore ! (il y en a des « fixes» - dont on ne peut pas cliquer sur les images – et d’autres ou l’on clique sur chacune d’elle pour faire défiler tout le diaporama : c’est normal, je suppose ?)
...Et zut ! vous reprenez un rythme « normal » juste quand je m’en vais quelques jours ! (mais je rattraperai mon retard, foi de Dauphinoise !).

Le Chevalier Dauphinois 05/09/2018 23:16

* Pour intégrer les images dans Overblog, il y a 2 méthodes (en réalités beaucoup plus mais je vais rester simple).
A - Insérer les images dans "une seule page" (dans un seul dossier) donc en une seule fois. Cela permet de n'en afficher qu'une à la fois, puis de cliquer dessus pour faire apparaître les autres unitairement (en réalité, il est aussi possible, en fonction du nombre et du format, de les faire apparaître en ligne/colonne... un peu comme un jeu de cartes étalé sur une table... mais je n'apprécie pas cette présentation).
B - Insérer les images en "plusieurs étapes..... dans plusieurs dossiers" (c'est ce que j'ai fait durant 7 ans). Cela affiche les images l'une en dessous de l'autre en respectant leur format d'origine, mais non cliquable.
.
* Avec le nouvel Overblog, il est impossible de passer du format B au format A sans perdre de la "capacité mémoire libre "sur le serveur informatique d'Overblog (car je devrai tout reprendre et tout réinsérer). Hors c'est cette capacité mémoire qui me permettra de faire plus de 4000 articles de châteaux/églises. Si je veux tout rendre homogène, je vais diminuer la capacité mémoire par 2....... Donc, faire moins d'articles sur ce blog.
** Conclusion : Je laisse les anciens articles d'images avec la méthode d'affichage B. Il est même possible pour certains nouveaux châteaux que j'utilise la méthode B pour montrer la vision globale..... alors que la A est possible.
--> C'est moi LE chef..... donc..... JE décide... hihihi !

Pierrote 05/09/2018 13:28

B ien du mal ai-je eu voilà quelques temps
U nir ce moutier et castel d’antan.
Z ones d’ombres sont ce jour éclaircies.
E st-ce qu’il y a « du neuf » dans votre écrit ?*
I mpossible pour moi le deviner.*
N aguère, je sais que furent « déroutées » (
S elon historique) pierres du castel

A u profit du clocher défensif** : belle,
V raiment très belle récupération (
E n tête ai-je usage pour habitations***)…
Y vois-je volonté des gens du lieu
R emettre leur pouvoir aux mains de Dieu.
O ui, bien sûr, paradis aussi gagnaient ! -
N ‘oubliant qu’hommes du temps pieux étaient.

R égal ce fut mirer la tour guerrière,
O uvrage brut, à l’allure fort austère :
U ne de celles que j’aime, surtout
E tant liée à un moutier, car tout
R essort plus « attrayant » dans mon esprit;
G arantie que n’est devant moi, nenni,
U n édifice religieux, du moins
E n partie, à l’extérieur… et c’est bien…

* je ne me souviens pas de ce que vous aviez écrit à l’époque, donc si vous avez changé quelque chose à l’article. Mais je sais, en revanche, que je n’avais rien compris du tout ! et avais déjà pris les voûtes ( ? de l’intérieur de l’église), vues sur le plan ( si ce sont les voûtes/plafonds) pour les 3 tours du château… avec tout de même un point d’interrogation). J’ai aussi compris que le transept n’existe plus mais qu’il était constitué de 2 des tours du fort (on ne peut donc plus rien en voir de nos jours, c’est sûr… cela, vous l’avez peut-être rajouté dans l’historique de l’article ?… ).
** notamment… si j’ai bien tout compris cette fois…
*** souventefois, les pierres des vieux châteaux furent prises pour la construction de maisons individuelles, n’est-il point vrai ? Ici, au moins un castel fort a aidé à ériger un moutier fort… pour toute une population qui pouvait s’y réfugier.

Le Chevalier Dauphinois 05/09/2018 17:15

* Comme je vous l'ai expliqué il y a quelques temps, durant les 5 derniers mois j'ai un peu ralenti ma production d'articles nouveaux pour remettre en forme mon blog, suite aux "bugs" et nouvelles exigences de Over-Blog.
* Ainsi :
-- 1 -- J'ai ajouté les diaporamas (en y insérant parfois de nouvelles images).
-- 2 -- Puis dans chaque article, j'ai créé le lien vers chaque diaporama.
-- 3 -- Enfin, lorsque l'article était ancien, je lui ai donné une nouvelle esthétique en ajoutant parfois quelques images et paragraphes.
-- 4 - Pour terminer, lorsque j'ai pu acquérir un nouveau livre donnant des informations sur un ancien article, j'ai modernisé puis complété l'article.
* Je ne me souviens plus des modifications que j'ai faites ici, pour cette église.... Mais elle a du "passer dans ma source de jouvence". Ainsi, d'après vos dires, l'article est plus lisible, plus clair. L'église défensive par l'ajout d'une tour est plus explicite.... Victoire ! ! ! !
** Nota : Je n'ai pas republié tous les articles modifiés. Seuls ceux ayant plus de densité ou de précision sont ou seront republiés.
** Normalement tous les articles ont été passés à la vérification.... Je vais donc retrouver ma cadence de 2 articles par semaine.

Anne la Dauphinoise 08/10/2014 21:12

Merci pour votre réponse si rapide, Chevalier.
Peut-être que d'ici 1 an et demi vous aurez recueilli plus d'informations... ou moi, qui sait.(ce week-end je vais "faire mes emplettes" à une vente de livres proposée par Amnesty International.
Bien qu'il n'y ait pas autant de livres d'histoire - sur le Moyen-âge !- que je le voudrais, je reviens toujours avec des petits bonheurs à déguster... et peu coûteux !)
... A dans 1 an et demi, alors !

Le Chevalier Dauphinois 09/10/2014 18:18



* N'ayant pas encore tout lu sur le Rouergue et ayant aussi un achat prochain (Noël ?) sur les constructions de ce département, il est probable que l'article évolue.


* Et puis, je compte aussi sur les visiteurs locaux qui pourront enrichir  les connaissances.



Anne la Dauphinoise 07/10/2014 22:18

Je n'ai pu attendre pour découvrir cette beauté (puisque vous l'avez mise dans votre tableau Pinterest, elle est bien faite pour être découverte !)
Mais une chose me titille (et autant le savoir de suite, cela me servira pour mon acrostiche futur lorsque cette beauté apparaîtra) Je n'ai pas tout compris dans vos explications, dans l'historique
:

... Cette église fut construite à partir des pierres de 3 tours du castel ?
... Ou bien ces 3 tours faisaient partie de l'église ? Mais elles auraient été bien proches les unes des autres, je trouve (j'ai bien regardé le plan : elles sont très proches...ou alors le castel
était vraiment très petit...?)
... Et il n'y eut point de nef avant le XVIe siècle ? Juste 1 tour/clocher et 1 transept ?
... Je n'ai pas tout saisi dans votre ligne d'historique concernant le XVe siècle... d'où toutes mes questions précédentes, d'ailleurs.

Grand merci d'avance pour vos réponses, quand vous aurez le temps (je le sais, oncques n'en avez, apparemment... J'espère que vous en trouverez un tout petit tant tout de même, n'importe quand!)

Le Chevalier Dauphinois 08/10/2014 18:49



* L'histoire de cette construction est aussi confuse pour moi.


* Je me suis appuyé sur une page d'histoire du Rouergue, puis sur le panneau mis à disposition par la municipalité.


* Mais tout est confus.


* Ce que je crois avoir compris :


- Un "petit château" (nommé aussi fort. Etait ce une fortifification et non un château ?) existait, englobant certainement quelques maisons (ou bâtiments) du bourg.


- Comme souvent, l'église primitive devait être intégrée dans le rempart.


- A l'agrandissement du bourg (et l'abandon du château ?... C'est pour cela que je penche pour une fortification et non un castel) certains éléments défensifs ont été intégrés à l'église
et d'autres ont été démolis (partiellement ou entièrement) pour agrandir l'église.


- Je ne pense pas qu'il y ait eu un transept avant le 15ème siècle. Une petite nef devait exister. Le choeur ne devait pas être à l'origine sous la tour..... Mais ceci n'est que
supputation.


** Nota : Cette église ne sera "publiée" que dans 1 an et demi (ceci pour équilibrer les articles : Par région, par département et par thème).