3 décembre 2019 2 03 /12 /décembre /2019 07:30

 

 

Département 12 - AVEYRON

 

 

 

Est ce une ruine médiévale sur la colline ?

Le bourg :

Situation :   (--> le voir sur une carte)

   La commune de La Salvetat Peyralès est située à 40km au Sud-Ouest de Rodez, à 30km au Nord d'Albi et à 20km au Sud-Est de Villefranche de Rouergue.

 

    Coordonnées du château :

44° 11' 14" N 02° 13' 03" E
 44.18732°  2.217607°

 

 

 

Le château fort :

L'extérieur :

La découverte

* Après avoir visité le château de Roumégous, j'ai l'esprit dans le passé médiéval.

* Je ne fais point attention à la direction (Sud-Est) ni aux jolis paysage Aveyronnais.

* Soudain, mon destrier stoppe. Il me quémande de descendre pour visiter une autre ruine.

* Je regarde sur la ma carte. Je constate que le site à visiter se nomme : Peyroles.

* Curieusement dans une autre brochure je lis : Peyrolles.

 

 

Il est là haut !

* Posé sur un rocher inaccessible, protégé en contrebas par une rivière nommée Liort, le château avait la position idéale pour surveiller et se défendre.

 

 

Je marche vers lui-chevalier-marche01.gif

* Je m'avance vers cette beauté millénaire quand un terrible orage s'abat sur moi brouillant l'atmosphère.

* Il n'est point facile d'affronter la foudre en armure.  

* Je tente pourtant l'ascension, mais la pluie redouble de violence. Je prends la décision de rebrousser chemin.

 

 

L'intérieur :

* Un jour, peut être, je reviendrai visiter ses entrailles.

 

 

Le diaporama du château est ici - CLIC

 

 

 

Histoire du château fort :

* Certains historiens supposent que ce site était habité bien avant le Moyen Âge.

* Au 10ème siècle, il semble qu'un seigneur nommé Aymon de Pérolles habite le château.

* Au début du 11ème siècle, la famille Peyrolles est attestée dans un texte.

* Au 11ème siècle, le château est transmis à la famille de Castelmary.

* Durant la première moitié du 13ème siècle, Raymond VII, Comte (voir titre de noblesse) de Toulouse, confisque la seigneurie et en fait don à la famille La Barrière.

* En 1266, Alphonse de Poitiers restitue le château à Robert de Castelmary.

* Dans la deuxième moitié du 14ème siècle, en épousant Ricarde de La Barrière, Pons de La Valette est le nouveau seigneur de Peyroles.

* Au 15ème siècle, la famille De Saunhac reçoit en dot le château et les terres.

* Au 15ème siècle (?), par mariage, la famille Morlhon-Sanvensa possède le château et les terres. 

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur est libre et gratuite. La visite de l'intérieur est possible en prenant beaucoup de précautions. Le site n'est pas sécurité et le risque de recevoir une pierre est important.

 

 

Inaccessible est ce château en cette fin du 20ème siècle

 

      Cliquez pour aller au menu des Châteaux du 12 Vers Menu châteaux de l'Aveyron

Partager cet article

Repost0

commentaires

Pierrote 04/12/2019 14:35

P reux Chevalier n’êtes-vous donc : avez
E vité foudres du ciel… Ne pourrez (
Y songer fallait-il !) terrestres, dures,
R epousser, et ce malgré votre armure !
O ui, les miennes ici s’abattent sans
L a moindre hésitation ! Non mais, comment
L e Bayard que j’avais cru voir en vous
E st devenu peureux, craignant courroux,
S ans conséquences, des cieux, votre atout

L e plus précieux étant habit de fer !
A viez cage de Faraday pour faire

S ans problème visite sous l’orage !
A lors, quoi ? Auraient été vos images
L ivrées à nos yeux d’une qualité
V raiment médiocre ? Peintre confirmé
E tes-vous !* Excuse n’est-ce là mie !
T out cela m’a iriée, et puis aussi
A provoqué en moi diaporama
T rès forte colère quand dévoila

P aradis en avance !** Le désir
E st en moi dès lors ; me faites souffrir !***
Y vois-je sorte de sadisme !… à moins -
R ien ne me ravirait plus ! - que demain****
A yons joie découvrir réellement (!)
L es ruines de ce bel castel d’antan.
E tes d’accord ? Ah, merci Chevalier !
S avais-je que sur vous je puis compter !*****

* dans plusieurs de vos ruines vous nous avez montré vos talents de peintre ! (je ne me souviens plus lesquelles, mais vos peintures des lieux étaient magnifiques, et je vous l’ai dit à chaque fois, je crois bien !), et l’on sait bien qu’au Moyen-Âge, les « images » de quoi ou qui que ce soit étaient des peintures !
** on ne peut échapper aux images du castel de Roumégous, et je vous en veux ! J’ai « zappé » comme j’ai pu ces images pour que ne me soit mie dévoilé ce castel à venir, mais on n’y échappe pas la 1ère fois que l’on clique sur « diaporama » ! je vous en veux ! moi qui n’ai jamais cherché à savoir d’avance à quoi ressemblaient vos ruines alors que vous m’aviez donné « l’astuce » pour le faire quand cela était possible !
*** désir de mirer le castel complet et de suite ! = je souffre, en attendant !
**** enfin… plutôt vendredi !
***** : 1, 2, 3, et par magie voilà un magnifique castel bien ruiné… et vu de près et en détail apparemment ! (parce que je ne me suis mie arrêtée sur les images de ce castel en voulant regarder le diaporama de Peyrolles, mais j’ai été obligée de les apercevoir).

Le Chevalier Dauphinois 04/12/2019 23:40

* Je comprends votre mécontentement de dévoiler par le diaporama le futur article.
* Hélas, mon blog est ancien, il a les défauts de la version I (il y a 12 ans) puis les problèmes de la version II (il y a 8 ans), puis les écarts malicieux de la version actuelle (dus au capitalisme de ses nouveaux actionnaires voulant de l'argent au lieu du confort des blogueurs).
* Ainsi, par l'historique, certains diaporamas sont mixtes.
** Qu'importe, les ruines , même en étant révélées partiellement, sont toujours magnifiques.
*** Et puis, maintenant vous connaissez mon point faible. Achille avait son talon, un autre avait ses cheveux, moi c'est... heu... l'orage.... La foudre est ma kryptonite.... Signé : Superman Dauphinois !