10 novembre 2017 5 10 /11 /novembre /2017 08:40

 

 

Département 12 - AVEYRON

 

 

  L'ancienne forteresse médiévale est perchée sur le rocher

Le bourg :

   Situation :   (--> le voir sur une carte)

     La commune de La Roque Sainte Marguerite est située à 35km au Nord-Ouest de Le Vigan, à 20km au Sud-Ouest de Meyrueis et à 13km au Nord-Est de Millau (voir son beffroi).

 

    Coordonnées du château fort :

44° 07' 31" N 03° 13' 23" E
 44.125234°  3.223146°

 

 

 

Le château fort : 

         L'extérieur :

La découverte

* En découvrant La Roque Sainte Marguerite je suis impressionné par :

- La ville aux ruelles étroites,

- La montagne que j'ai l'impression de toucher,

- La construction moderne et ancienne survolant les maisons.

* Je ne m'attarde pas dans le bourg. Rapidement, je me précipite vers la paroi rocheuse portant les traces de la forteresse médiévale.

 

 

Vous doutez !

* Derrière votre écran, je sens une moue désabusée et une marque de réprobation dans le sourcil. Vous pensez :

"Chevalier, cette construction semble moderne !"

* Certes, la partie gauche est le château reconstruit au 17ème siècle sur les bases du château fort médiéval. Mais il y a encore de belles traces de la construction primitive.Quel magnifique rocher fortifié

Suivez moi !

 

 

Je suis en bas

* Lentement je m'avance vers la partie la plus ancienne du site fortifié. 

* Je suis en admiration devant le travail des architectes.

* Le rempart épouse parfaitement la forme torturée du rocher.

* Par ce coté, l'ennemi était pris dans un étau.

 

 

Habitats et protections

* En longeant le rocher, je découvre haut perché des logis. Plusieurs détails me fascinent :

- Sous le toit, le mur possède des trous de boulin (voir vocabulaire) me faisant penser à une passerelle

- Quelques pierres extérieures ou des corbeaux  me prouvent que des constructions en encorbellement existaient.

- A plusieurs endroits dans le rempart, des bretèches ou des latrines sont encore visibles.

 

  Est ce une simple tour défensive ?

La tour

* Depuis mon arrivée, j'ai l'esprit captivé par l'imposante tour.

* A ses pieds je suis en admiration devant son évolution architecturale défensive :

- En partie haute, les vestiges de mâchicoulis.

- En dessous sur 2 niveaux, des ouvertures de lumière.

- Aux étages inférieurs, de larges et peu hautes canonnières.

- Avec un peu d'attention, il me semble voir une archère droite.

- Mais ce sont les ouvertures pour armes à feu qui prédominent sur la tour.

 

 

Dernière conclusions avant d'entrer

* Bien que je n'aie pas de preuve flagrante, je pressens que cette tour est d'origine médiévale mais qu'elle fut de nombreuses fois modifiée pour s'adapter aux techniques défensives puis à l'arrivée des armes à feu.

* Sa fonction est évidente : Elle défendait l'entrée du château.

 

 

    L'intérieur :

* La propriété privée n'est pas visitable.

 

 

Le diaporama du château est ici - CLIC

 

 

 

Histoire du château fort :

* Au 11ème siècle, construction d'une forteresse appartenant au Comte (voir titre de noblesse) de Millau.

* Vers 1290, le Comte donne le château en fief à Pierre de Sénhoret.

* Durant tout le 14ème siècle et une partie du 15ème siècle, le site appartient en copropriété aux familles :

- Sénhoret,

- De Geniès,

- De Murat de Lestang,

- Adhémar.

* Au milieu du 15ème siècle, le château est possession de la famille Pélégry.

* Au 16ème siècle (?), le château appartient en copropriété aux familles Pélégri et Garceval.

* Au 17ème siècle (?), le site est possession de la famille Lastic Saint Jal. Le site est profondément remanié pour plus de confort.

* Au 18ème siècle, la famille Vezins possède le château.

* Au 19ème siècle, le château est vendu à Pierre Serre.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur est libre et gratuite. La visite de l'intérieur est interdite.

 

 

La tour est le puissant symbole de l'ancien château fort

 

      Cliquez pour aller au menu des Châteaux du 12 Vers Menu châteaux de l'Aveyron

Partager cet article

Repost0

commentaires

Pierrote 13/11/2017 10:21

L ‘impression première est grande puissance
A insi que monstre* de moult de défiance.

R egard est admiratif découvrant
O uvrage sur le rocher s’appuyant.
Q uelle force et imperméabilité
U nies pour travail de sape empêcher !
E tait-ce le cas au moins sur un côté.

S ont éléments défensifs médiévaux
A ccrochés aux murailles, courtines, très haut.
I l est vrai que bretèches ou latrines
N e sont identifiées, mais sont vitrine,
T outefois, de bâtis du Moyen-Âge,
E t nous laissent du site fort belle image.

M agie a opéré avec la tour :
A vez l’art de cacher certains atours,**
R égalant plus tard nos yeux de surprise :
G uet semblait sa seule fonction : méprise !
U n coup de baguette de notre Chevalier
E t la retrouvons protégeant l’entrée !
R êvé ai-je qu’antan a fait partie
I ntégrante d’un châtelet, ainsi
T ourmentés de cette part les intrus
E taient avec porte bien défendue.

N ul doute que jadis a dû castel
O rner falaise de façon très belle.
T emps s’est écoulé et modernité
A quelque peu envahi le passé.

P ourtant elle n’a mie brouillé ma vue :
S avez rendre « le trop neuf » inaperçu.

* en vieux-françois = démonstration, preuve.
** parce que je pense que vous saviez dès le départ que cette tour faisait partie de l’entrée, n’est-il point vrai ? mais nous le dévoiler plus tard est surprise bienvenue !

Le Chevalier Dauphinois 13/11/2017 10:37

* Que lis je ?..... Vous prétendez que dans le début de ma prose, je cache à mes lectrices et lecteurs des informations que je transforme en surprise.
* Moi, Le Chevalier d'honneur... Moi, le si respectueux gentilhomme..... Moi...
* Jamais je n'oserais faire cela.
* Quand je visite une ruine, je la découvre comme un nouveau né.
*... Heu.... suis je crédible ?..... Tartuffe peut être je suis (un peu) parfois.
* "Cachez cette tour que je ne saurais voir.".... hihihi

Pierrote 11/11/2017 11:17

Votre lien (dans « Situation ») « le voir sur une carte » est vide.
Vous pouvez y faire quelque chose ? Sinon j’irai chercher la vue satellite surtout par moi-même, bien sûr. Merci d’avance, Chevalier.

Le Chevalier Dauphinois 11/11/2017 13:04

* Merci de m'avoir signalé cette erreur de lien.
* Avec mes mains gantées de fer, je suppose qu'erreur de frappe j'ai commise.
* Il n'est point facile d'être un Chevalier Castellologue de 800 ans et.... en armure. :D
**** J'ai corrigé.