31 août 2017 4 31 /08 /août /2017 07:39

 

 

Département 12 - AVEYRON

  Est ce le seul vestige du château ?

 

 

 

Le bourg

     Situation :   (--> le voir sur une carte

   La commune de Buzeins est située à 30km au Nord-Nord-Ouest de Millau (voir son beffroi), à 27km à l'Est de Rodez et à 11km au Sud de Saint Geniez d'Olt.

 

     Coordonnées du château :

44° 22' 08" N 03° 00' 18" E
 44.368987°  3.005037°

 

 

 

Le château :  

         L'extérieur

La découverte

* A quelques kilomètres à l'Est de Buzeins, un panneau routier m'indique la direction d'un hameau nommé : Buzareingues.

* Après une petite route en pente, je découvre une petite construction carrée.

* Je doute que ce soit le seul vestige du château.

 

  Cette tour est presque aseptisée

Il est là

* Quelques mètres plus loin, mon regard amoureux de Castellologue Amateur se délecte du spectacle.

Que vois je ?

* Au fond à droite, une tour défensive carrée.

- Sa base semble avoir été refaite "assez récemment".

- Elle ne comporte aucun système défensif. Sous le toit, l'ouverture ressemble plus à une fente de lumière qu'à une archère.

* Au centre, le logis avec ses nombreuses fenêtres de confort n'a plus sa physionomie d'antan. Les multiples corbeaux sous la toiture me fait penser à un vestige de système défensif.

* L'autre angle possède une ronde et puissante tour de défense. Bien qu'elle ait été aménagée avec une entrée par escalier, quelques détails d'architecture m'informent de sa fonction de défense.

Aviez vous vu cette fente de tir ?

 

 

D'autres détails fascinants 

* Un autre mur m'interpelle par son architecture "torturée" :

- En haut, une double console semble être le vestige d'un.... heu... Je ne sais que dire :

- Bretèche ?

- Mâchicoulis ?

- Latrines ?

- Chemin de ronde ?

* En dessous, une fente. Je ne sais dire si c'est une archère (je doute) ou une fine ouverture de lumière (plausible).

* Puis, une construction en encorbellement presque "fondue" dans le mur. 

* Après réflexion je suppose que le mur "à droite sur l'image" a été aménagé ultérieurement. Les latrines sur consoles se trouvant ainsi emprisonnées et inutilisables.

 

  Plusieurs siècles d'aménagement se devinent

   

      L'intérieur

* Hélas, la propriété privée n'est point visitable.

* En m'élevant sur la pointe de mes chausses, je tente de voler quelques images.

* Le vieux château fort a été modifié, modernisé, adapté à la vie de confort.

* Je pressens que les traces de moyen âge ne sont qu'à l'extérieur.

Je ressens le doute de son origine dans votre regard !

* La vue satellite devrait vous convaincre que cette construction parallélépipédique avec tours aux angles était bien une fortification aménagée au Moyen Âge.

 

 

Le diaporama du château est ici - CLIC

 

 

 

Histoire du château :

* Au 13ème siècle, le site appartient à la famille Séverac. 

* Au 14ème siècle, la famille Hérail fait construire l'actuel château.

* En 1372, une troupe Anglaise attaque le château.

* En fin d'année 1586, durant les Guerres de Religion, les capitaines Huguenots Aubin et Seguin, à la tête d'une troupe, attaquent puis prennent le château.

* Au début de 1587, les Huguenots rendent le château contre une rançon.

* Au 17ème siècle, le site est acheté par la famille Roquelaure.

* En 1638, par mariage, Marie de Roquelaure apporte en dot le château et les terres à la famille Alichaux.

* Au 18ème siècle, le château comporte 4 corps de bâtiments (avec 4 tours aux angles) entourant une petite cour intérieure.

* En 1780, la famille Girou achète le site.

* Vers 1792, les révolutionnaires rasent partiellement certaines tours du château.

* Au 19ème siècle, Charles Girou de Buzareingues se passionne pour les progrès de l'agriculture et de l'élevage. Il transforme le château en ferme. Il fait abattre une tour pour aménager une bergerie et crée de nombreuses fenêtres pour amener de la lumière à ce vieil édifice. Dans le château, il établit un élevage d'animaux non régionaux : Vaches Asiatiques sans corne, étalons Arabes, moutons Mérinos etc...

* En 1923, en épousant mademoiselle Girou de Buzareingues, Henri Bedel devient le nouveau propriétaire des terres et du château.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur est libre et gratuite. La visite de l'intérieur est interdite. Veuillez respecter la tranquillité du site et la quiétude de ses habitants.

 

Les signes défensifs sont encore visibles

 

      Cliquez pou aller au menu des Châteaux du 12 Vers Menu châteaux de l'Aveyron

Partager cet article

Repost0

commentaires

Pierrote 01/09/2017 14:56

B el aperçu d’un castel remanié.
U n air défiant a cependant gardé...
Z ones qui m’ont le plus touchée, ici,
A coup sûr sont menus vestiges si
R eprésentatifs d’un passé lointain.
E n sont restes de latrines exemple certain.
I l m’a plu aussi les consoles mirer
N e supportant… que rêves engendrés.*
G age sont-elles qu’il exista antan
U n système défensif, mais peu voyant
E st-il de nos jours : est-ce bien dommage…
S avent pourtant ces murs, tours d’un autre âge

R avir quand même mon âme médiévale.
O n ne peut dire que bâtisse est banale !
U n tant « aseptisée » de l’intérieur,
E lle offre encore des signes, à l’extérieur,
R envoyant réelle image d’un castel,
G arantie, cette dernière, par vue du ciel.**
U n ouvrage dont l’appareillage me siet
E t très massif malgré ses grandes baies.

P our sûr, force est encore sentie ici
S ans preuves évidentes. Est-ce un tant magie…

* notamment les consoles du « mur à l’architecture torturée ».
** comme vous nous le montrez par un lien de l’article, et que j’avais aussi mirée (la vue du ciel) par votre lien « situation »).

Le Chevalier Dauphinois 01/09/2017 17:50

* Raison vous avez, cette bâtisse n'est point un grand château et le rêve des constructions défensives n'est pas au rendez-vous.
* Pourquoi l'ai je montré ?
* Il y a en Rouergue 197 sites fortifiés d'origine médiévale. J'en ai photographiés 117. C'est le département dont j'ai le plus d'images.
* J'ai pensé qu'en montrer le maximum me permettrait d'avoir de la souplesse lorsque les 80 sites non vus feront partie de ma prochaine croisade.
* Et puis, je souhaitais montrer un petit château encore habité et un peu modernisé pour le confort (j'ai des mails affirmant que je montre trop de ruines).
* Comme vous le savez, je n'abuse pas beaucoup de ce style de construction en mon blog.... mais il en faut un peu.
* Le futur sera différent.... avec un peu d'humour (presque comme un 1er avril.... presque).

Honorius 31/08/2017 14:58

Bel ensemble et bien entretenu ! Le we prochain on fait une fête au château d'Héricourt, j'en parle ce jour sur mon site. Reste plus grand chose par contre ! Tu connais ? Amitiés du vieux sorcier

Le Chevalier Dauphinois 31/08/2017 18:27

* Bien le bonjour messire le Vieux Sorcier. ;)
* Je n'ai jamais fait de croisade en Haute Saône.
* Par contre, au retour de vacances, je me suis arrêté 2 fois pour immortaliser 2 ruines... que je n'ai toujours pas dans mon blog.
* 2 sur plus de 60 sites, c'est peu.
* Il faudra que j'aille en cette contrée..... peut être en 2020, j'ai déjà prévu d'autres province pour les 2 prochaines années.