2 mai 2013 4 02 /05 /mai /2013 06:30

 

 

Département 08 - ARDENNES Voyez vous un système défensif sur cette église ?

 

 

 

Le bourg :

    Situation :   (--> le voir sur une carte)

     La commune de Fraillicourt est située à 70km au Nord-Est de Soissons, à 50km au Nord de Reims, à 40km à l'Ouest-Sud-Ouest de Charleville-Mézières et à 10km à l'Est de Montcornet (voir son église).

 

   Coordonnées du bourg :

49° 40′ 02″ N 04° 09′ 49″ E
 49.6672°  4.1636°

 

 

 

L'église :

       L'extérieur :

C'est la fin de ma semaine de vacances L'opposition brique et pierre est fascinante

* Après avoir visité de nombreuses églises fortifiées en Thiérache (ancienne province très souvent assimilée au département de l'Aisne, ce qui est un peu réducteur, voir cet article), je retourne vers mon Dauphiné en entrant dans le département limitrophe nommé : Ardennes.

* Dans le 1er bourg Ardennais que je rencontre, je découvre une massive construction religieuse un peu en périphérie à l'Est.

 

 

La découverte

* De loin cette beauté m'impressionne :

- D'abord par sa longueur,

- Puis par sa largeur,

- Puis par sa rudesse de construction,

- Ensuite, par le nombre important de contreforts,

- Enfin, par la faible hauteur de son clocher qui la rend encore plus râblée.

* Mais, pour un castellologue amateur comme moi, la question la plus importante est :

Est elle fortifiée ?

 Les angles comportent le système défensif

 

L'enquête commence

* En regardant l'église je constate :

- 2 styles architecturaux,

- 2 époques de construction,

- 2 types de matériaux (brique et pierre). 

* Rapidement, je délaisse la partie gauche (nef et clocher) et je m'intéresse à ce qui semble être le transept.

 

 

Un transept fortifié

* La première construction que je remarque est évidemment la fine tour circulaire accrochée à l'angle coté chœur.

* Plusieurs constatations :

- Son faible diamètre ne me fait pas penser à une tour escalier,

- En partie basse, les ajouts en briques signifient que des réparations hâtives ou économiques ont été réalisées après le 15ème siècle,

- Sous le toit, il reste quelques vestiges d'archères (voir vocabulaire) avec trou rond pour tir au fusil.

  Avez vous remarqué une "curiosité sur la gauche ?

 

 

Un transept très fortifié !Un magnifique vestige d'échauguette

* A l'angle opposé (coté nef) je suis attiré par 2 contreforts posés à 90° supportant une petite toiture.

* Avec un peu d'attention, je distingue un vestige d'architecture en encorbellement ayant du soutenir une échauguette.

* Il est amusant de constater que ce système défensif n'est point dépourvu d'une fine sculpture.

 

 

Est ce la fin ?

* Après ces magnifiques découvertes, je suis heureux. Je présuppose que j'ai vu tous les systèmes défensifs de cette église Ardennaise.

* Je longe le long mur de la nef en brique soutenu par de nombreux et épais contreforts à larmier et je me dirige coté Ouest vers la sortie du cimetière.

* Avant de quitter le bourg de Fraillicourt, je jette un dernier regard vers le bâtiment religieux.

Voyez vous ce qui m'interpelle ?

 

 

Est ce un clocher ou une tour défensive ?  

Un portail fortifié

* Droit, fier, massif, composé de brique et de pierre, le clocher-donjon me regarde fixement. J'imagine qu'il n'a pas apprécié que je le "snobe".

* Sa rudesse tranche par rapport à l'élégant transept, mais son système défensif n'en est pas moins efficace et multiple.

Pouvez vous l'identifier ?

 

 

Une vraie tour défensive

* Les puissants contreforts solidifiant et sécurisant la tour,

* Les vestiges d'échauguette en brique posée sur des culots en pierre,

* Au dessus de la porte, le classique et efficace assommoir.

 

 

    L'intérieur :

 * Comme souvent durant notre siècle, les églises des villages sont fermées.

* Celle-ci ne fait pas exception.

 

 

Le diaporama de l'église est ici - CLIC

 

 

 

Histoire du château :

* Au 12ème siècle, construction de l'église.

* Au 13ème siècle, agrandissement de l'église (à vérifier).

* Au 14ème siècle, modification de l'église.

* Au 15ème siècle (?), avec les pillages et l'insécurité, l'église est fortifiée pour protéger les villageois.

* En 1928, l'église est inscrite aux Monuments Historiques.

* Au milieu du 19ème siècle, sur la face Nord, des modifications/reconstructions sont réalisées. Des briques vitrifiées proche d'une fenêtre attestent de la date de 1858.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur de l'église (dédiée à Notre Dame) est libre et gratuite. La visite des fortifications est interdite.

 

 

Massive et légère !

 

Vers Menu
églises
fortifiées
de France
Cliquez pour aller au menu des églises fortifiées   Vers menu des châteaux du 08 Vers Menu châteaux des Ardennes

Partager cet article

Repost0

commentaires

Anne la Dauphinoise 02/07/2013 22:45

F rêle, n'est point le mot qui vient à l'esprit
R egardant cette église, ne peut-il mie !...
A voir sentiment d'impuissance, non plus.
I l convient, et justice sera rendue,
L a qualifier d'édifice imposant,
L a "marque", semblerait, des moutiers d'antan
I mplantés là, dans cette contrée du Nord...
C ertes, savais-je qu'icelle connut moult d'horreurs,
O utragée qu'elle fut par les chevauchées,
U n temps, de l'Anglois l'ennemi juré.
R ien ne nous dit que fut fortifiée lors.
T oujours est-il que, quels que soient les heurts,

A t-elle su de défenses un jour s'armer :
R udes contreforts savent bien intimider;
D 'une tour, au moins, le transept fut muni,
E t de là, permit les tirs au fusil.
N ef fut par échauguette sécurisée;
N 'eut-elle autres fortifications créées.
E st-il fâcheux qu'aucun refuge n'ait eu
S a place ici... eut été bienvenu...

C haque habitant put se mettre à l'abri,
H ors de portée des coups des ennemis
A l'intérieur, par façade protégé.
M uraille, est ce clocher-tour à l'entrée,
P ourvu d'un assommoir placé très haut;
A ux angles, échauguettes assises sur culots;
G ros contreforts parachevant le tout.
N 'est ce moutier mon préféré, du tout;
E st sa façade, pourtant fort à mon goût.

Le Chevalier Dauphinois 09/07/2013 19:38



  Pour moi, cette église est une énigme. Son style semble intemporel, son système défensif inexistant, ses reconstructions multiples et pourtant presque invisibles. Ainsi, je me devais de
mettre des photos "truquées" pour montrer autrement cette construction qui m'échappe.



vikki 02/07/2013 08:12

bonjour cher Chevalier
c'est vrai qu'on dirait un petit château cette église .
et oui comme très souvent elles sont fermées , dommage .
c'est encore une bien jolie découverte que cette église la .
merci pour le partage cher Chevalier . bonne journée !

Le Chevalier Dauphinois 02/07/2013 12:27



   Même s'il est vrai que je suis plus un marcheur qu'un contemplatif, même si je suis plus un chercheur de ruine qu'une découvreur d'églises, j'ai beaucoup de plaisir à montrer nos
bâtiments religieux fortifiés.


  Ils ont un avantage important sur "mes" ruines médiévales.... Les églises sont entières !