20 mars 2018 2 20 /03 /mars /2018 08:49

 

 

Département 02 - AISNE (Thiérache)

 

 

 

 

Point de défense visible pour cette église !

Le bourg :

Situation :   (--> le voir sur une carte)

  La petite commune de Saint Gobert est située à 38km à l'Est de Saint Quentin, à 17km au Sud-Est de Guise et à 7km au Sud-Ouest de Vervins.

 

   Coordonnées du bourg :

49° 48′ 08″ N 03° 49′ 00″ E
 49.802222°  3.816667°

 

 

 

L'église :

L'extérieur :

La découverte

* Au bout d'une longue route bordée de maisons couleur rouge brique, j'aperçois une masse blanchâtre.

* C'est l'église de Saint Gobert, but de mon voyage.

* En voyant ce joli chevet avec ses fenêtres à remplage, j'ai un doute.

Cette église est elle encore fortifiée ?

 

 

L'enquête commence

* Pour comprendre l'architecture de cette église, je prends un peu de recul.

*C'est ainsi que j'ai la révélation.

Comprenez vous ce que je vois ?

* Pour mieux vous faire comprendre, je regarde l'autre façade.

*Mon analyse est confirmée.

Avez vous trouvé ?

 

 

Ne serait ce pas une tour-clocher ?  

La complexe architecture

* L'église comporte 3 bâtiments d'architecture différente :

- Sur la droite, chevet et chœur de style Gothique.

Au centre, une nef de style Roman (?) ayant été très souvent modifiée. Curieusement une sorte de transept n'existe que sur 1 façade.

- Sur la gauche, un imposant clocher ressemblant à un donjon.

 

 

Le clocher-donjon

Quelle puissance !

* Aux pieds de ce clocher, en bordure des contreforts d'angle à larmiers, je me sens petit.

* La surprise passée, je note une curiosité architecturale.

La voyez vous ?

* En regardant l'un des cotés, je comprends que cette curiosité n'est pas visible que sur les contreforts.

  1 - Le clocher repose sur un lit de pierres.

  2 - Puis au dessus, pierres et briques s'entremêlent.

  3 - Mais en remontant, seule la brique est le matériaux.

* La couleur rouge tranche par rapport au chevet et à la nef si grisâtre.

* Point d'archère, de mâchicoulis ni de bretèche (voir vocabulaire), le clocher-tour possède des fente de tir pour fusil.

 

 

L'intérieur :

* Comme souvent durant notre siècle, les églises sont fermées.

* Celle-ci ne déroge pas à la règle.

* Pour me consoler, je regarde les champs cultivés se fondant dans l'horizon.

 

 

Le diaporama de l'église est ici - CLIC

 

 

 

Histoire de l'église :

* Au 11ème siècle (?), construction d'une église.

* Au 16ème siècle, construction du clocher-tour avec des salles de repli.

* Au 17ème siècle, destruction partielle de l'église (à vérifier).

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur de l'église est libre et gratuite. La visite du clocher est interdite.

 

 

Les défenses ne sont pas facilement visibles

 

Vers Menu
églises
fortifiées
de France
Cliquez pour aller au menu des églises fortifiées   Vers menu des châteaux de l'Aisne

Vers Menu châteaux et églises de l'Aisne

Partager cet article

Repost0

commentaires

Pierrote 23/03/2018 14:22

Comme c’est cocasse : le MIEN, de Dauphiné, se situe très au Sud de la Thiérache !…

Le Chevalier Dauphinois 23/03/2018 19:07

* Hihihi.

Pierrote 22/03/2018 10:17

S ûr que moutier ne m’a trop attirée
A vec sa partie que j’aime mirer -
I l s’agit d’habitude des défenses -
N antie de briques uniquement. Absence
T ant importante des pierres influence

G randement mon jugement, j’en ai peur…
O r, ce clocher-donjon fut à son heure
B arrière imposante contre ennemis,
E ndossant seul sécurité, ici.
R efuge et guet assura t-il antan.
T out cela ne m’a prévenue, pourtant,

A voir réticence devant cette église.
I mage du pan roman eut quelque emprise,
S on aspect rappelant, lui, Moyen-Âge.
N e fut, je le sais, clocher de cet âge,*
E t pour moi, est-ce là le vrai dommage.**


* puisqu’il fut construit (ou remanié) au XVIe siècle, comme nous le dit l’historique.
** je le sais, vous allez me dire : oui, mais dans cette contrée pratiquement toutes les églises furent fortifiées « pour » les guerres de Religion », et c’est une exception dans votre blog. Cela n’empêche mie que je ne les aime pas vraiment, surtout lorsqu’elles sont en brique (on ne me refera pas !).

Le Chevalier Dauphinois 22/03/2018 17:55

** Le Thiérache est une province exceptionnelle.
** Presque chaque commune possède une église fortifiée au 16ème siècle.
** Je n'ai pas vu en notre Royaume une telle conservation en si peu de km².
-- Par contre, le département des Landes possède le plus grand nombre d'églises fortifiées médiévales, mais souvent avec un système défensif minimal, presque inexistant.
** En cette terre Picarde de rouge brique aux tours rondes, la masse du "donjon" ainsi que la pierre de la nef m'ont surpris.
** Ce n'est pas le moutier le plus fascinant, mais je me suis beaucoup amusé à le contourner et à l'observer durant ma semaine de vacances si au Nord de mon (oui, MON... hihihi) Dauphiné.