21 avril 2007 6 21 /04 /avril /2007 06:30

 

 

Département :    06 - ALPES MARITIMES

 

 

 

Au loin, au dessus des arbres, une ombre de château apparaît !

Le bourg : 

Situation :  (--> le voir sur une carte)

   La ville de Villeneuve-Loubet est connue par ses immeubles d'architecture très "novatrice" en bord de  la mer méditerranée nommée : Marina Baie des Anges.

     Ce bourg est situé à l'Ouest de Nice, à une "portée de flèche" de Cagne sur Mer. 

 

   Coordonnées du château :

43° 39' 33 N 07° 07' 25" E
 43.659257°  7.12355°

 

 

Origine du nom :

* Villeneuve vient de l'ancien nom du village au 12ème siècle : Villanova.

* Loubet fait (peut être) référence à la rivière qui la traverse, et nommée: Le Loup. Mais c'est surtout le nom du castrum primitif au lit dit : Loubétum. 

 

 

 

Le château :   

L'extérieur :

Description

* Durant ma croisade de découverte en bord de mer, sentant mon destrier fatigué, je me suis mis à la recherche d'une auberge, et c'est proche du vieux village de Villeneuve-Loubet que je mis pieds à terre.

* Après une nuit salvatrice, j'ouvre les persiennes et là..... le choc !

* Un château posé sur des arbres.

Étais je réveillé, ou mon envie de visite me titillait

jusque dans mon sommeil ?

* Même après un seau d'eau jetée par une servante au dessus de ma tête, la vision d'une tour médiévale avec drapeau  n'avait pas disparu.

* Il me faut découvrir cette curiosité.

 

 

L'approche

* Comme souvent, je découvre le site en contournant les remparts à pieds.

* La visite commence par une longue et haute courtine, consolidée au 20ème siècle, entrecoupée de tours rondes.

* Chaque tour comporte des bouches à feu pour tir droit.

* Voilà un château qui a évolué durant plusieurs siècles et qui a su s'adapter avec l'arrivée des canons.

* Je pressens que ce château n'est pas en ruine, et peut être pas visitable.

* Un peu plus loin, une porte fermée, non pas par une herse avec pont-levis mais par une barrière bien modeste, me laisse présager un échec de la visite.

* J'ose passer timidement la tête dans les barreaux et un panneau m'indique que le lieu est privé.

* Une pochette plastifiée m'informe des jours de visite.

* La chance m'a abandonné, il n'y en pas durant ce mardi de janvier.

* C'est donc un descriptif de l'extérieur que je vais tenter de vous faire.  

 

 

La découverte

* En montant sur mon destrier, en sautant, en.....

Avez vous remarqué les risques que je prends pour vous !

.........je découvre le véritable château, à travers les palmiers et les buis taillés plantés sur les terrasses du 14ème siècle.

* Il est formé de quatre corps de logis flanqués aux angles de tours rondes.

* Les courtines crénelées sont percées de fenêtres récentes pour le confort de ses propriétaires.

* L'ensemble est dominé par un impressionnant donjon pentagonal qui semble primitif dans sa construction, par rapport aux courtines.

* C'est le plus vieux bâtiment du château et peut être même de la région.

* Ce curieux pentagone est un carré a été associé à une "pointe" (bouclier ?) du coté de l'attaque. 

* Le sommet du donjon est réalisé avec une alternance de lits de pierres claires et sombres. 

 

 

Le diaporama du château est ici - CLIC

 

 

 

Histoire du château :

* Vers le 9ème siècle, un castrum assez primitif semble existé.

* Entre 890 et 973, les Sarrasins envahissent la région. Certains s'installent et d'autres poussent jusqu'au Dauphiné en rasant certains villages. L'après Charlemagne (voir liste des rois) n'est pas une période de paix.  

* Au 10ème siècle, un donjon en pierre est construit (?) pour surveiller l'arrivée des Sarrasins.

* En 1112, l'héritière du Comté de Provence épouse un membre de la famille de Barcelone. La région devient "Catalane".

* Au 12ème siècle, les "anciens" seigneurs du Comté de Provence commencent une lutte de reconquête de la région contre les Catalans. Romée, fils cadet du seigneur Giraud de Villanova,  est placé comme chanoine à Fréjus.

* Vers 1230, Romée est devenu puissant par ses relations et son sens de la "diplomatie-conquérante".

* En 1231, Romée de Villenova récupère les terres de Loubetum et améliore la défense de la butte par la construction du château. Le regroupement de Villanova, et du lieu dit Loubetum est à l'origine du nom actuel.

* En 1251, par testament le château est vendu pour payer les dettes de Romée de Villeneuve. Le Comte de Provence récupère les terres et bâtiments.

* En 1420, Yolande, Comtesse de Provence, donne le château à Antoine de Villeneuve. C'est l'un des descendants de Romée de Villeneuve.

* A la fin du 15ème siècle, le fils d'Antoine vend le château aux Lascaris, Comtes de Vintimille, dont l'une des filles épouse le Grand Bâtard de Savoie, Comte de Tende.

* En 1536, l'empereur Charles Quint et le Duc de Savoie Charles III (voir liste) envahissent le Comté de Provence et s'emparent de plusieurs villes dont Villeneuve-Loubet. Charles Quint réside quelques jours dans le château.

* En 1538, François Ier  (voir liste des rois) réside dans le château pour signer la "trêve de Nice" avec Charles Quint.

* A la fin du 17ème siècle, le château appartient au président du parlement de Provence. Les terres sont élevées au titre de Marquisat.

* En 1741, la famille Panisse-Passis devient le nouveau propriétaire du domaine.

* Au 19ème siècle, les bâtiments sont restaurés.

* A la fin du  20ème siècle, le Marquis de Panisse-Passis (voir titre de noblesse) autorise la visite partielle du château et des jardins.

* Au 21ème siècle, la visite est possible, mais sur réservation ou certains jours. Ne faites pas comme moi, renseignez vous avant.

 

 

Ce château joue à se cacher..... coucou !

 

  Cliquez pour aller au menu des Châteaux des Alpes Maritimes Vers Menu châteaux des Alpes Maritimes

Partager cet article

Repost0

commentaires

Folc 10/08/2015 12:15

Villeneuve tire son nom du patronyme de Romée , lequel renvoie à un Villeneuve de Catalogne. Créé en 1233, Villeneuve s'est d'abord appelé Cagnes Basse car Romée le peuple avec une partie des hommes de Cagnes.
Au XIIe siecle, il s'agissait sans doute du Gaudelet.

Le Chevalier Dauphinois 11/08/2015 07:52

* Merci pour votre passage sur mon blog et pour votre commentaire.
* J'ai tiré l'explication de l'origine du nom sur le dictionnaire des origine et le livre des communes de ce département.
* Mais comme souvent, les origines sont multiples et "incertaines", je note la votre. Merci

gauthier 04/06/2012 09:39

Merci d'exister. Belle journée.

Le Chevalier Dauphinois 04/06/2012 23:46



C'est plutôt les châteaux millénaires qu'il faut remercier et surtout leurs propriétaires lorsqu'ils nous arrivent aussi "frais".



EXEMPLAIRE 03/05/2011 19:55


Hé banane ! ;)

En 1420, Yolande, Comtesse se Provence, donne le château à un lointain ancêtre de Romée : Antoine de Villeneuve.

Elle ne peut donner quà un lointain "descendant" parce que "ancêtre" en français, çà donne "ascendant" et là c'est TOTALEMENT impossible à moins de traiter avec un fantôme !!!

:mdr: :wouarf:
:chev1:


Le Chevalier Dauphinois 03/05/2011 22:33



Banane ?! .... Diantre.... J'avoue humblement  m'être mal exprimé dans cet acte de cession du château... Je vais
reprendre ma prose.


Merci de m'avoir signalé cette curiosité (même si la forme n'y était point)



JEAN DU TERROIR 03/02/2010 17:49


Je vous attends avec impatience!


Le Chevalier Dauphinois 03/02/2010 19:16


Avec impatince... Wahouu, j'ai déjà le trac !


Julien Leon 19/01/2010 23:58


Cher Chevalier,

C'est moi qui dois vous remercier pour toutes vos précieuses informations qui couronneront d'une charge historique supplémentaire chaque regard que je jetterai désormais sur ce château ! Votre blog
est passionnant et vos expéditions ainsi racontées sont de véritables petits récits ! Je conseillerai cette page à quelques camarades amateurs de vieilles pierres.

Salutations chevaleresques.


Le Chevalier Dauphinois 20/01/2010 06:49


Je ne fais que narrer ce que les fantômes des ruines me disent. Ce sont ces vestiges qui méritent l'admiration. ;)