28 juin 2011 2 28 /06 /juin /2011 06:30
 
 
 
   Durant les périodes de troubles, les églises ont parfois servi de refuge pour les habitants. Voici un exemple de fortification minimale.
 

 

 

 

Département   55 - MEUSE

 

 

  L'église, que je suppose être fortifiée, m'attend

Le bourg

   Situation :    (--> la voir sur une carte)

    La petite commune de Creuë est située à 15km au Nord-Est de Saint Mihiel et à 50km au Sud-Est de Verdun.

 

Coordonnées du bourg :

48° 57' 54" 05° 40' 04"
 48.965068°  5.667915°

 

 

 

L'église :

L'extérieur :

Mes doutes

* Grâce à mon "dictionnaire des châteaux et fortifications du moyen âge", j'ai connaissance d'une église fortifiée médiévale dans ce village.

* Les renseignements étant faibles, je pressens un  primitif système de défense.

* C'est donc avec ma loupe de Sherlock Holmes que je marche vers l'église.

 

 

La recherche d'indices

* L'église est posée sur une terrasse au dessus du village.

* Elle est devancée sur sa face Nord par un cimetière classé aux Monuments Historiques.

* Par se forme et son architecture je ne la pressens pas médiévale.

* De plus, je ne distingue aucune défense.

* En m'approchant, un trou rond sur un contrefort attire mon attention.

Pensez vous que cela fut une ouverture pour fusil ?

Si oui, comment le tireur visait il sans fente ?

 

 

J'ai trouvé

* La façade Sud me donne enfin ce que je cherche

Avez vous trouvé ?

* Évidemment, vous avez remarqué cette petite bretèche protégeant... heu.... rien.

* Mais il est possible qu'avec les reconstructions de l'église, une porte ait été obturée.

 

 

L'intérieur :

* Hélas, la porte est verrouillée, il sera impossible de découvrir l'intérieur de l'église paroissiale.

* Mais point de regret il faut avoir, cette église est peu fortifiée.

 

 

Le diaporama de l'église est ici - CLIC

 

 

 

Histoire de l'église :

* Au 12ème siècle, construction d'une église.

* Au 15ème siècle, quelques fortifications apparaissent sur les murs (archères et bretèches).

* Au 16ème siècle, aménagement de la nef, du chœur et des collatéraux, puis aménagement de canonnières.

* En 1851, la toiture est refaite.

* Au 19ème siècle, restauration de l'église.

* En 1994, l'église et le cimetière sont inscrits aux Monuments Historiques.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur de l'église (dédiée à Saint Pierre et Saint Paul) est libre à l'extérieur. La découverte de l'intérieur n'est possible que rarement dans l'année. La visite des fortifications est impossible.

 

 

Vers Menu églises
fortifiées
de France
Cliquez pour aller au menu des églises fortifiées   Cliquez pour aller au menu des Châteaux de la Meuse Vers Menu châteaux de la Meuse

Partager cet article

Repost0

commentaires

Helene 09/10/2019 23:19

Effectivement, l'église est peu fortifiée mais belle et bien médiévale avec son clocher du XIIème siècle. A l'intérieur, on distingue plusieurs meurtrières obturées. La bretèche protège l'ancienne entrée étroite mais bien visible sur la façade. L'église possédait des combles-refuges fin XVème, mais la toiture semble avoir été rabaissée dès le XVIème siècle.
L'intérieur est désormais visitable les samedis et dimanches de 9h à 18h : peu de traces de fortifications, mais d'autres trésors (sculptures, peintures murales...)

Le Chevalier Dauphinois 10/10/2019 08:02

* Bonjour et merci pour votre commentaire.
* Etant un passionné des églises fortifiées, cette église, certes aux systèmes défensifs minimaux, m'a séduit.
* La variété architecturale des églises, leurs défenses adaptées aux contraintes financières (car comme maintenant, l'argent était un moteur de la réalisation) me fascinent.
** Habitant loin de votre département, je ne sais pas si je reviendrais visiter l'intérieur, mais ..... qui connait le futur.

hucteau 11/03/2012 13:50

Bonjour!
Il se dit dans le village de Creüe que des souterrains relient l'église à plusieurs maisons alentours. Qu'en pensez-vous?
Continuez à bien mener l'enquête!Merci
Cordialement

Le Chevalier Dauphinois 11/03/2012 16:49



  Le mythe des souterrains est une belle légende urbaine. Toutes les fortifications que j'ai visitées comportent au moins un souterrain et parfois même plusieurs. Certains auraient plusieurs
kilomètres le long.


Pour les sites fortifiés, il y a certainement confusion avec :


 * La poterne,


 * Les caves,


 * La glacière,


 * La poudrière,


 * Et même parfois, le ratier.


     Ayant pourtant visité plus de 3000 ruines, lu de nombreux descriptifs, entendu plusieurs conférenciers, jamais il n'y eut preuve d'un vrai souterrain. Les autochtone
souvent réfutent en affirmant qu'il existe mais comme il s'est effondré personne y va.


  Mais je n'ai pas connaissance de tous les types de construction et ne suis point architecte médiévale comme Viollet le Duc. Il est amusant de constater que ce personnage ne fait pas
référence dans son encyclopédie à des souterrains.


  Je ne crois pas qu'il y ait eu de vrais récits de guerre, de sièges narrant la présence d'un souterrain. Mais peut être qu'un jour, mon affirmation sera confondu, j'en serais très heureux.



 



Anne la Dauphinoise 29/06/2011 21:04


Cette église dut être bien remaniée pour que si peu d'indices nous soient restés.
Cela nous fait d'autant mieux apprécier les autres édifices vraiment fortifiés.


Le Chevalier Dauphinois 30/06/2011 20:31



  Le minimalisme défensif de cette église permet de mieux savourer les autres constructions religieuses fortifiées. C'est un peu le but de cet article.