12 juillet 2007 4 12 /07 /juillet /2007 06:30

   Le puissant château de Wangenbourg (en Alsace) a abrité de curieux seigneurs. Il paraissait logique qu'une histoire curieuse soit créée et traverse les siècles pour venir sur mon blog. Voici la légende de :

 

La  Nymphe  du  château  de  Wangenbourg

 

 

 

 Au temps jadis, habitait dans le château de Wangenbourg, un seigneur très querelleur et à la moralité très douteuse. Au retour d'une de ses sorties guerrières avec ses compagnons d'arme, il vit une jolie jeune femme dans un près fleuri. Avec ses marguerites dans les bras, elle rayonnait de beauté.

Le seigneur fut pris du désir de la séduire, par tous les moyens.

 

   Notre princesse, en plus d'être belle, avait été bénie à la naissance par une bonne fée, et tout en elle était merveilleux. De nombreux prétendants avaient tenté une "roue" de séduction, mais étant trop jeune pour le mariage, elle avait repousser les 'Roméos'.

   Le seigneur de Wangenbourg déploya tout le savoir faire de ses conseillés pour conquérir cette "tour imprenable"............ Et, un beau jour, elle accepta la demande !

 

Il lui promit de ne chérir qu'elle, et de ne plus convoiter d'autres 'coeurs'.

 

 

    Ils étaient heureux, et malgré les sollicitations de la vie d'un seigneur, il respecta sa promesse.

    Mais, un jour, il se mit à regarder d'autres damoiselles, et notre 'menteur' reprit sa vie d'avant.Image confiée par une artiste talentueuse - (C)

 

    Notre princesse en fut très chagrinée et même désespérée. Elle décida de se laver de cet affront à la cascade de Nideck, qu'elle connaissait bien. Mais Wangenbourg est loin de Nideck pour une frêle princesse à pied.

 

    Elle se blessa plusieurs fois sur les branches basses, les pierres acérées, et les ronces. Il lui semblait que le flamme de l'enfer sortait du sol pour la brûler. La densité de la forêt ne laissait passer que peu de lumière.

 

   Lorsqu'elle arriva, épuisée, en haut de la cascade, ses jambes ne purent soutenir notre malheureuse princesse ensanglantée, et elle glissa dans le vide.

 

   Sa bonne fée, ayant eu vent de ses malheurs, arriva à travers les nuages, et dans un éclair, la rattrapa avant la chute fatidique.

 - ' Mais que faire d'une beauté désespérée qui sera toujours la proie des hommes ? ' se dit la Fée.

Et l'idée lumineuse lui vint : ' Je vais la transformer en Nymphe. '

 

 

Depuis ce jour, les habitants prétendent qu'une ombre blanche danse sur l'écume de la cascade prévenant les promeneurs d'un orage proche. "

  

  Je suis allé voir le Wangenbourg, le Nideck et la belle cascade. Hélas point de fée, ni de nymphe (pourtant je m'étais "fée" beau, et j'avais mis du parfum).     Alors, si vous êtes témoin de cet évènement, ne faites pas de bruit, et avant l'orage, prenez une photo.......... envoyez la moi pour illuminer cette page.

 


La cascade de Nideck et ses châteaux ont aussi inspiré une autre légende :

   * les géants de Nideck

 

Cette histoire peut s'apparenter aux légendes de "Dame Blanche" : 

   * la dame blanche du Hohenbourg 

   * la dame blanche du Montségur

   * la dame blanche de Puivert

   * la dame blanche du Reichenstein

   * la princesse de Wegelnbourg

 


 Remerciement :

* Le dessin de la princesse luttant contre les éléments m'a été aimablement confié par une créatrice talentueuse qui ouvrira un site prochainement. 

Attention : Cette image n'est pas libre de droit et ne peut pas être mise dans un autre blog ou site.

 

  Vers menu
Contes
 et
Légendes

<---  clic

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

thiery edith 01/11/2017 17:13

je suis aller a la cascade et je crois que la princesse pleurs beaucoup moins

Le Chevalier Dauphinois 01/11/2017 17:34

* Voila une bonne nouvelle.
* S'est elle consolée ?... Ou s'est elle endormie provisoirement ?
* Il faudra y retourner au printemps. ;)

philippe du Mans 24/02/2013 10:20

ha ha !!!! une nouvelle quête !!!
je m'en vais prendre mon cher biclou à la rencontre de cette douce damoiselle !!!

Le Chevalier Dauphinois 26/02/2013 12:45



Il est possible d'aller à Wangenbourg en vélo, la route n'est point inaccessible.



Greg 12/01/2008 22:30

d'un orage proche ? t'es aller à la cascade, après une pluie, ou qd il n'y a pas trop de soleil, va 100 mètres en face de la cascade et regarde, regarde cette sillouhette de dame blanche qui s'en dégage, qd j'étais petit je croyais qu'un fantôme habitait cette cascade

Le Chevalier Dauphinois 13/01/2008 07:50

Wahouuuu.... Voila un conseil que je suivrais si un jour je reviens en Alsace. Hélas non, j'ai eu la chance d'avoir 2 semaines de soleil....... Point de belle dame blanche j'ai vu.. C'est formidable d'avoir des histoires d'imaginaires en étant enfant. Cela crée les légendes qui traversent les siècles......

valserine 02/09/2007 00:55

Si je puis me permettre de te narrer conseil, Chevalier, si tu veux voir une nymphe il te faudra accepter d'être dans ton plus simple appareil... (mais pas appareil photo !!! ) Ce sera belle preuve de solidarité - il n'y a pas de raison qu'elle soit la seule à se geler !
Et pour en ramener son image je te conseille papier et crayon... entre les dents le crayon... et la feuille... roulée sur l'oreille ?

Le Chevalier Dauphinois 09/09/2007 18:10

Que voilà des conseils que j'appliquerais prochainement....... Donc, je serais dans le plus simple appareil..... mon armoire sans pourpoint ni bannière...... Ai je bien compris ?  Par contre, ma plume d'oie entre les dents... heu... cela me chatouille le palais.

domi 12/07/2007 20:13

Pauvre princesse, déjà en ce temps-là les hommes ne tenaient pas leurs promesses :-))). Du coup, maintenant j'irai bien voir cette cascade bonne soirée et à bientôt pour une autre histoire

Le Chevalier Dauphinois 21/07/2007 22:44

Ho, oui, les hommes d'avant n'avaient aucune parole (je suis d'accord avec toi)..... Mais les chevaliers du 21ème siècle sont vraiment extraordinaires, attentionnés, délicats etc...... (hihihi, pub).