6 novembre 2017 1 06 /11 /novembre /2017 15:05

 

 

Département :  11 - AUDEAu milieu des vignes, un château médiéval m'attend.

 

 

 

Le bourg :

   Situation (--> le voir sur la carte)

       Ce château inconnu (ou presque) est situé à 50km au Sud-Est de Carcassonne, à 40km au Sud-Ouest de Narbonne, à 25km à l'Ouest de Leucate (voir son château), à 5 km à l'Est de Tuchan et à 2 km du renommé château d'Aguilar.

 

    Coordonnées du château :

42° 53' 54" N02° 44' 51"  E
 42.898352° 2.747489°

 

 

 

Le château :

         L'extérieur :

Comment le trouver ?

* Aucun panneau sur la route (RN611) indique sa présence, mais un castellologue "extraordinaire" comme moi (heu... c'est mon blog donc j'ai le droit de dire des bêtises  ) ne pouvait pas manquer ce rendez-vous avec une ruine qui a vu les Cathares et surtout les Espagnols. Est ce un château ou un simple mur ?

* Le site castral se cache dans les vignes.

* Mon nez de fin limier (il est vrai aidé par un viticulteur) l'a déniché dans la brume matinale de fin d'été.

* C'est en chantonnant que  j'attends le levé du soleil.

 

 

1ère analyse

* Mon premier étonnement, c'est la position "défensive" du château. 

*  Cette construction n'est pas implantée sur la petite butte toute proche, comme le sont, dans une région vallonnée, tous les sites défensifs de l'époque médiévale.

* Le château est en fond de vallée, dominé par des collines.

Curieuse stratégie militaire !

 

 

2ème analyse

* Autre curiosité pour un "château de plaine" : L'absence de fossé autour.

Mais peut être a-t-il été comblé avec le temps

pour agrandir les terres à vigne ?

* L'extérieur est une vaste enceinte à plan polygonal irrégulier.   Ce château a résolu la quadrature du cercle

A - Les murs font 1 mètre d'épaisseur et presque 1,5 mètre au Nord-Ouest, coté le plus proche de la colline.

B - Le mur Est est complètement effondré, je dirais : "Explosé".

Sont ce les Espagnols qui ont commis cet acte ?

C - Le mur coté Ouest comporte de très nombreuses ouvertures sur 2 niveaux. Elles sont trop étroites pour des archères, j'opte pour des ouvertures de tir d'arme à feu, ce qui prouverait que ce château était toujours habité au 16ème siècle.

D - La porte d'accès devait être sur le mur Est.

 

 

         L'intérieur :

La cour

* Il ne reste aucun bâtiment à l'intérieur de la cour. Conséquence, ce "vide" fait apparaître les entrailles encore plus grandes.

* En regardant de plus près dans la végétation, je peux apercevoir des fondations de murs appuyés à l'enceinte. Ce sont sûrement les vestiges des bâtiments de "stockage".

* A bien regarder cette ruine, il me parait impossible que cette "forteresse" soit une construction pour un seigneur.

* Ce devait être une protection pour les viticulteurs du village et les troupeaux, et pour marquer le territoire. 

* Sur le coté Nord-Nord-Ouest du mur, j'observe un grand arc de décharge.

Était ce l'emplacement de l'église ?

 

 

Le donjon

* Au centre, les vestiges du donjon tentent de survivre aux attaques des ronces.

* Non, ne rêvez pas, point d'immense tour ici. 

* Il ne reste que l'emplacement et quelques pierres.

* Il y en avait bien un donjon, mais pas assez large pour servir d'habitat.

* Ce devait être surtout une tour de guet, et peut être un bâtiment de protection ultime en cas d'invasion.

 

 

Le diaporama du château est ici - CLIC

 

 

 

Histoire du château :

* Au 9ème siècle (876 ?), des écrits nous apprennent que le lieu de Domneuve est connu.

* Vers l'an 1000, un testament cite le "allodam de Domneuve" appartenant à l'archevêché. Un village est établi au pied du château.

* En 1177, le château semble appartenir à Pierre de Domneunova.

Est ce le début d'une seigneurie familiale ?

* En 1262, l'abbaye fortifiée de Fonfroide possède le domaine.

* En 1315, ce petit château appartient maintenant à la famille de Nouvelles (voir son château).

* En 1204, l'église du village dépend de la paroisse de Saint Barthélémy.

* A partir de 1209, début de la croisade des Albigeois :  Aucune mention faite sur la prise par la force de ce domaine. Il est vrai que les forteresses  importantes encadrant ce petit château se sont rendues aux croisés de Simon de Montfort. Il parait logique que Domneuve n'ait pas cherché le combat avec si peu d'argument de défense.

* Au 16ème siècle, une incursion Espagnole laisse des traces sur ce petit château.

* Au 17ème siècle, il semble qu'une nouvelle incursion Espagnole sonne le glas du château et peut être même du village.

* Au milieu du 17ème siècle, la carte de Cassini indique que ce lieu est ruiné.

* Au 21ème siècle, la visite est libre et gratuite. Attention toutefois aux pierres peu stables et aux reptiles.

 

 

Les parois intérieures ont été remplacées par une dense végétation

 

 

 Cliquez pour aller au menu des Châteaux du 11Vers Menu châteaux de l'Aude

Partager cet article

Repost0

commentaires

Pierrote 08/11/2017 13:59

D ame ! Comme il est plaisant ces ruines mirer
O ù se hume à pleins poumons le passé.
M ême si très peu du castel est resté,
N e sont mes yeux du spectacle fâchés.
E st-ce sûrement un tant exagéré ?
U n mur de pierre et me voilà comblée…
V estiges tels, à d’autres comparés –
E n l’occurrence ceux remaniés* –

A uthenticité ont su bien garder.
U ne image réelle de ces années,
D e ces siècles plutôt, évaporés.
E nceinte encore fièrement dressée

L aissant puissance d’antan imaginer,
A llure du moins, faite pour effrayer.
N ul doute qu’appareillage n’a mie été
G arant de très haute sécurité.
U n défaut que j’ai toujours oublié, «
E mballée » par aspect irrégulier
D onnant chaleur aux murs, fussent-ils guerriers.
O utreplus, arrondi là deviné**
C omme un cocon semble castel protéger.

N ‘est-ce point une vision à faire rêver ?
O ui, pour moi, de l’historique complétée.
T rès apprécié aussi chant fredonné :***
A u Moyen-Âge sommes vraiment transportés.

B el accompagnement que vous avez
E n ma mémoire remis. Remémorés
N ombreux Renaud dans grimoires encontrés,
E t voyage dans l’Histoire j’ai entamé.

P our sûr, complainte qu’avez dénichée
S ur le gâteau cerise a bien été.

* ou/et habités.
** arrondi de l’enceinte en général, que l’on voit bien aussi sur la vue satellite.
*** écouté par le lien « c’est en chantonnant ».

Le Chevalier Dauphinois 08/11/2017 15:16

* Cette ruine dans les vignes est peu visitée. Il est vrai qu'elle est un peu dangereuse car non consolidée et surtout prise entre plusieurs châteaux (dits Cathares) aménagés pour le tourisme.
* Cette petite fortification ne fut pas importante dans l'histoire mouvementée de cette province, mais pour moi, elle fut l'une des premières que j'ai visitée en cette région.... Je ne fais jamais les "choses" comme les autres.

valserine 23/12/2007 10:02

Non, non je suis haute-garonnaise, mais c'est tout près quand même pour un chevalier qui parcourt de si grnades distances !

Le Chevalier Dauphinois 23/12/2007 12:14

En réalité je ne parcours que peu de distance par jour.... J'ai un secret....Cela fait 800 ans que je photographie les ruines..... Point grand randoneur je suis en réalité

eleonore 18/12/2007 22:56

A un brave Chevalier qui n'a peur de rien...même de ma pizza et par ce petit mot, je te souhaite de Bonnes Fêtes avec ta petite famille. Par les mots qui sont de tradition...Bonheur, santé et amour.Merci aussi pour tous les reportages que tu nous offres et du temps que tu y passes. Bravo. Passe un merveilleux Noël et à bientôt.

Le Chevalier Dauphinois 22/12/2007 13:46

Et pour mes ruines ?... Tu ne leurs souhaites rien ?.... mais, elles sont tristes maintenant !.....

valserine 18/12/2007 10:48

Quand je pense que tu étais tout près de chez moi ! T'aurais pu venir boire un vin chaud quand même, Chevalier !
Allez bon courage pour ton PC ! Et vivement qu'il soit réparé.

Le Chevalier Dauphinois 22/12/2007 13:45

Hooooooo, la belle princesse est Audoise !....... Si j'avais su !......

L.G. 08/05/2006 08:53

Un autre château ressemble comme deux gouttes d'eaux à celui ci, il est après Narbonne, juste après avoir quitté la nationale vers Villerouge Termenès et la Roque de Fa,à moins que ce ne soit celui ci. Merci pour ton com et ton sérieux dans le suivi des questions, j'attends avec impatience ton article sur Camps. à +

Le Chevalier Dauphinois 23/12/2007 14:12

Tu as raison messire LG,  c'est un château proche de Narbonne, au Sud de Montredon des Corbières. Je l'ai retrouvé grâce à Nomao : Il est ici : http://fr.nomao.com/161281.html