14 octobre 2008 2 14 /10 /octobre /2008 06:00

 

Pays :

  BELGIQUE

Province :

  Namur

 

 

 

Le bourg :

      Situation :   (--> le voir sur une carte)

  La commune de Lavaux Sainte Anne est située dans la vallée de Lesse à 24km au Sud-Est de Dinant.

 

   Coordonnées du château :

50° 06' 58" N05° 05' 34" E
 50.116024° 5.092764°

 

 

 

Le château :

        L'extérieur :

Préambule

* Le but de ce blog est de vous montrer un maximum de châteaux d'origine médiévale.

* Parfois, le château est en ruine (je vous en décrits souvent), mais il arrive que les hommes aménagent les vieilles forteresses en somptueuses demeures.

En voici un exemple.

 

 

L'arrivée 

* Un immense parking attend les visiteurs (ce qui me change de mes ruines où il faut parfois deviner les emplacements libres en bas des collines).

* 1ère constatation, il n'y a pas de colline, de butte ou de rocher. Je vais voir un château de plaine.

* 2ème constatation, ce ne sont pas de hautes courtines qui m'accueillent, mais un bâtiment peu élevé que les architectes nomment : Un avant-corps.

* 3ème constatation, puisqu'il n'y a pas d'apic, il y a .... des douves. (voila une caractéristique extraordinairement rare pour votre montagnard-chevalier chasseur de ruines haut-perchées).

 

 

Rapide analyse

* En contournant l'avant-corps, je découvre au loin le château. Il parait puissant et léger.

* C'est un quadrilatère en brique flanqué aux 3 angles d'imposantes tours rondes, et sur le 4ème angle un majestueux donjon rond avec mâchicoulis (voir vocabulaire).

* Les murs des tours comportent de petites bouches à feu, alors que d'imposantes canonnières ont été implantées au sommet du donjon.

* Les tours sont abritées par une toiture en dôme évasé orné d'une flèche.

Remarque personnelle :

   Il est curieux que ce château, loin des frontières et des zones stratégiques du 14ème au 16ème siècle, comporte autant de modifications et d'améliorations de ses défenses. (Les riches seigneurs ont des envies que seule leur vanité explique).

 

 

Je vais entrer

* Il est temps de découvrir l'intérieur.

Mais où est l'entrée ?

* Impossible de ne pas la voir, elle est en face du parking et surtout elle est magnifique.

* Un pont fixe remplace l'ancien pont levis dont on voit les fentes pour les flèches.

* Mais c'est surtout le blason sculpté (non médiévale bien sur) qui en fait une entrée impressionnante.

 

 

   L'intérieur :

* Je ne suis pas entré dans ce château :

- D'abord parce qu'il était tard et il ne restait que 30 minutes de visite.

- Ensuite, parce que les salles sont aménagées en style Louis XIV et Louis XV, j'avais peur de rayer les parquets avec mon armure.

 

 

Le diaporama du château est ici - CLIC

 

 

 

Histoire du château :

* Dans le Haut Moyen Age, les Mérovingiens s'installent à "Lavaux" et établissent un site fortifié.

* En 1190, la fortification est consolidée.

* Au 14ème siècle, donjon et tours de défense sont modernisés. La famille Ave et Auffe posséderait la seigneurie (?).

* Au 15ème siècle, la seigneurie appartient à la famille Groesbeek.

* Au début du 17ème siècle, le propriétaire se nomme : Denis de Poitier.

* En 1630, Jacques Renard de Rouveroy achète le château.

* Trois ans plus tard, il transforme les façades, la cour intérieure et les salles en style Louis XIII (voir liste des rois).

* Au 18ème siècle, Henri Joachim de Rouveroy aménage les salles avec plus de finesses et de confort (style Louis XIV).

*A partir du 19ème siècle, comme souvent, les hommes abandonnent les beaux bâtiments du passé. L'état de ruine semblait être l'avenir de ce château.

* Au 20ème siècle, de nombreuses consolidations sont réalisées pour garder le souvenir historique.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur est possible depuis la route et un chemin. La visite de l'intérieur est payante.

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Flo-Avril2 11/11/2008 09:55

Tu étais près de Farfouille là bas

Le Chevalier Dauphinois 11/11/2008 10:12


J'avoue que je "farfouille" partout en Europe pour trouver des murs cassés et des fantômes de
châteaux, mais je ne savais pas que "notre" Farfouille habitait si près de cette forteresse.
J'ai tellement fait de km que je suis certainement passé proche de tous les blogueurs Obiens.... Mais.... Point encore fait le Nord de la Belgique. En 2009 peut être ?!


Floria 16/10/2008 23:09

Vous vous documenter drolement bien et j'adore en apprendre de plus en plus sur ce blog :)

Le Chevalier Dauphinois 17/10/2008 12:29


Merci miss Floria.... Point historien je suis, mais un amateur passionné qui écoute les guides, entend les "racontards" des vieilles pierres et tente de lire quelques revues, magasines et livres
spécialisés......
.. Ma passion me fait parfois dire des bétises.  Mais la "vérité vraie" existe t elle  en histoire ?


domi 16/10/2008 22:07

Un style bien particulier, le donjon est vraiment trés beau bonne fin de semaine bisous

Le Chevalier Dauphinois 16/10/2008 22:52


Je suis toujours fasciné par la diversité des architecture et l'imagination des hommes à personnaliser un rude château médiéval.


Sophie 16/10/2008 11:35

Bonjour Chevalier Dauphinois,
Bravo pour votre blog, j'aime beaucoup votre façon de faire découvrir chaque château, c'est très vivant, on a l'impression de vous accompagner dans la visite. J'aimerais avoir le temps d'en fait autant ! A savoir mettre en ligne également ma photothèque médiévale personnelle. Bonne continuation.
Une gente dame également médiévophile et castellophile...

Le Chevalier Dauphinois 16/10/2008 12:22


Avoir le temps... c'est le problème de notre société où tout va trop vite.
.
Déjà, je ne regarde pas la télé, donc 1.30 heure facilement gagnée. Puis, dans les embouteillages ou dans les transports en commun, je me "trace" le plan du futur article..
... Lorsque je visite un château, je prends quelques notes, et lorsqu'assis sur un mur je regarde le panorama, des constructions de châpitre se forment (il suffit de quelques trames de mots et
d'idées pour que la prose finale ne prenne que peu de temps).
.... La principale difficuté souvent et de choisir les images. En visitant une ruine, j'en fait une bonne centaine (et parfois plus)... Donc la sélection prend du temps, puis le recadrage
etc....
.
Mais je te comprends, cette passion est dévoreuse.... Heureusement, j'ai d'autre passions pour ne pas être trop devant un écran.


Abellion 16/10/2008 10:28

Belle découverte. Historien passionnant, vous êtes aussi un photographe doué !
A très bientôt sans doute ! Franches salutations à un grand seigneur des blogs.

Le Chevalier Dauphinois 16/10/2008 12:16


Merci pour ces compliments... Mais je ne suis hélas pas un hstorien.
.. Je suis un amateur passionné qui a envie de partager avec d'autres la beauté des vieilles pierres. Je commets parfois des erreurs dans mes écrits.
--> Pour les photos, en réalité, ce sont les ruines (qui sont femmes et coquettes bien sur hihihi) qui posent devant moi... je n'ai plus qu'à appuyer sur le bouton.