9 février 2018 5 09 /02 /février /2018 08:30

 

  

Pays :

 ESPAGNE

Région :

 CATALOGNE
 

 

 

 

 

Le bourg :

       Situation :   (--> le voir sur une carte)

    Miravet est une petite commune située à 60km au Sud-Ouest de Tarragone et à 25km au Nord de Tortosa.

 

      Coordonnées du château :

41° 02' 08" N00° 35' 35" E
 41.035452654° 0.5931758880°

 

 

 

 

 

Le château : 

       L'extérieur :

Proche... mais si loin !

"Il est là haut"

* C'est l'expression que j'ai criée en voyant mon rêve castral au loin.

* Il paraît si accessible et si proche que j'ai cru que arrivé.

* Hélas, une rivière il me fallait franchir.

* Pour trouver un pont, de nombreux kilomètres mon brave destrier devait encore parcourir.

* La chaleur Catalane était écrasante.

Que faire ?

--> Quel incroyable suspense !

 

 

 

La traversée de l'Amazone... ou presque !

* Depuis que je suis petit, une fée accompagne mes déplacements, donc, souvent chanceux je suis.

* Comme j'étais désespéré, elle vint et me montra une solution de transport sur l'eau : Une planche flottante.

* Mon magnifique destrier n'était pas rassuré lorsque le pont se mit à bouger et à nous éloigner de la rive.

* C'est la première fois que nous devons prendre un bac pour visiter un château.

--> Quelle incroyable aventure !

 

 

Une curiosité

* Aux pieds de la beauté castrale, je comprends rapidement que la rigueur sera la règle architecturale.

* Angles droits, lignes droites, l'ambiance des templiers n'était pas dans la fioriture et la courbe harmonieuse.

* Vous savez qu'une tour carrée est moins bien défendable qu'une ronde car elle crée des angles morts souvent exploités par les assaillants.

* Pour résoudre ce problème, les Templiers ont construit une bretèche d'angle.

--> Quelle incroyable découverte !

 

 

Proche... mais si loin !

* Ce château est protégé :

- Sur 2 cotés par un versant très pentu,

- Pour la façade supposée de l'attaque, par de hautes tours et une courtine épaisse.

Mais comment protéger une porte d'entrée ?.

--> Quelle incroyable devinette !

 

 Plan du château de Miravet

Une porte bien défendue

* La réponse est simple :

- En réalisant une barbacane (voir vocabulaire) obligeant les assaillants à être sous un "feu" permanent, et en augmentant la difficulté par une pente.

* Pour comprendre le site castral, il faut regarder le plan :

- Au Sud et à l'Est, ce sont les ravins,

- La porte d'entrée est au Nord (en haut du plan),

- A l'Est (à droite), ce sont les communs et la basse cour,

- A l'Ouest (à gauche), c'est l'emplacement du château avec les imposants murs du coté de l'attaque.

--> Quel incroyable plan !

 

 

       L'intérieur :

Les communs

* A l'intérieur, c'est encore la sobriété.

* Il est vrai que la 1ère partie de la visite (sans guide) est composée de ruines (très ruinées) et d'une basse-cour ayant perdu la plupart de ses bâtiments.

* Mais plus je monte vers le château, plus les constructions sont identifiables.

* Par exemple, cet endroit sombre est....

Alors, avez vous trouvé ?

* C'est facile, il y a des mangeoires, des boxes.

* Évidemment (ma brochure me le dit) : les écuries.

--> Quelle incroyable déduction !

 

 

La cour d'armes  (Plan du château - partie droite)

* Pour accéder au château, il faut d'abord donner quelques piastre puis franchir un long couloir sombre, certainement très bien défendu.

* Dans la cour du château, la rigueur militaire des "Templiers" se voit.

* Pour protéger les habitats du château les archères sont nombreuses sur les murs Est.

* Ma brochure m'informe que cette courtine aurait été construite par les premiers occupants du lieu : Les Maures.

--> Quelle incroyable connaissance !

 

 

Questionnement

* Les Templiers faisaient parti d'un ordre militaire-religieux.

Si le "coté" militaire est très présent, où sont les signes religieux ?

Peut être en haut de cet escalier ?

* Il est probable qu'au moyen âge, l'accès aux étages se faisait par une échelle (ou un escalier) en bois extractible.

* N'oubliez pas que je suis dans un château qui devait piéger à tout instant un ennemi.

 

 

 

A l'étage  (Plan du château - à gauche)

* La 1ère salle est surprenante.

* C'est une lumineuse galerie éclairée par 4 grandes fenêtres plein cintre.

* Le plafond en pierres taillées est voûté en berceau.

* Par une porte j'accède dans le lieu de prière.

Ressentez vous l'âme des Templiers ?

* Ceux qui disent OUI sont des menteurs (hihihi).

--> Quel incroyable plaisantin !

 

 

Âme ou pas ?

* Point d'âme Templière en ce lieu car :

- Ils ne sont plus présents depuis 7 siècles,

- De plus, ils ont été remplacés par un autre ordre,

- Puis par des... (oups, allez lire l'historique).

* La nef est couverte d'une voûte en berceau légèrement lancéolée.

* La décoration est austère, les Templiers n'avaient pas besoin d'images pour prier.

* Au fond de l'église, un escalier en colimaçon me quémande de monter.

Heu... Dois je ?

--> Quel incroyable courage !

 

 

Le château des Templiers surveille la petite église du village

Une vue imprenable.... que j'ai prise

* Quelle vue !

* Comme toujours, le panorama est la richesse des ruines.

Vais je voir le bac ?

--> Quel incroyable œil !

 

 

C'est la fin

* Qu'importe, le plus important est la vue sur la basse-cour avec les anciens murs Mauresques et les ombres des archères.

   Dans ma description, j'ai volontairement omis de vous parler des citernes, grange, cellier, magasin, cuisine, réfectoire, corps de garde, terrasse, etc...

   Le site étant payant, je ne me sens pas le droit de tout montrer, et surtout je souhaite vous laisser quelques (nombreuses) surprises.

--> Quelle incroyable honnêteté !

 

 

Le diaporama du château est ici - CLIC

 

 

 

  Histoire du château :

* Au 2ème siècle avant J.C., les Ibères occupent le site. Une fortification primitive existe certainement.

* Au 11ème siècle, une fortification en pierres est construite sur la colline.

* Au début du 12ème siècle, modernisation des défenses du château.

* Au 12ème siècle, le Comte (voir titre de noblesse) Ramon Berenger IV continue sa reconquête du territoire sur les Maures.

* Vers 1153, Miravet, l'une des dernières poches de résistance, est reconquise. Le Comte donne à l'Ordre du Temple le château et les terres adjacentes.

* En 1307, les templiers sont arrêtés en France. Ceux de Miravet résistent un an aux attaques.

* Vers 1318 (à vérifier), le château est donné à l'Ordre de l'Hospital.

* Vers 1462, les Hospitalers quittent le château et l'abandonnent aux partisans de la Generalitat.

* En 1466, l'armée Royale récupère le site après un long siège.

* Au 18ème puis 19ème siècle, le château s'adapte aux nouvelles armes.

* Au 20ème siècle, la guerre civile détruit partiellement le château.

* En 1990, Miravet est déclaré "Bien Culturel d'intérêt National". Une campagne de consolidation est menée.

* Au 21ème siècle, la visite de la ruine est payante. Le risque de recevoir une pierre est faible.

 

 

 

 

     

Vers liste châteaux des Templiers

en Europe

Vers liste châteaux des Templiers  

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Pierrote 13/02/2018 11:13

Je reviens sur l’histoire de ce lieu, et sur la remarque de votre visiteur « Chercheur » :

Si j’ai bien lu le livre que vous nous conseillez (Alain Demurger « Les Templiers » - Une chevalerie chrétienne au Moyen-Âge : c’est la dernière version - de 2005 - de celle que vous conseillez : « Vie et mort de l’ordre du Temple », refondue. 3 versions prises pour faire celle-ci, donc on doit y retrouver ces infos), vous aviez raison en écrivant que les biens du Temple leur furent confisqués en 1308, mais ils ne furent pas donnés de suite aux Hospitaliers.

… Alain Demurger nous dit qu’en France, leurs biens furent de suite confisqués, en octobre 1307 donc, et dans les autres pays un peu plus tard. (il donne l’exemple de l’Angleterre qui prit ces biens quelques mois après l’arrestation des Templiers). Et cela, dans un premier temps au profit des Princes (rois), qui les affermèrent à leur profit, bien sûr.
… Et ce n’est qu’après le concile de 1312 et la bulle du pape que ces biens furent, pour la plupart, donnés aux Hospitaliers.

… Dans l’édition de 2005 ces infos se trouvent à la page 468 – chapitre « le devenir des biens du Temple » - partie 4 du livre « le concile de Vienne et la fin du Temple »).
… J’ai aussi lu qu’en Espagne notamment, si les biens ne furent pas rendus aux Princes (rois) de suite après leur confiscation théorique, c’est parce que les Templiers refusèrent de les rendre et combattirent pour les garder !

… Mais les biens du Temple leur furent bien retirés en 1307/1308, sans attendre le concile de 1312 ou la bulle du pape à ce sujet.

Le Chevalier Dauphinois 15/02/2018 09:08

* Je suis certains qu'un site castral ne peut pas être abandonné très longtemps (ce sont les terres, des paysans donc de l'argent).
* Conséquence :Si les Templiers ne l'occupèrent plus, il fut récupéré (même sans les droits officiels) par un seigneur ou un "délégué" ou les Hospitaliers par exemple.
* Quand fut officiellement donné ce château ?.... Mes 2 sources sont contradictoires.... Et j'avoue peu connaître le sort des Templiers ne vivant pas dans le Royaume de France.

Pierrote 12/02/2018 14:45

M arqué d’exclamations avez récit :*
I ncroyable est, n’en doutons mie, leur dit !
R éalité du site ne pouvait
A mener que de semblables effets !
V rai SUSPENS fut moyen de DECOUVERTE,
E t AVENTURE vous était lors offerte !
T alent eûtes barbacane celer**

E t nous faire un petit temps « mijoter ».
S uivit réponse de la DEVINETTE
P ar image et PLAN. Pour sûr est parfaite :
A insi voyons de l’entrée sa puissance,
G rands et hauts murs montrant moult de défiance…
N ous éblouissez par vos DEDUCTIONS !
E curies en furent démonstration…

C ONNAISSANCE de l’Histoire il fallait,
A ssurément, pour dire quel âge avait
T ant élevée courtine. Puis PLAISANTIN
A vec esprit Templier fûtes bien !
L e COURAGE qu’avez montré devant
O uverture sur escaliers donnant,
G uère n’a d’égal en ce monde d'athées !***
N ‘avez, pour gravir marches, effrayé
E té ! Votre ŒIL vit le bac pour rentrer…

N ‘est-ce que par HONNETETE que du lieu
O n ne sait tout… mais point ne vous en veux,
T ant mes neurones médiévaux ont su
A ssouvis être par ce qui fut vu :

B el ensemble de murs d’aspect austère
E t fort, parés comme se devait, pour guerre.
N ous y sentons volonté des seigneurs
E tre sûrs**** tout en suscitant la peur.

P ardieu ! Vous êtes vraiment incroyable !
S ut « visite » être des plus formidable !

* toutes vos phrases de fins de paragraphes.
** taire, cacher, en vieux-françois.
*** athées… contraire à religieux… l’escalier menant à la chapelle.
**** dans le sens d’être en sécurité.

Le Chevalier Dauphinois 12/02/2018 15:23

* Que lis je ?
-- "Vous êtes vraiment incroyable !"
* Je me dois de le savourez
-- "Vous êtes vraiment incroyable !"
* Je me régale
-- "Vous êtes vraiment incroyable !"
* Je me gargarise de votre phrase
-- "Vous êtes vraiment incroyable !"
* Je me m'en lasserai jamais
-- "Vous êtes vraiment incroyable !"
* Je vais de suite accrocher au dessus de mon lit :
-- "Vous êtes vraiment incroyable !"

chercheur 14/09/2017 10:52

merci pour la visite, juste une remarque il est impossible historiquement que le château ait été donné aux Hospitaliers en 1308, car l'Ordre du Temple existait toujours à cette date? C'est en 1312 que fut signé la bulle d'abolition de l'Ordre, et les biens furent donnés aux environs de 1317 et après .

Le Chevalier Dauphinois 14/09/2017 18:41

* Bonjour et merci pour votre commentaire.
* Vous avez raison sur la chronologie. 1308 semble une date non correcte.
* Ma brochure Espagnole annonce cette date, mais je la corrige de suite car ce doit être une faute de frappe que j'ai bêtement recopiée.

Chantal H-H 22/11/2008 18:27

Une belle visite, un excellent choix pour la musique, tout va bien et je n'ai même pas dû payer... alors? alors je te remecie vivement de m'avoir fait découvrir cette merveille !

Le Chevalier Dauphinois 22/11/2008 20:50


Mais ........ c'est la mission d'un chevalier que d'accopagner une princesse dans un château, surtout s'il est en ruine.


SevMélusine 20/11/2008 15:38

Ah ! Viister un chateau en ESpagne et quel château ! j'ai une fascination pour les templiers... allez savoir pourquoi... le goût du mystère et des légendes qui s'y rapportent sans doute
A bientôt cher chevalier...

Le Chevalier Dauphinois 20/11/2008 18:50



Les templiers ont créé des légendes et des histoires.... Il est vrai que nous avons une fascination pour les martyrs : Jeanne d'Arc, les Cathares, les Templiers etc.....


Et puis il y a ce fameux trésor qui fascine..... Ne le cherchez plus, bones gens, je l'ai trouvé dans une librairie : http://chateau.over-blog.net/article-21379393.html