15 mars 2007 4 15 /03 /mars /2007 00:50

 

 

Département :   13 - BOUCHES du RHÔNE

 

 

 

Le bourg :

   Situation :   (--> le voir sur une carte)

     La commune de Châteaurenard est située à quelques kilomètres au Sud d'Avignon, au carrefour d'axes importants à l'époque médiévale.

 

    Coordonnées du château :

43° 52' 58" N 04° 51' 25" E
 43.882694°  4.857042°

 

   Origine du nom :

* Le seigneur de Raynardus fait construire sur la colline un bâtiment fortifié. Il est dénommé : 

- Castel Reynard,

- Puis devient : Castel Renard,

- Et enfin : Châteaurenard.

 

 

 

Le château :

       L'extérieur :

L'approche

* Au sommet de la colline du Griffon se dresse le château médiéval du 13ème et 15ème siècle.

* C'était une place défensive stratégique pour surveiller la vallée de la Durance.  

 

 

L'approche

* Comme souvent, je laisse mon "destrier" dans le village, puis je découvre la ruine à pieds en faisant le tour pour mieux ressentir son architecture.

* De loin, ce château ressemble au fort de notre enfance. Une courtine rectangulaire et 4 tours d'angle.

Est il aussi bien conservé que le laisse apparaître cette vue ?

 

 

Première constatation

* La montée est facile sur un chemin goudronné.

* Doucement le château révèle ses secrets.

1 - L'une des tours ne semble pas entière. Par "coquetterie" elle cachait son état de ruine et ne montrait que sa jolie "frimousse".

2 - Le haut des tours n'a pas la même couleur que la base. Cela arrive parfois lorsque les bâtiments sont rehaussés (au début du 15ème siècle ?) avec des pierres provenant d'une autre carrière.

3 - Chacune est couronnée de mâchicoulis (voir vocabulaire).

 

 

Les défenses

* En progressant dans l'ancien fossé, je suis en admiration sous le château.

* Les archères sont nombreuses sur la tour d'angle et la courtine.

* Elles permettent un tir dans toutes les directions.

Heureusement que je viens en ami !

 

 

L'entrée

* Encore quelques mètres à monter et je découvre enfin l'entrée du château.

* Il me semble impossible qu'il y ait eu un fossé (et encore moins des douves).

* La rampe que je viens de monter devait être  la première défense.

Mais existait elle au moyen âge ?

 

 

Je dois deviner

* Herse et pont levis devaient exister mais les vestiges n'en portent aucune trace.

* Ce qui est surprenant est la petitesse du château habitable par rapport à la plate-forme.

* L'utilisation de la hauteur des bâtiments a été une solution pour l'aisance de ses seigneurs.

 

 

Tours et courtines

* Comme souvent, les tours et courtines sont arasées à la demande de Richelieu ou de Henri IV (voir liste des rois).

* Heureusement, une tour est presque intacte, et me donne à rêver de la beauté de ce château au 15ème siècle.

* Il est maintenant facile de réaliser le plan du château.

* L'architecture est classique mais elle a fait ses preuves dans de nombreuses attaques durant plusieurs siècles.

* D'ailleurs....

Le château de Guédelon n'est il pas

en construction sur un modèle proche ?

 

 

Vais je pouvoir admirer les cléfs de voûte ?

        L'intérieur :

Je vois tout

* Parfois, je déplore d'un château soit très abîmé car il est difficile de retrouver l'aménagement des salles, ou les méthodes de construction.

* Mais ici, la tour éventrée apporte un nouveau plaisir.

* Elle dévoile "ses dessous" (oups, me voila coquin  ) ou plutôt ses  "dedans".

* Les étages sont voûtés d'ogives reposant sur des culs de lampes sculptés.

* Elles communiquent par un escalier interne en colimaçon.

* L'étage supérieur permet l'accès au chemin de ronde, aujourd'hui disparu.

 

 

La cour

* La cour possède un puits très refait au 20ème siècle et quelques vestiges de murs.

* Je doute qu'il y ait eu une vraie cour intérieure (voir ma réflexion sur la petitesse du site).

* L'ensemble devait être recouvert d'un toit.

* Dans les sous-sols, un musée a été aménagé, mais hélas, il n'était pas ouvert le jour de ma visite en octobre.

 

 

La diaporama du château est ici - CLIC

 

 

 

Histoire du château :

* En 1170, construction du château par le Seigneur Reynardus. Le castel donne son nom au futur village.

* En 1190, Guillaume Reynardus meurt durant la croisade. Sa veuve fait cession de la seigneurie au comte de Provence.

* Au 13ème siècle, avec l'amélioration des engins de jets, le château subit quelques aménagements.

* En 1346, le comte de Provence cède la seigneurie.

* En 1402, avec l'amélioration des armes de jets, les courtines et tours deviennent trop basses. Le château est modifié et rehaussé.

* En 1407, Pierre de Lune, alias Benoît XIII, dernier pape d'Avignon s’enfuie de son palais. Il trouve refuge dans ce château et y séjourne quelques temps, entouré d'une véritable petite cour pontificale avant de rentrer en son château de Péniscola (voir ce château).

* En 1420, un deuxième étage est ajouté au château, ce qui explique le mélange d'architecture romane et gothique.

* En 1596, Henri IV (voir liste des rois) ordonne le démantèlement du château.

* En 1790, les saccages révolutionnaires commencent. Le château est détruit par les villageois, puis il est confisqué comme "bien national". Les pierres seront vendues aux enchères.

* En 1921, les ruines sont classées aux Monuments Historiques.

* Vers 1970, début des travaux de consolidation des ruines et aménagement des sous-sols.

* Fin du 20ème siècle, le château abrite un musée d'histoire locale et "médiévale".

* Au 21ème siècle, la visite de l'extérieur est gratuite, il y a un petit parc ombragé très agréable. L'accès à l'intérieur du château et du musée est payant. Le risque de recevoir une pierre est négligeable.

 

 

 

  Cliquez pour aller au menu des Châteaux du 13 Vers Menu châteaux des Bouches du Rhône

Partager cet article

Repost0

commentaires

Joel Gautier 09/08/2019 00:38

Superbement bien votre blog.bravo.
Si je peux me permettre une petite rectification le dernier pape benoit XIII ( pedro de luna ) apres avoir échappé au roi de france qui assiegait AVIGNON.Se retrouve dans le château (grande ripailles) et reparti dans ses terres natale a PENISCOLA Espagne et pas sur des terres papales puisque considéré comme antipape
Cordialement
Reinard

Le Chevalier Dauphinois 09/08/2019 17:50

* Bonjour et merci pour votre commentaire.
* Raison vous avez, sur cet Anti-pape. De suite je corrige l'article puis je vais faire un lien vers le château de Péniscola, puisque je l'ai visité puis décrit.

Marie51 17/03/2019 20:55

Bonsoir Chevalier Dauphinois.
J'ai lu avec attention votre article sur le Château de Chateaurenard que je connais depuis plus de de 30ans. J'y ai passé les vacances de Noel 2018 et suis montée le revoir pour admirer tout le travail de restauration qui a été entrepris. Chaque été, un guide conférencier nous expliquait son histoire et nous montrait les pièces ou dormait les soldats et ou manger le chevalier et ceux qui vivaient avec. Ces tours sont bâties tout en hauteur et surplombe le village devenu depuis une ville. Vous y découvrirez un panorama magnifique. Ce château est cher à mon coeur car j'y avais emmenée ma fille et son demi frère Ludovic un jour en visite. Notre guide leur avait si bien raconté l'histoire du château que ma fille était devenue au lycée une férue d'Histoire de France. J'ai conservé une photo de Jessica et de Ludovic avec leur guide. Le destin a mis fin à leurs vies dans un accident d'auto, chacun. Les tours à l'époque étaient en ruines. J'ai été heureuse de voir le formidable travail de restauration entrepris des tours par la Mairie depuis. Marie-Ange

Solea 03/05/2009 11:40

Merci pour ce site très bien fait qui m'en a appris beaucoup sur les châteaux (et dont je me suis servie pour faire mes cours sur le Moyen-Age).
Je me permets de vous laisser un lien sur un site de voyageurs. Si l'envie vous prend d'y partager vos visites...
Bonne continuation!

Le Chevalier Dauphinois 03/05/2009 14:47


Bien le bonjour princesse Soléa
Heureux je suis que mes ruines poussiéreuses aient pu t'aider à faire des cours, quand je vais leur dire, heureuses elles seront et les arbres et autres épineux se retireront d'admiration.
--> je connais un peu Trivago (un peu). Ce blog me prend déjà tant de temps et d'attention que j'avoue ne pas avoir envie de commencer une autre "aventure".... A moins que tu m'en
expliques les avantages .... ... en tout bien tout honneur bien sur, chevalier je suis .


didius 21/09/2008 22:41

En voilà des pierres...mais maçonnées !

C'est un très beau site, je ne connaissais pas, félicitation !

Le Chevalier Dauphinois 21/09/2008 23:24


Ce n'est pas moi qu'il faut féliciter mais les ruines, qui arrivent à survivre depuis 800 ans


Martial 28/08/2008 19:12

J'ai trouvé votre site super passionnant, très bien documenté avec de belles photos.

Connaissez vous le château de la reine Jeanne (ruines juste à côté de Salon de Provence)?? Si oui, avez vous des rensignements sur celui-ci.

Bien cordialement.

Martial

Le Chevalier Dauphinois 12/09/2008 00:29


Bien le bonjour messire Martial...... Oui, je suis allé visité ce bourg et j'ai quelques photos du château.
Je n'ai hélas pas de documentation spécifique sur la reine Jeanne. Je regarderais mieux en Novembre, mais je doute que mes rares documentations soient très "originales" et révélatrices.