12 septembre 2017 2 12 /09 /septembre /2017 07:43

 

 

Département 09 - ARIÈGE

 

 

 Voyez vous un château fort ?

Le bourg :

   Situation :   (--> le voir sur une carte)

      La commune de Mérigon est située à 60km au Sud-Ouest de Toulouse, à 40km à l'Est de Saint Gaudens, à 35km au Nord-Ouest de Foix (voir son château) et à 10km au Nord de Saint Giron.

 

     Coordonnées du château :

43° 05' 11" N 01° 11' 32" E
 43.086454°  1.1923760°

 

 

 

Le château : 

L'extérieur :

Est ce le bon endroit ?

* Mon dictionnaire des châteaux forts de France m'informe qu'une ruine castrale est proche du bourg de Mérigon.

* La carte IGN au 1/25000 montre une ruine à l'Ouest de la commune, sur la rive gauche de la rivière Volp.

* N'écoutant que mon courage et ma témérité légendaire.... j'attaque la montée à travers les arbres.

 

 

 Est ce un morceau du château fort ?

Sorcellerie ?

  * J'ai l'impression que les arbres se resserrent pour m'empêcher de passer.

  * La végétation ne connait pas Le Chevalier Dauphinois. Mon surnom est : L'Attila du 21ème siècle.... Hihihi.

  * Les arbres voyant ma détermination décident de s'écarter et me laissent voir un mur vert.

  * Je vous vois sourire derrière votre écran :

"Pfff.... Le Chevalier confond des ronces

et du lierre avec des pierres".

* Que nenni, je ne me méprends point. Regardez ce long mur de pierres envahi par la verdure.

* Avec précaution je vais le suivre.

 

 Voyez vous cette puissante... heu... forme ?

Elle est là

* Point las je suis dans ma recherche, je suis là pour la trouver.....

..... Le "la" signifie ; Une ruine. Car je suis certain qu'aucun château entier existe en ce bois.

* Au sommet de la butte je vois... des pierres construites cachées.

* Lentement, je l'approche.

* Après avoir survécu à de nombreuses attaques, le site castral doit encore se battre contre un terrible ennemi : L'envahissante végétation.

* La construction est composée de pierres pauvrement taillées et de dimensions non homogènes.

* La base posée sur le rocher est devenue fragile suite à la poussée des arbres.

 

 

L'intérieur :

Un château vert

* En un bond, sans ouvrir une porte, j'entre dans le site castral.

* Il y a quelques temps, je vous avais montré une construction fortifiée nommée "Châteauvert" qui ne l'était que peu. Celui-ci n'en a pas le patronyme mais en a la dominante couleur.

* Ici, je vois... heu.... une tour (?)

 

 

C'est la fin

* Souvent dans un château fort même en ruine, je me délecte de son trésor : Le panorama.

* En ce lieu, la végétation est si dense qu'il m'est impossible d'admirer le paysage alentour.

* Je décide de rejoindre la vallée.

* Diantre !..... Quel sportif je suis.....Je ne me souvenais point avoir monté autant.

 

 

Le diaporama du château est visible ici - clic

 

 

 

Histoire du château :

Je n'ai aucune information sur la date de construction du château.

* En 1572, durant les Guerres de Religion, les Huguenots s’emparent du château de Mérigon. Peu de temps après, le château est récupéré par une armée Catholique.

* En 1573, les Protestants attaquent puis s'emparent du château.

* A la fin du 16ème siècle, le château est détruit...... (C'est ce qu'affirme ma documentation, hors la carte de Cassini le montre debout au 18ème siècle).

* Au 21ème siècle, la découverte du site castrale est libre et gratuite. Le site n'étant pas consolidé, soyez très prudents. Le risque de recevoir une pierre existe.

 

 

Sans les arbres je verrais... Gibraltar

 

      Cliquez pour aller au menu des Châteaux du 09 Vers Menu châteaux de l'Ariège

Partager cet article

Repost0

commentaires

Pierrote 13/09/2017 20:42

M uraille verte a noste Chevalier
E ncontrée céans : n’en fut perturbé.
R ien ne saurait arrêter Attila !
I l est vrai qu’armure rutilante il a…
G agnant ainsi combat contre feuillus,
O bserver vestiges d’un castel a pu.
N e furent-ils bien diserts, un tant perdus,

A la limite de la compréhension,
R udoyés par trop de végétation…
I l n’empêche… Rêve avez su nous offrir,
E xquis, parce que devions tout rebâtir,
G ardant certains pans de murs pour l’enceinte,*
E t d’autres étant de tours d’entrée empreinte.**

C ombien fut grand château ? On ne le sait.
O n devine, par position, qu’il était
U n lieu de guet, sur sa colline juché.
S urent voir Gibraltar hôtes du passé ?***
E n suis-je moins convaincue que vous, j’avoue !
R egard devaient poser juste en-dessous,
A l’abri de leurs créneaux ou archères,
N antis, bien sûr, de leurs armes de guerre.
S entinelles et soldats étaient naguère…

N ul doute que ne fut important ce lieu
O ù se résume en quelques lignes, c’est peu,
T oute son histoire… Mais à mes yeux est beau.
A ussi, sont heureux neurones médiévaux !

* le premier mur découvert.
** je me suis fiée à vous et ai imaginé l’entrée là où vous dites que vous entrez dans le site castral (lien « sans ouvrir une porte »).
*** infobulle de la dernière image de votre article !

Le Chevalier Dauphinois 16/09/2017 13:19

* Quelle fut la grandeur de ce château ?
* La végétation était si dense qu'il m'aurait fallu une pioche pour déterrer puis comprendre les remparts.
* Ne pouvant me permettre cela, je vais donc raisonner à haute voix :
1- Si le château fut un enjeu durant les guerres de religion, ce ne devait pas être un petit castel de garde, donc pas une simple vigie.
2- Si le château n'a pas d'historique facilement lisible dans mes documentations, c'est qu'il n’appartenait point à un seigneur "important" ni connu.
--> Je suppose qu'il fut d'une belle superficie avec basse cour et haute cour, mais sans disposer d'un grand logis ni d'un donjon habitable.
--> Peut être était ce le château d'un petit vassal..... Supputation cela est de ma part.