26 septembre 2017 2 26 /09 /septembre /2017 08:19

 

 

Département :  07 - ARDÈCHE

 

 

Le bailli avait une belle maison tout en couleur !

 

 

Le bourg :

Situation :   (--> le voir sur une carte)

    La commune de Boucieu le Roi est située à 20km au Nord-Ouest de Valence, à 12km Ouest-Sud-Ouest de Tournon sur Rhône (voir son château) et à 10km au Nord Est de Lamastre (voir son château).

 

   Coordonnées de la maison du Bailli :

45° 02' 10" N 04° 40' 50" E
 45.0362978439°  4.680567383766°

 

 

 

La maison forte 

L'extérieur :

Le tourisme Chevaleresque

* Parfois je tente de n'être qu'un simple touriste, un "regardeur" déambulant sans but, un passant devant un glacier et jouissant du plaisir d'acheter ce régal des papilles.

* C'est donc un Dauphinois chaussé d'un chapeau de paille et vêtu d'un joli pourpoint qui se promène dans les rues piétonnes de Boucieu le Roi.

* Le Roi, que voila qualificatif datant de mon Moyen Âge !

* Je pensais être un simple errant quand soudain.... mes poils de castellologue amateur se dressent.

Que vois je ?

 

 

Voila une belle rondeur attachée à la maisonnette

Les courtines

* Avant de m’intéresser aux magnifiques rondeurs dont je raffole....

..... je regarde les murs pour mieux comprendre cette curieuse habitation.

* D'un coté, la façade ne montre aucun système défensif. Seuls, les contours d'une fenêtre rappellent l'ancienneté de la construction.

* De l'autre coté est si aseptisé par la création de baies avec volets modernes que rien trahit l'âge du bâtiment.

* Je ne vois aucune trace de crénelage ni mâchicoulis (voir vocabulaire).

* Seules, les dimensions de certaines pierres trahissent une construction non récente.

* Il est temps de regarder la ronde construction en encorbellement.

 

 

Une échauguette..... pour guetter le Dauphinois   Elle est ronde et pourtant ne tourne pas. Qu'est ce ?

* Ceux qui me lisent depuis plusieurs années savent que j'adore les rondeurs.

* Évidemment, mon propos n'est point coquin (Chevalier je suis), je vous montre à l'angle, une construction où la rondeur est le thème architectural.

* Cette longiligne forme circulaire sur culots est une échauguette.

* Elle montre sur un coté une ouverture ronde (encore ?) pour arme à feu.

* Évidemment, l'autre coté possède la même ouverture au même niveau.

* L'utilisation de la brique m'informe que cette échauguette a été remaniée, certainement après une destruction partielle.

 

 

 

L'intérieur :

* La maison n'est pas visitable.

* Je me retourne pour admirer l’un des trésors des sites médiévaux : Le magnifique paysage.

 

 

Le diaporama de la maison du bailli est visible ici.

 

 

 

Histoire de la maison forte :

* A la fin du 13ème siècle, souhaitant affirmer sa souveraineté sur le Vivarais, Philippe le Bel (voir liste des Rois) demande la création d'une cité sur le plateau au dessus de la rivière Doux.

* En 1291, le Roi de France ordonne la création d'une cour de justice nommée : Baillage. Sur la maison du bailli, située à l'entrée de la cité médiévale, est construite une échauguette permettant à un soldat de surveiller les allées et venues depuis la montée par le pont du Doux.

* En 1294, le Roi accorde aux habitants de Boucieu l'exception de certains impôts.

* En 1367, début de la Guerre de Cent ans. de nombreuses villes du Vivarais dont Boucieu sont attaquées par les Routiers à la solde des Anglais.

* En 1368, construction de systèmes défensifs (remparts....).

* Au milieu du 15ème siècle, à la fin de la Guerre de Cent ans, la prospérité de la ville redémarre. Des maisons sont aménagées dans la vallée, en contrebas de Boucieu.

* Au milieu du 16ème siècle, les Guerres de Religion déciment la province. Boucieu n'est pas épargné. L'église Catholique devient provisoirement un temple Protestant.

* En 1568, après les guerres de religion, le baillage est déplacé à Annonay. Boucieu redevient un paisible village.

* En 1927, la maison du Bailli est inscrite au Monuments Historiques.

* Au début du 21ème siècle, la découverte de l'extérieur est libre et gratuite. la visite de la maison habitée est interdite.

 

 

Que voila de jolis culots !

 

  Cliquez pour aller au menu des Châteaux du 07

Vers Menu châteaux de l'Ardèche

Partager cet article

Repost0

commentaires

Pierrote 28/09/2017 13:49

M augréé ai-je lisant début d’écrit :
A ffronter capel de paille je n’aime mie.
I maginaire se réveiller ne sait
S ans ruines… Bien mal parti c’était…
O n ne peut dire que m’apporta la suite,
N enni, satisfaction. Prendre la fuite

F ailli ai-je… Pour « m’égarer » dans passé
O uvrages doivent leur âme avoir gardée…
R âleuse serais-je toujours, allez-vous dire.
T out à fait ! Ne puis-je mon ire contenir
E n voyant qu’avez « changé de plaisir »*…

D ès lors, pourquoi je prose sur ce lieu ?
U ne échauguette tenta me faire doux yeux…

B ien sûr, regard sur elle j’ai posé.
A vant, son histoire j’avais « dégustée » :
I l apparaît qu’on y parle d’un roi
L equel est un préféré parmi trois.**
L e rêve fut donc possible même si
I l ne fut question de cette maison-ci…***

N ‘ai-je, non plus, le guetteur aperçu
O bservant alentours : tour est « fondue »
T rop dans « moderne » paysage, privant
A insi vision d’un délicieux antan.

P oint ne vous aurai-je, j’espère, ennuyé.
S inon, j’en serais vraiment désolée.

*désolée de me répéter, mais je ne pourrai oncques me faire à ces vestiges refaits et trop « modernes », même s’ils ont encore un petit élément ancien… Ils n’ont plus d’âme, à mes yeux (sauf exceptions… rares).
** après « mon Louis le Onzième » et Philippe Auguste.
*** disons que je me suis plus mise à penser à Philippe le Bel, son règne et son époque, qu’à la maison du bailli à proprement parler.

Le Chevalier Dauphinois 28/09/2017 19:19

* En découvrant cette maison forte (que j'avais évidemment notée dans ma base de données et qui fut en réalité un vrai but de ma présence en cette cité) je me suis demandé si vous la trouveriez à votre goût ?
-1- Une belle échauguette.
-2- Des culots intéressants.
-3- Un site historique.
-4- Une cité Catholique puis protestante puis catholique... durant les guerres de religion.
* Votre prose m'informe que point touchée (dans le sens du poil... hihihi) vous avez été.
* Je vous comprends..... car je vous connais.
* Mais en terre Vivaraise, les ruines sont nombreuses, j'avoue avoir eu plaisir à découvrir cette maison du Bailli entière.
** J'imagine déjà votre courroux quand, en début 2018, je vais vous montrer un château fort... devenu musée donc... heu... très lissé.... hihihi.... Votre plume sera.... hihihi.... "acidulée".
** Heureusement qu'avant et après, j'ai prévu des ruines bien ruinées... Ainsi, le Vivarais vous semblera "acceptable"... hihihi.
** Pour vous seule (quel menteur et médiateur je suis) je vais même présenter (ceci est un projet dont la date m'est inconnue) un site fortifié peu connu, peu médiatisé et difficile d'accès.... Il y a si peu à voir (mais beaucoup à deviner) que je pressens un délire rédactionnel de ma plume.... Je me "tâte" pour définir le style.