23 février 2018 5 23 /02 /février /2018 08:55

 

 

Département :  07 - ARDÈCHE

Cette église va-t-elle m'envoyer les couleurs de l'arc en ciel ?

 

 

 

Le bourg :

Situation :   (--> le voir sur une carte)

     La commune de Chassiers est située à 60km au Sud-Est du Puy en Velay, à 50km au Nord-Nord-Est d'Alès, à 30km à l'Ouest de Montélimar (voir son château) et à 15km au Nord-Est de Joyeuse (voir ce château).

 

   Coordonnées de l'église :

44° 33' 06" N 04° 17" 48" E
 44.55164296°  4.2966091633°

 

 

 

L'église 

L'extérieur :

Vais je vous décrire un pan de ma vie ?

* Il est tard, je suis fatigué par ma journée de recherche castrale, j'ai besoin de me reposer avant de trouver une taverne.

* C'est donc dans la commune de Chassiers que mon destrier s'arrête.

* Ceux qui me suivent depuis plusieurs années savent que mon étalon ne stoppe jamais par hasard : Il a vu une construction fortifiée.

* Je vois dans vos yeux que vous doutez que ce moutier soit défensif.

Attention, voici la démonstration !

 

 

Tous les culots ont porté des échauguettesSoyez attentifs, je n'expliquerai qu'une seule fois

* Pour comprendre un site fortifié, qu'il soit en ruine ou entier, qu'il soit castral ou religieux, il faut se poser devant et observer.

* Regardez attentivement l'église.

Que voyez vous ?

1 - De nombreux contreforts.

2 - Dessus, s'appuie parfois une échauguette sur culots.

Curieux n'est il pas ?

3 - Ces échauguettes possèdent des ouvertures de tir.

4 - Certaines ouvertures ressemblent à des archères droites.

5 - Sur certains angles, seuls les culots sont encore visibles

Que voyez vous à la base de la flèche du clocher ?

6 - Évidemment, il y a un chemin de ronde avec 4 ensembles de culots...... vestiges d'échauguettes.

7 - Le clocher ressemble à un donjon.

 

* Derrière l'écran je vous entends dire :

    "Pfff, c'est monotone, il n'y a que des échauguettes !"

Ne vous ai je rien appris ?

====> R E G A R D E Z <====

 

 

Un trompe l'oeil se cache en ce lieu.. Le voyez vous ?

C'est la ronde des chemins

* En cet enchevêtrement de bâtiments (Chevet, chapelles latérales, etc...) je me sens comme un détective.

* En partie médiane, des chemins de passage permettent la circulation et la défense.

* Une des salles, au dessus d'une chapelle avec jolie fenêtre trilobée de style Gothique, possède une fente de tir.

* Sous un toit, un chemin de ronde couvert (à moins que cela soit une salle défensive) possède des fentes de tir.

* Sur la paroi adjacente, quelques beautés s'affichent.

* L’arbre évidemment qui n'est point médiéval mais complète harmonieusement le décor.

* C'est évidemment la salle de repli défensive qui est mon centre d'intérêt.

* Derrière l'écran je vous entends dire :

    "Pfff, c'est monotone, il n'y a que des échauguettes et des fentes de tir !"

Ne vous ai je rien appris ?

====> R E G A R D E Z <====

 

 

Question...... questionnante !

Avez vous remarqué les défenses ?

Elles ne semblent pas avoir été ajoutées après la construction ?

* Curieux pour une construction datant du 12ème siècle.

 

 

L'assaillant devait être fou pour aborder de telles défenses

Et tout de suite....... la suite !

* La dernière façade comporte l'entrée de l'église.

Est elle défendue ?

* Évidemment OUI !

* Puisque toutes les façades ainsi que les chapelles latérales possèdent de nombreux et variés systèmes défensifs, il semble logique que l'entrée soit fortifiée.

Voyez vous les défenses ?

1 - Sur la gauche je vois une construction en encorbellement.

Ce ne me semble pas être une échauguette mais une ancienne tourelle.

2 - Quelques mètres à droite, une archère-arquebusière.

Je remarque que ce système défensif a été implanté après la construction du mur.

3 - Au centre de la façade, au dessus de la porte je vois......

Saurez vous me donner le nom

de cette construction en encorbellement ?

Vous êtes si intelligents mes merveilleuses visiteuses et mes fabuleux visiteurs que vous m'avez dit en chœur :

"Chevalier, ceci est une bretèche !"

* Je suis si enthousiasmé par cette église que je rêve de monter au sommet.

 

 

L'intérieur :

* Hélas, il est tard, l'église n'est point ouverte.

* Un autochtone avec une grosse moustache non taillée affirme :

- "Les gros trucs ronds, y sont pas possibles d'être dedans sauf si qu'on est réparateur." surprise

* Je traduis pour ceux qui ne parlent pas couramment la langue du Vivarais : wink

- "Les échauguettes ainsi que divers systèmes défensifs supérieurs ne sont accessibles que pour les personnes habilitées".

 

 

Le diaporama de l'église est visible ici - CLIC

 

 

 

Histoire de l'église :

* Au 12ème siècle, construction de église en style Gothique "classique". Certains archéologues supposent qu'elle remplace une église Romane.

* En 1216, le pape Honorius III donne à l’Église de Viviers, commune proche (la voir ici), le bâtiment religieux de Chassiers.

* Au 14ème siècle, durant la Guerre de Cent ans, l'église sert de refuge défensif aux habitants.

* En 1558, durant les Guerres de Religion, l'église Catholique subit les attaques des armées Protestantes.

* En 1909, l'église est classée aux Monuments Historiques.

* Au début du 21ème siècle, la découverte de l'extérieur de l'église (dédiée à Saint Hilaire) est libre et gratuite depuis les rues. La visite de l'intérieur des fortifications est interdite.

 

 

La nuit emporte l'église dans les ombres éternelles !

 

Vers Menu églises
fortifiées
de France
Cliquez pour aller au menu des églises fortifiées   Cliquez pour aller au menu des Châteaux du 07

Vers Menu châteaux de l'Ardèche

Partager cet article

Repost0

commentaires

Pierrote 26/02/2018 17:51

C omment ne pas être ici éblouie :
H érissée de défenses et d’abris
A l’heur d’être cette église médiévale !
S on architecture n’est mie banale (
S ans cela, ne m’aurait-elle oncques plu),
I nsolite plutôt : sommes perdus
E n un dédale d’éléments guerriers
R éduisant aspect religieux « lissé »
S ous multitude de sécurités.

V oir ainsi de telles fortifications
I mpressionne encore : accumulation
V éritable d’obstacles ou de replis
A yant pour but d’éloigner ennemis.
R avie m’ont chemins de ronde, pour sûr,
A insi qu’échauguettes dont les courbures -
I l est vrai bien effacées par le temps*-
S avent adoucir si droits murs, un tant.

A rchères et bretèche magnifique, enfin,
R endent ce site plus fort, c’est certain…
D irai-je qu’en fait j’ai cru un castel
E ntrevoir, et la visite fut belle.
C ombien représentatif des années
H ouleuses d’une guerre prolongée
E st ce moutier, plus que maison montrée

P eu avant !** Suis dure ou bornée de trop ?
S ans doute, mais murmures médiévaux

N ‘ont eu d’écho dans ces « fades » parois.***
B ien m’ont manqué… Ici ? aucune fois !

* ou plutôt : bien arasées par les hommes ?…
** la maison forte de La Vernade.
*** celles de la maison forte de La Vernade, et fades, dans le sens ou la maison forte ne reflétait pas grand chose pour moi… ancienne, bien sûr, mais sans âme véritable, sans « zeste » de sa vie d’antan, alors qu’ici tout un pan de la vie passé se lit dans ces pierres d’église érigées en murs de forteresse !

Le Chevalier Dauphinois 26/02/2018 20:42

* Avec les grues sur la place, avec les voitures, avec les arbres, avec les ruelles étroites, avec les maisons plus hautes que moi... j'avoue que je ne savais pas comment montrer cette église qui ne se détachait pas. De plus, les ombres étaient importantes.
* J'ai opté pour une découverte des détails puis un jeu avec les "lectrices/lecteurs".
* Peut être que ma méthode a modifié l'aspect réel de l'église (ce que vous avez ressenti)..... Mais c'est aussi cela un blog, montrer autrement, voir avec l’œil du photographe et non d'un guide touriste papier.
-----------------------------------------------------------
* Pour La Vernade, je comprends votre approche. Mais c'est à cause de moi.
* Il faisait presque nuit lorsque j'ai photographié la maison forte. Et surtout, j'avais vu et immortalisé l'église avant... Donc, cette 2ème construction n'a pas eu beaucoup de temps et d'attention de ma part.
* Peut être aurais je du revenir le lendemain matin avec un autre éclairage ?
* Mais j'avais 2 autres sites à découvrir à l'opposé de Chassiers avant de revenir chez moi.... Donc cette maison forte n'a pas eu sa session de rattrapage (comme au BAC).
* Qu'importe. Cette commune, avec une maison forte, une tour a bossage, une église fortifiée puis des maisons avec fenêtres à meneaux, mérite la visite des touristes et des passionnés de vieilles pierres.
* Vous y allez quand ?