23 janvier 2018 2 23 /01 /janvier /2018 08:52

 

 

Département :  07 - ARDÈCHE

 

C'est à patte de velour que j'approche

 

 

 

Le bourg :

Situation :   (--> le voir sur une carte)

   La commune d'Arlebosc est située à 25km au Nord-Ouest de Valence, à 15km à l'Est-Sud-Est de Tournon sur Rhône  (voir son château) et à 2km au Nord de Le Crestet.

 

   Coordonnées du château :

45° 02' 15" N 04° 39' 34" E
 45.0376989°  4.65957641°

 

 

 

Le château :  

L'extérieur :

Je ne peux jamais être un touriste !

* Après avoir visité le château d'Arlebosc (le voir ici), c'est un Chevalier Dauphinois bien assis sur son magnifique destrier qui se rend à Boucieu le Roi pour faire un peu de tourisme.

* Pour l'occasion, j'ai mis mon beau pourpoint et mon chapeau de paille.

* Soudain, mon étalon stoppe puis m'indique un chemin à parcourir à pied.

Pensez vous qu'il me force à voir un site médiéval ?

 

 

J'espère qu'il n'y a pas de guetteur dans les échauguettes

L'approche d'un Chevalier pacifiste

* Au bout du chemin ombragé, une imposante construction, posé sur une colline surplombant la rivière Douls, me hèle.

"Que viens tu faire ici Dauphinois !"

* Je suis conscient qu'un bâtiment, qu'il soit médiéval ou récent, ne parle point, mais j'adore me faire du cinéma.

* Voyant que je ne suis pas un envahisseur, le château accepte mon approche.

 

 

Comme il est défensif !

* Les premières curiosités qui sautent aux yeux sont évidemment les hautes échauguettes d'angle avec leur toit en poivrière.

* Solidement posés sur de multiples consoles formant mâchicoulis (voir vocabulaire), elles ont du impressionner de nombreux assaillants.

* Elles possèdent de nombreuses ouvertures permettant de guetter mais aussi de tirer avec une arme à feu.

* Au centre de la façade une construction en encorbellement me questionne.

Ce surplomb protège-t-il une fenêtre ?

Sont ce des latrines ?

* Vous êtes si intelligents merveilleuses visiteuses et fabuleux visiteurs que vous avez deviné que :

- Les fenêtres ont été ouvertes récemment.

- Cette construction est une bretèche protégeant la porte d'accès au logis.

 

 

Vais je pouvoir entrer ?

* Lentement, j'avance vers l'entrée principale.

* Deux détails importants stoppent ma marche :

1 - Une chaîne m'informant que point j'ai le droit de franchir la limite.

2 - Une puissante porte avec les magnifiques vestiges de mâchicoulis.

 

 

L'intérieur :

* Hélas, le site est une propriété privée non ouverte à la visite.

* C'est donc avec avidité que je consulte une image du siècle dernier.

* Le haut logis quadrangulaire de 3 étages sur rez de chaussée (pour une hauteur de 20 mètres) est complété par une surprenante tour flanque de forme carrée (ajout du 19ème ?).

* Je reprends ma route vers Boucieu le Roi (voir sa maison forte).

 

 

Le diaporama du château est visible ici.

 

 

 

Histoire du site :

* A la fin du 14ème siècle, un seigneur de Chazotte est cité.

* Au 15ème siècle, construction du château.

* Au 16ème siècle, la bâtisse est modernisée.

* Au 19ème siècle,  les propriétaires modifient fortement l'architecture du château.

* Au début du 21ème siècle, la découverte de l'extérieur est libre et gratuite depuis les petites routes (je vous conseille de le voir de loin en automne et en hiver, les arbres n'ont plus de feuilles). La visite de l'intérieur est interdite. Veuillez respecter le silence du site et la tranquillité de ses habitants.

 

 

Quel beau fantôme de bretèche !

 

  Cliquez pour aller au menu des Châteaux du 07

Vers Menu châteaux de l'Ardèche

Partager cet article

Repost0

commentaires

Pierrote 24/01/2018 21:42

C e n’est certes le bâtiment parfait «
H umé » par votre destrier, c’est vrai…
A i-je toutefois en lui apprécié
Z èle qu’il mit pour tourisme stopper…
O uf ! Porter capel de paille et pourpoint,
T oujours le dirai-je, ne vous siet point ! (
T out du moins, approchant de médiévaux
E t guerriers sites offrant de vieux châteaux*).

A imé bien du cavalier** j’ai aussi
R endu du site par image qui
L ‘heur a eu de me faire moult rêver :
E n conte de fées croit-on pénétrer !
B elle, à mes yeux, est la première vue,***
O ù castel dans le temps semble perdu.
S i jolie entrée en matière, j’avoue,
C harme opère, rendant sentiments plus doux !

V indicatives furent les échauguettes
I nstallées aux angles. En plus de la guette,
V ouées étaient les ennemis occire
A vec ouvertures et fentes de tir… «
R igide » est ce castel, assez austère.
A t-il pourtant moult de puits de lumière,
I nconvénient que, bien sûr, je n’oublie…
S ut ne mie me déplaire ce lieu-ci.****

* bon, ce n’est pas vraiment le cas ici (mais on n’en est pas loin !).
** cavalier… Chevalier...
*** 1ère image de l’article.
**** parce que je crois que je suis restée, en fait (et en impression), sur la 1ère image de votre article !

Le Chevalier Dauphinois 25/01/2018 15:37

* Chazotte est une petite friandise que j'ai dégusté après avoir vu le château d'Arlebosc et avant d'avoir dégusté la maison du Bailli de Boucieu le Roi.
* Ce fut donc une surprise et un plaisir, un petit rien qui fut un grand moment.
* Votre prose est à l'image de cette journée ardéchoise : Belle, à la découverte, à l'attention du détail, tout en sachant que la construction n'est pas inoubliable.