20 février 2018 2 20 /02 /février /2018 10:55

 

 

Département :  07 - ARDÈCHE

Me faut il un grigri pour lire ce gris château fort ?

 

 

 

Le bourg :

Situation :   (--> le voir sur une carte)

       La commune de Chassiers est située à 50km au Sud-Est de Langogne, à 20km au Nord-Ouest de Vallon Pont d'Arc et à 10km au Sud-Ouest d'Aubenas.

 

   Coordonnées du château :

44° 33' 08" N 04° 17" 44" E
 44.5522917°  4.295683801°

 

 

 

La maison forte 

L'extérieur :

Je souhaite manger et dormir mais...

* Après avoir visité l'église fortifiée de la commune, j'erre à la recherche d'une taverne pour me sustenter puis dormir.

* Soudain, sur une placette au point élevé de la commune, mes poils de castellologue amateur se dressent.

Y aurait-il un autre site médiéval fortifié à Chassiers ?

 

Voyez vous des systèmes défensifs sur cette tour ?

 

Sherlock Holmes

* Je sors ma loupe pour chercher les détails :

1 - La façade semble divisée en deux. Je pressens l'ajout d'un bâtiment sur la droite.

2 - La tour est réalisée avec des pierres de dimensions différentes mais correctement taillées et un bel ajustement.

3 - La tour possède des canonnières. En réalité, ce sont des ouvertures de tir pour armes à feu avec un fort ébrasement extérieur.

4 - Les systèmes de tir couvrent de nombreux angles de visée.

5 - Je suis surpris de ne voir ni vestiges de mâchicoulis (voir vocabulaire), ni fantôme de crénelage. Je pressens que ce château a été arasé avant consolidation.

Que voir encore ?

 

 

Le souci.... du détail   Faut il avoir les yeux en biais pour regarder par cette fenêtre ?

* Une fenêtre trilobée avec une garniture en bois moderne m'informe que la bâtisse est toujours habitée.

* Quelques mètres à coté, sa consœur confirme un habité non abandonné.

* Une troisième baie avec une colonne centrale "presque neuve" m'informe de l'importance du château en notre 21ème siècle.

* Il me faut voir les entrailles de cette bâtisse.

 

 

L'intérieur :

Le toqué toque et...

* Lentement j'avance vers l'entrée probable du château.

* Au dessus de la porte, un fantôme de bretèche ne m'effraie point.

* Je toque.... point de réponse.

* Je hèle.... point de réponse.

* La mairie, puisque telle est la nouvelle fonction de ce château, n'est point ouverte à cette heure si tardive.

 

 

La fin... et la Faim !

* Je rebrousse chemin.

* Ayant soif, je tente de puiser un peu d'eau en ce puits... hélas sec, quand soudain.....

 

 

 

La tour a plein de bosses...A-t-elle reçu des coups ?

La tour

L'extérieur :

Surprise sur prise !

* A droite du puits, une curieuse construction m'interpelle.

* De nombreuses bosses elle a !

* Ce n'est point un bâtiment battu ni martyrisé    évidemment, les murs sont réalisés avec des pierres à bossage (voir explication ici) en grès.

 

 

Pourquoi ?

* Il semblerait que cette tour arasée puis reconstruite soit le seul vestige du château fort de Chassiers.

 

 

L'intérieur :

* La propriété privée n'est pas ouverte à la visite.

 

 

Le diaporama du château est ici - CLIC

 

 

 

Histoire simplifiée du château et de la maison forte :

* Au 12ème siècle, des mines de plomb argentifère sont attestées à Chassiers. Le château (dont il ne reste que la tour à bossage) est construit (date à vérifier) pour sécuriser la seigneurie et marquer le pouvoir.

* En 1230, Bernard d’Anduze rend hommage au Comte (voir titre de noblesse) de Toulouse pour ses terres et fiefs dont Chassiers.

* En 1299 (à vérifier), Raymond de Vogüé, rend hommage à Aldebert de Peyre, évêque de Viviers (voir ce bourg), pour ses fiefs et fortifications, dont Chassiers.

* En 1320, Raymond de Vogüé, coseigneur du site fortifié de Vogüé est cité dans un texte relatif à ses possessions à Chassiers.

* Fin 15ème ou début 16ème siècle, construction de la maison forte de Vernade.

* En 1529, une muraille protégeant Chassiers est construite.

* En 15558, le rempart de tour de ville n’empêche pas les Protestants de saccager Chassiers.

* Au début du 21ème siècle, la découverte de l'extérieur de la maison forte et de la tour à bossage est libre et gratuite. La visite des entrailles des 2 sites est interdite.

 

 

La nuit tombe et mes yeux se ferment pour rêver

 

  Cliquez pour aller au menu des Châteaux du 07

Vers Menu châteaux de l'Ardèche

Partager cet article

Repost0

commentaires

Pierrote 22/02/2018 17:44

L ‘on ne peut dire que ce lieu m’attire.
A t-il trop peu pour mes yeux éblouir.

V isiblement n’est-il mie assez vieux.
E nvoûtement, ici, ne faire se peut.
R egard est bien triste n’apercevant
N i créneaux, ni archères; et devant
A souffert la bretèche : fantôme est-elle
D e ce qu’elle fut jadis, c’est-à-dire belle
E t sûre défense d’entrée du castel.

V oyant reste de tour du prime château,
I l est vrai que me paraît bien plus beau
V estige de cette forte maison :
A t-il, même si ce n’est à foison,
R elent, un tant, d’ancienne construction
A ménagée en « neuve » habitation.
I mages des pierres de remploi m’ont plu.
S urent certains hôtes faire ce qu’ils ont pu

P our garder quelques traces du passé.
S uis-je ainsi tout de même contentée.

Le Chevalier Dauphinois 22/02/2018 18:08

* Peut être n'ai je pas réussi à mettre en caleur le jardin, le puits, lea tour et la maison forte ?...
.... car l'ensemble est très historique.
* Toute la commune offre aux touristes sachant regarder ou photographier des architectures variées d'époques différentes.
* Peut être que l'église (fortifiée évidemment) vous donnera plus de soleil dans les yeux.