17 novembre 2017 5 17 /11 /novembre /2017 08:55

 

 

Département :  07 - ARDÈCHE

 

Voyez vous cette merveille au loin ?

 

 

 

Le bourg :

Situation :   (--> le voir sur une carte)

   La commune d'Arlebosc est située à 25km au Nord-Ouest de Valence, à 15km à l'Est-Sud-Est de Tournon sur Rhône (voir son château) et à 2km au Nord de Le Crestet.

 

   Coordonnées du château :

45° 02' 09" N 04° 39' 07" E
 45.03599837°  4.65207428°

 

 

 

Le château :  

L'extérieur :

La découverte

* Après avoir visité le château de Lamastre, mon destrier lentement avance en direction de Saint Félicien (qui n'est point la ville du fromage. Ce merveilleux produit lacté est Dauphinois et non du Vivarais).

* Soudain, mon valeureux quadrupède stoppe puis me fait un signe de la tête.

* Au loin, une église lance son clocher vers le ciel. Ce n'est point un moutier fortifié.

Pensez vous que ce soit les rondeurs qu'il me faut visiter ?

 

 

Voyez vous une construction médiévale fortifiée ?

Les premiers indices

* Proche d'une ruelle du bourg, j'admire la ronde tour vue de loin.

* Elle ne comporte aucun système défensif.

* Les fines pierres en encorbellement me font penser que la tour fut peut être un pigeonnier.

Avez vous remarqué le contrefort à droite ?

* Quelques mètres plus loin, dans un angle, une autre tour fait monter mon plaisir.

* Sa position accrochée à une courtine, transformée en habitat, me laisse imaginer que je suis bien devant une construction défensive.

Mais de quand date-t-elle ?

 

 

La preuve

 

J'adore ses rondeurs, et vous ?

Suis je vraiment devant le château d'Arlebosc ?

 

* Pour répondre à cela, je fouille dans la poche arrière de mon armure et j'en sors une carte ancienne.

* Ce document fait référence à un certain Boson.

* Ce n'est point le boson de Higgs  mais ce Boson de Provence.

* L'image montre une tour qui ne semble pas avoir pris une ride.

 

A-t-elle découvert le secret de la jeunesse éternelle ?

Voyez vous des systèmes défensifs ?

 

 

 

 

.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Fascinante façade

* La façade EST, coté église, est fascinante !

* Sur la droite, la tour ronde (vue ci-dessus) protège les courtines coté Nord et Est.

* Au centre, la courtine, percée de plusieurs fenêtres modernes, ne possède plus de systèmes défensifs. Je ne vois aucune trace de crénelage ni mâchicoulis (voir vocabulaire).

* Sur la gauche une haute tour cubique me semble avoir été le donjon.

 

 

 

Quel donjon !

Voyez vous une princesse dans le donjon ?

* Sur la face Est, cette cubique construction montre une paroi borgne et un contrefort peu épais.

* Aucun système défensif est visible, pourtant sa puissance m'écrase.

* La façade mesure 13 mètres de large. Ses murs semblent avoir une épaisseur de 2 mètres.

* La façade Sud, très ensoleillée, est très différente de la précédente :

- Il n'y a pas un contreforts central mais 2 proches des angles.

- La paroi n'est pas borgne mais percée de nombreuses fenêtres aux formes très différentes.

Avez vous remarqué les trous et

encoches pour tenir une passerelle ?

- Par les dimensions et les formes (en tiers-point ou non) de ces ouvertures, il est facile de déterminer les étages de vie et ceux de garde.

Saurez vous les nommer ?

 

 

Ressentez vous sa puissance ?

 

 

 

 

.

 

 

 

 

 

Quelques curiosités

* Cette construction possède de nombreux détails architecturaux fascinants ou amusants.

* Ne souhaitant pas tout vous les montrer (pour que vous ayez le plaisir de les chercher lors de vos prochaines vacances en Vivarais), je ne vous en montre que trois :

1 - Sur la courtine Est, une pierre de remploi  : Un blason.

2 - Puis une reconstruction maladroite d'une ouverture de tir pour arme à feu.

3 - Et enfin, des pierres de remploi provenant d'une ouverture trilobée avec vestige d'un fleuron.

 

 

L'intérieur :

* Hélas, le site est une propriété privée (presbytère ?) non ouverte à la visite.

* Je repars vers une autre aventure.

 

 

Le diaporama du château est visible ici

 

 

 

Histoire du site :

En ce lieu, l'histoire n'est pas très documentée. La confusion entre château et maison forte crée l’ambiguïté.

* Au 12ème siècle, construction d'un château fortifié (je doute que ce soit celui-ci).

* Au 12ème siècle, construction d'une maison forte (est ce cette construction ?).

* Au début du 21ème siècle, la découverte de l'extérieur est libre et gratuite depuis les rues et ruelles. La visite de l'intérieur est interdite..

 

 

Etait ce un pigeonnier ?

 

  Cliquez pour aller au menu des Châteaux du 07

Vers Menu châteaux de l'Ardèche

Partager cet article

Repost0

commentaires

Pierrote 21/11/2017 20:59

...
O ù je retrouve mon Chevalier
E n pleine forme, car plaisanter (
U : lettre que j’ai « évincée » !!!)
I l sait toujours, aussi jouer :
L ibre comme l’air d’inventer
L es adjectifs qui font pouffer,
A ssurément, du Dauphiné
L a dame. Bien « aliéné »
E tes-vous, mais est-ce qualité !

Le Chevalier Dauphinois 23/11/2017 17:01

* Le Chevalier est ainsi "fée"..... et il est aussi fait.
* Il ne voit pas la vie comme un Sapiens du 21ème siècle.
* Il est entre 2 mondes, entre 2 millénaires (entre vous et moi.... et donc émoi).

Pierrote 20/11/2017 20:15

A i-je surtout le donjon apprécié
R eprésentatif d’un passé guerrier.
L ‘impression de pouvoir et de puissance
E st toujours présente. Quelle défiance
B ien réelle affichée dans ce bâti !
O n doit se sentir petit devant lui…
S ont d’autres tours* bien plus massives, pour sûr.
C elle-ci a les proportions des murs

A uxquels elle appartient. Immense n’est
R este de l’habitation… Qui plus est,
D es rénovations ont pierres de naguère
E mployées de n’importe quelle manière, «
C assant » architecture du passé.
H eur n’avons plus voir des sécurités
E n leur place : servirent à trous boucher…

V ous nous demandez nommer les fonctions
I nhérentes aux étages du donjon.
V ais-je répondre que les deux plus hauts
A cueillaient les gens d’armes du château,
R ésidence des seigneurs se trouvant
A ux niveaux inférieurs, fenêtres aidant…
I mage ancienne** fit vagabonder,
S ous différentes latitudes, pensées :

N ous parlez des Boson de Higgs, Provence.
O r, j’aime ces noms faisant référence
T antôt à l’univers, ses lois, et puis
A l’Histoire de mon Dauphiné chéri.

P laisante réunion de mes passions
S ous le couvert d’une vieille construction.

* d’autres donjons en d’autres lieux.
** par le lien « une carte ancienne ».

Le Chevalier Dauphinois 21/11/2017 16:49

* Curieusement, cette construction proche de la route n'est mise en valeur par aucun panneau, aucune pancarte, aucune signalisation.
* Comme elle est proche d'une boulangerie et comme le Chevalier est gourmand dans ses croisades.....
............. la rencontre de mon ventre et de mon œil a donné ces images... et ce texte (car maintenant, j'imagine déjà la prose en photographiant.
* Mes vacances en Ardèche furent ainsi : moitié nourriture buccale, moitié nourriture .. heu... "oeuillale". Hihihi
* D'autres surprises ardéchoises (plus ou moins ruinées... donc courroux possible) apparaitront chaque mois et même 2 fois par mois.