3 juillet 2020 5 03 /07 /juillet /2020 07:50
 

 

 

La description de l'extérieur du château est ici - CLIC

 

 

Département 74 - HAUTE SAVOIE

 

 

 

Le château :

L'intérieur :

Voici le plan facilitant l'invasion Dauphinoise

Rappel

* La visite du château étant payante, je me dois de ne pas tout vous montrer.

* Pourtant je vais tenter de vous faire comprendre la beauté de la construction et le plaisir à donner quelques piastres.

 

 

Une légende... qui pourrait être légendaire

* Pour comprendre et ressentir cette Savoyarde construction, il faut regarder le plan :

1 - Tour d'Armes (12ème-13ème).

2 - Donjon (12ème-13ème).

3 - Tour du Lac (12ème-13ème).

4 - Chemin de ronde (15ème-17ème).

5 - Escalier (17ème).

6 - Façade du Lac (18ème).

7 - Cour intérieure.

8 - Terrasse sur l'ancienne prison (18ème).

9 - Crequier sinople (Héraldique : chandelier vert à sept branches. En réalité c'est une société de location de biens immobiliers tenue par un membre de la famille de Menthon).

10 - WC (modernes et non latrines cheeky )

 

 

Que la lumière soit.... et... elle fuse... Hihihi

Immense !

* Le château possède 105 pièces réparties sur 4 étages, mais étant toujours habité, toutes les salles ne sont pas visitables.

* Ma première surprise est la cour intérieure, mais aussi les espaces entre les bâtiments. Cette curiosité est due à la construction des 3 tours indépendantes qui ne furent reliées que plus tard (voir historique).

* Ma deuxième surprise est l'alliance entre la blancheur des pierres, le rouge des boiseries et les verres colorés.

 

 

La cuisine

* Cette pièce si importante a été de nombreuses fois remaniée et modernisée.

- Au sommet, une verrière a été posée pour amener la lumière.

- De chaque coté, de nombreuses galeries (balcons) desservent les pièces de vie entre les 3 tours. 

* Evidemment la cuisine possède une grande cheminée ainsi que four à pain et à gâteau.

* Mais le plus impressionnant est le passe-plat. Curieusement il n'est pas à la vertical comme souvent vu dans les films ou les constructions récentes :

- Les propriétaires dinant dans la tour coté lac mais au même étage, il fallait que les plats traversent tout le château et restent chauds quelques soit la température extérieure (car en montagne, le froid est vif durant plusieurs mois de l'année).

- La solution : Construire un tunnel de 20 mètres de long traversant les murs médiévaux.

- Ce "train" de victuailles était actionné par les serviteurs grâce à des cordes reliées à des poulies.

 

 

Si je casse ce pilier, le château s'écroule-t-il ?

Des salles très propres

* Durant la visite, je suis fasciné par les siècles qui s'offrent à moi sans clinquant et en harmonie.

* Les pierres médiévales côtoient des parquets et plafonds du 19ème avec des meubles du 16ème au début 20ème.

* Bien qu'il y ait des cordes et chaines limitant l'accès aux touristes visiteurs, tout semble vivable de suite par les propriétaires. Ce n'est pas un musée, ce sont de vraies pièces à vivre.

 

 

La chambre de la Comtesse

* Quelle pièce incroyable !

* Comme toutes les salles offertes à la visite, cette chambre n'est pas un musée mais un vraie pièce où vécu la Comtesse Nicole de Menthon jusqu'à son décès en 1983.

* Dans cette salle presque intemporelle la vie moderne est présente par le meuble de correspondance et les photos de famille.

 

 

Des livres valant plus qu'une livre

* Bibliothèque de plus de 12 000 livres datant pour la plupart d'avant 1800. Je vois :

- L'édition originale de l'encyclopédie de Diderot et d'Alembert.

- Des incunables du 15ème siècle.

- Etc....

* Je me sens si bien que je vais demander ma naturalisation Savoyarde. De suite je vais prier Saint Bernard dans la chapelle du château pour que cet acte administratif soit accepté.

* Évidemment lorsque j'aurai tout lu, je rentrerai en mon Dauphiné.

 

 

Tout a une faim... et une fin

* Ce voyage dans le temps m'a donné faim.

* J'essaie de me rassasier avec le panorama sur le lac d'Annecy.

* Mais cela ne me suffit point, je veux tartiflette, fondue, raclette, diots et tartelette aux myrtilles pour terminer.

 

 

Le diaporama du château est ici - CLIC

 

 

 

Histoire du château :

* Au 10ème siècle, une premier château (en bois ?) est construit (c'est ce que présument les historiens). Le but est le contrôle du passage.

* Au 12ème siècle, construction d'un château en pierre composé de 3 tours non reliées entre elles :

- Le donjon.

- La tour d'Armes.

- La tour du Lac.

* Au 13ème siècle, les seigneurs de Monthon deviennent puissants et influents.

* Au 15ème siècle, les tours sont reliées par un chemin de ronde créant au centre une cour.

* Au 16ème siècle, le site devient le siège d'une Baronnie (voir titre de noblesse). Avec le besoin de confort, de nombreuses fenêtres sont créées dans les façades.

* Au 18ème siècle (1740 ?), les propriétaires réalisent des travaux coté lac. De nombreuses pièces sont ajoutées apportant de la lumière.

* A la fin du 19ème siècle, la grande période du romantisme touche le propriétaire du château. Des modifications de confort et d'esthétique (comme des tourelles), aussi bien à l'extérieur (comme des appartements en remplacement des chemins de ronde) qu'à l'intérieur(aménagement de galeries réduisant la surface de la cour), sont réalisées.

Les architectes ont ils été influencés par les châteaux construits/modifiés par Louis II de Bavière, comme le Neuschwanstein ?

 * Au 20ème siècle (vers 1919), un certain Walt Disney, en garnison dans la région, découvre l'élégance du château. Il s'en inspire certainement pour ses dessins animés et son premier parc d'attraction.

* En 1989, le château est inscrit aux Monuments Historiques.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur du château est possible depuis la route, le parking et les sentiers pédestres. La visite de l'intérieur est payante. Veuillez vous renseigner sur les horaires et dates.

Particularité :

La famille de Menthon possède ce château sans discontinuité depuis 800 ans soit 23 générations en ce début de 21ème siècle.

 

 

La vidéo du château est ici - CLIC

 

 

La vue : La richesse des sites médiévaux

 

      Vers menu des châteaux de Haute Savoie

Vers Menu châteaux de Haute Savoie

Partager cet article

Repost0

commentaires

Pierrote 05/07/2020 23:17

M alheureusement, plu m’ont beaucoup moins
E spaces intérieurs… C’est bien certain,
N obles sont-ils… un peu trop à mon goût,
T rès délicatement refaits, j’avoue.
H élas, je n’ai sensation retrouvée,
O mniprésente au dehors,* d’un passé
N ourri de conflits. Me manquent d’austères

S alles à mirer et dont n’aurait guère
A llure changée depuis Moyen-Âge…
I l va sans dire que je rends hommage (
N e suis-je insensible) aux générations
T ant nombreuses qui eurent conviction

B ien protéger ce patrimoine. Aussi,
E st mon esprit, même déçu, ravi !**
R êveuse me laissent âtre et four à pain.
N e me seyent autres attributs si bien.
A voir telle bibliothèque, on sent
R ichesse des hôtes depuis long temps.
D ire que des écrits d’un Dauphinois

H eur ont de se trouver là !… Quelle joie !***
A jouterai-je que toujours m’attire
U ne salle emplie de grimoires ! Lire
T ous ces ouvrages mon bonheur serait…
E n pays ennemi ?… jadis, l’était !****

S i j’avais au moins pu internes murs
A pprécier, mon cœur aurait été, sûr,
V aillant, même pour un bâti hostile !
O r, iceux me paraîssent trop « subtils »,*****
I nconvénient majeur à mes yeux… Ah !
E st magnifique, le panorama !

N ‘aurai-je, le voyez, été conquise.
B ien trop eut l’extérieur sur moi emprise !******

* ou quasi omniprésente
** esprit déçu parce que j’aurais voulu voir des intérieurs inchangés depuis le XIIe siècle !… mais esprit ravi que ce castel ait appartenu, appartienne toujours, sans discontinuer, à la même famille… grâce, notamment je pense, aux améliorations, remaniements « obligatoires » pour vivre décemment en ce lieu… bel exemple de ténacité, ou plutôt d’amour de son histoire… même au détriment de l’authenticité première.
*** oui, j’extrapole un tant, car l’Encyclopédie n’est mie le fruit du travail d’un seul homme, mais D’Alembert est l’un d’eux et a bien du sang Dauphinois ! (disons, à 50%, en gros, puisque sa mère est Dauphinoise). Alors, un Dauphinois et homme célèbre dans la bibliothèque d’un ennemi… quelle joie, c’est vrai !
**** quand ça m’arrange… je ne regarde mie de quel camp sont les gens en face de moi !!! (non, non, c’est juste comme ça, en parlant de livres ! je ne suis mie opportuniste, du tout, du tout ! plutôt l’inverse : peut-être trop arrêtée sur mes idées quoi qu’il advienne…!)
***** subtils = ici, et pour moi : trop nets, trop travaillés.
****** donc : genre de douche froide à l’intérieur…

Le Chevalier Dauphinois 07/07/2020 19:33

* Un château toujours habité offre un intérieur.... heu..... habitable. Ainsi les objets de confort remplacent l’archaïsme du monde médiéval.
* Derrière quelques meubles il y a certainement des archères et canonnières.
* Derrière les panneaux en bois se cachent certainement des coussièges.
* Menthon n'est pas un château-musée (comme le sont par exemple Desaigne ou Poët Laval vus récemment).
* J'adore les contrastes entre mes découvertes : ruine minimale, château-musée, château habité.
* Ressentir la vie "partiellement moderne" dans ce château médiéval fut un vrai plaisir.
** Peut être que le choix de mes images ne montre pas la puissance ancienne (surtout pour la partie basse).
*** Il est vrai qu'une visite guidée avec les portes refermées avant la découverte d'une nouvelle salle ne m'a pas donné toute la liberté photo qu'offre un site en visite libre.

Pierrote 03/07/2020 13:50

Voilà ce que ça donne de vous déguiser en femme ! Je savais que ça n’apporterait rien de bon !

Cf. info-bulle de la 3e image de l’article : « Si je casse ce piier, le château s’écroule t-il ? » :

… Je ne sais pas si le château va s’écrouler, mais je sais qu’il ne pourra mie s’envoler, puisqu’il a perdu son L !
... PS : pour ne pas trop vous culpabiliser (!) : en fait, dans nos campagnes dauphinoises (ailleurs sûrement aussi ?) on prononce bien « piier » pour pilier !… mais bon, vous n’étiez mie dans la campagne dauphinoise, ici, mais en pays savoyard !… et vous n’êtes mie un « gens de la campagne », mais un… chevaiier !

Le Chevalier Dauphinois 03/07/2020 14:55

* Hihihihihi.
* Les yeux parfaits de ma Parfaite Dauphinoise ont vu mon "aile" cassée.
* hihihihihi.
* De suite je vais chez le vétérinaire pour la remettre.
*** Le Bug : Cela fait 2 jours que cette plateforme de blog a des problèmes.
*** Des centaines de personnes râlent sur le forum, mais cela ne change rien.
*** Les programmeurs incompétents d'overblog ne savent pas corriger (encore une fois) leurs erreurs.
*** La seule réaction est d'attendre, prendre ce mal en patience.
*** Ce bug de "défaut de publication ou d'envoi" est partout. J'ai aussi des messages durant mes sauvegardes partielles, ma publication d'article, mes images, les commentaires, etc.....
*** Donc je fais des sauvegardes toutes mes actions et écrits.
*** Dernièrement, les images sur une merveille du Lot ont disparu. J'ai leurs adresses informatiques, mais elles ne sont pas dans le diaporama.
*** C'est une horreur de tenter de publier en ce moment.
*** Comme j'ai 4 mois d'avance c'est à dire 34 articles finis et publiés avec dates dans le futur, pour le moment je ne suis pas inquiet.
*** Je peux donc partir en vacances pour photographier des châteaux et..... des églises ... hihihihi.
*** Je peux aussi lire et trier mes images pour de futurs articles.