5 juin 2020 5 05 /06 /juin /2020 07:51

 

 

La description de l'extérieur du château est ici - CLIC

 

 

Département 74 - HAUTE SAVOIE

 

 

La cour emporte le visiteur dans une rêverie intemporelle

 

Le château :

L'intérieur :

La récréation dans la cour

* Après avoir traversé un tunnel "creusé" dans la haute et quadrangulaire tour-porte de plus de 5 mètres de large, j'entre dans la cour.

* Quelle magnificence !

* Cette sensation m'est inspirée par la lumière arrivant du haut, puis par l'élégance simple des arcades et enfin par l'aspect intemporel des blasons peints.

* Evidemment cette paroi n'était point ainsi il y a plusieurs siècles, mais ce lieu étant consacré au Duché de Savoie, il est logique d'y voir ces marques seigneuriales.

 

 

Je suis surveillé

* En cette cour, il n'est pas possible de faire une bêtise car le visiteur est sous la surveillance de la puissante tour maîtresse :

- Elle voit tout,

- Elle contrôle tout,

- Elle peut punir depuis ses mâchicoulis.

 

 

En voyant ces petits trous, je ferais bien une chanson.... hihihi

Défensive

* La fonction principale d'une maison forte est : La défense.

* Cela se matérialise :

- Depuis le bas par des archères droites avec ébrasement pouvant aussi être utilisées avec des fusils.

- Depuis les étages.

* Par les trous rondes des petites canonnières, il est possible de défendre les courtines.

 

 

Habitable par la lumière

* Dans l'expression "Maison Forte", il y a le qualificatif d'habitation plaisante.

* Pour que le plaisir d'habiter soit entier il faut :

- De la lumière apportée par les fenêtres,

- Et une belle vue,

- Puis du raffinement dans les pièces principales.

 

 

Ils me regardent..... comme si j'étais coupable !

Habitable par les décors

* En découvrant chaque pièce j'ai l'impression :

- Que les propriétaires y vivent encore tant tout parait fonctionnel,

- Mais que je suis aussi dans un petit musée.

Quel fascinant contraste !

* Les pièces sont grandes, les cheminées imposantes, la lumière omniprésente, tout semble prévu pour le plaisir de la famille qui fit certainement partie de grande bourgeoisie.

* Ne voulant pas tout vous montrer, je vous demande de redescendre par cet escalier pendant que je continue ma visite........

  .... en espionnant les stratégies militaires des Savoyards, l'ennemi médiéval des Dauphinois.

 

 

Le diaporama du château est ici - CLIC

 

 

 

Histoire du château :

* A l'époque Romaine, une villa est construite (à vérifier).

* En 1178, Willerme d'Avully est chamoine de Genève.

* En 1257, la famille chevaleresque de Faucigny (voir leur château principal) est citée dans un texte. Elle possèderait une maison en ce lieu.

* En 1268, par mariage le Dauphin Guigues VII hérite des terres de Faucigny.

* Au début (?) du 14ème siècle (1335 ?), pour contrôler le passage vers le Chablais, avec l'autorisation (l'obligation ?) du Comte de Savoie (voir liste des Comtes), construction d'une maison forte possession de la famille d'Avully. Elle est vassale du seigneur de Faucigny (voir leur château).

* En ce 14ème siècle, la province du Faucigny devient terre Dauphinoise (voir liste des Dauphins). Cette enclave dans le Comté de Savoie est sujette à de nombreuses attaques.

Avully a-t-il été une des cibles ?

* En 1349, lors du Transport du Dauphiné au Royaume de France le Comte de Savoie doit "affronter" le Roi de France pour les terres de Faucigny.

* En 1355, lors de la signature du traité de Paris, le Faucigny (donc Avully) redevient Savoyard.

* En 1364, Jean d'Avully participe à la croisade Alexandrine (voir explication).

* En 1391, Humbert d'Avully est à la cour du Comte Amédée VII en sa résidence de Ripaille (voir ce château) à Thonon.

* En 1414, construction de la tour en amande.

* Durant le 15ème siècle, par manque de descendants mâles en vie, le château d'Avully passe successivement entre de nombreuses familles : Boëge, Rovorée-Excenedex.

* A la fin du 15ème siècle (1499 ?), Philiberte de Rovorée-Boëge vend la seigneurie à la famille Saint Michel.

* Au début du 16ème siècle, la maison forte adapte son système défensif aux nouvelles armes à poudre.

* En 1536, lors de l'invasion Bernoise, la famille Saint Michel se convertit au Protestantisme.

* En 1545, Antoine Saint Michel est vassal du seigneur de Berne (occupant le Chablais).

* Au milieu du 16ème siècle, de nombreuses modifications de confort sont réalisées dans le château.

* A la fin du 16ème siècle, Antoine de Saint Michel, Baron (voir titre de noblesse) d'Avully, est cité dans un texte (consistoire de Thonon). Il est le représentant du Duc de Savoie.

* En 1600, le Roi de France (voir liste) Henry IV attaque la Savoie. Le Baron d'Avully quitte précipitamment son château.

* Au milieu du 17ème siècle, par mariage le château est possession de Charles Victor Scaglia. des modifications sont réalisées au château (salle Sud-Ouest ?). 

* Au 18ème siècle (1754 ?), le petit neveu de Saint François de Salle achète le site.

* Vers 1792, les Révolutionnaires n'attaquent pas le "petit" château. 

* Au 19ème siècle, le bâtiment est loué à des fermiers (à vérifier).

* A la fin du 19ème siècle, le château est possession de la famille Mouchet de Saxel.

* En 1946, la ruine de la maison forte d'Avully est classé : Site pittoresque de Haute Savoie.

* Vers 1950, après de nombreuses années sans entretien, les bâtiments sont délabrés puis abandonnés. Ruine semble être son avenir.  

* En 1970, la famille Guyon achète le bâtiment très délabré puis décide de reconstruire et de restaurer la ruine historique.

* En 1974, le château est inscrit aux monuments Historiques.

* Au début du 21ème siècle, votre Chevalier assiste à une soirée "culturelle". L'accueil est agréable.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur du château est possible depuis la route et le parking. La visite payante de l'intérieur est possible. Renseignez vous sur les dates et horaires d'ouverture du château car certains jours, des mariages et réceptions privées (séminaire, festival de musique) sont organisés rendant impossible la visite touristique.

 

 

La vidéo du château est ici - CLIC

 

Je souhaite connaitre l'adresse de leur coiffeur

 

      Vers menu des châteaux de Haute Savoie

Vers Menu châteaux de Haute Savoie

Partager cet article

Repost0

commentaires

Pierrote 07/06/2020 11:05

A i-je moins de scrupules à mirer
V raiment bel intérieur puisqu’a été
U n temps propriété de nos Dauphins !
L eur vie, bien mouvementée pour certains,
L eurs conflits avec Savoyards maudits
Y ont ressurgi, vifs, dans mon esprit.

B ien plus, brins d’Histoire sont revenus
R elatifs à parents. Me suis « perdue »
E n songe dans croisades par Joinville
N ous décrivant combien furent fort vils
T empliers pour rançon de Louis IX roi.
H eur eut le chroniqueur d’être à la fois
O ncle de Béatrice* et rapporteur
N otamment des faits, bonheurs ou malheurs,
N aguère survenus à ce souverain.
E t, direz-vous… j’ai quitté droit chemin !**

S i, avec ça, vous n’avez mie compris
A quel point je fus en ce lieu, ravie !…
V ous nous avez de l’intérieur donné,
O ui, juste nécessaire pour rêver !
I ncroyables archères là jouxtant
E ntrailles si raffinées nous montrant

M erveilleuses peintures couvrant murs.
E xquises fresques comme enluminures…***
D ‘emblée, je me retrouve dans grimoires
I magés… ! Quelle joie ! Quel luxe à voir !
E t cour, également, ne me déplait…
V ariété de blasons que je connais.****
A ltière tour-maîtresse épiant toujours
L es « intrus » pacifiques de nos jours.
E tait-ce du site premier atour…

N e puis-je passer outre l’historique
O ù Mon Chevalier y a rang !!!… Magique !*****
T out était donc réuni pour qu’ici
A utant de plaisir que vous j’aie ! Merci !

* Béatrice de Faucigny, épouse de nostre Dauphin Guigues VII.
** j’ai « dévié », je suis « à côté de la plaque » avec ce que je dis ? Mais non ! cela m’a fait voyager de partout et en tous temps ! De fil en aiguille, du castel (maison forte) ayant appartenu un moment à nos Dauphins, j’ai glissé dans leur vie et leur vie a recoupé celle d’autres personnages de l’Histoire qui, eux-mêmes avaient à voir avec d’autres personnages encore, ou avec d’autres moments de l’Histoire… et Guigues VII me fait penser à Béatrice de Faucigny, sa femme, qui me fait penser à Joinville qui me fait penser à Saint Louis et la croisade pendant laquelle il fut capturé et ceci me fait penser aux Templiers de l’époque qui ne voulurent mie donner le moindre écu pour sa rançon, etc, etc… et je songe aussi aux guerres Delphino-Savoyardes, etc, etc… !
*** image du lien « Les stratégies militaires » et dernière image de votre article. Des peintures « naïves » comme souvent celles des enluminures (sauf que ces dernières sont en petit format et ici ce sont des fresques !)
**** enfin, j’en connais certains, pas tous !
***** au cas où vous ayez oublié ce que vous avez écrit : relisez l’avant-dernier astérisque de l’historique !

Le Chevalier Dauphinois 10/06/2020 16:49

* Que lis je ?
* Ma Pierrote dévie !!!!!!
* J'ai aussi cette part de délire en visitant un site castral, en prenant des notes et même.... en rédigeant des articles.
* Le délire ou les déviations font partie du plaisir.
* Evidemment il ne faut point que je délire trop en mes articles, donc, il me faut me concentrer.....
...... il m'arrive parfois d'effacer un chapitre de l'article car je suis totalement hors sujet.
* Dans une ruine ou une visite (de château et même d'église fortifiée), comme nous ne sommes point des universitaires, il faut imaginer et partir dans des rêves.
* Donc..... je vous autorise (hihihihi).