14 mai 2021 5 14 /05 /mai /2021 07:50

 

 

Département 73 - SAVOIE

 

 

 

 

Les Dauphinois pourront ils attaquer facilement ce château Savoisien ?

Le bourg :

Situation :   (--> le voir sur une carte)

  La commune de Chambéry est située à 100km au Sud-Est de Lyon, à 90km au Sud de Genève et à 70km au Nord-Nord-Est de Grenoble.

 

   Coordonnées du bourg

45° 33' 53" N 05° 55' 08" E
 45.564729°  5.919064°


 

 

 

 

Le château :

L'extérieur :

Pourquoi suis je en terre Savoyarde ?

* Dans un article précédent (le voir ici), je vous avais expliqué notre projet : "Nous, les Dauphinois, allons envahir la petite Savoie !".

* Pour cela, mon Dauphin (voir liste) m'a demandé d'espionner le château des Comtes puis de lui conter l'aventure avant de compter les pièces d'or récupérées.

* C'est donc avec la barbe hirsute, l'odeur sous les aisselles, les vêtements troués, l'air hébété (un déguisement parfait pour ressembler à un Savoyard 🤣) que je me rends au centre de cette capitale.

 

 

Confort et défenses attirent les yeux mais serrent le coeur Dauphinois

L'espionnage commence

* De loin, à l'angle Sud-Est, je vois la tour des archives dont l'architecture est typiquement médiévale. Ma mission est donc de ramener le plus de documents puis..... de brûler le reste..... gnafff, gnafff. 🤗

* Mais.... car il y a un mais, cette tour carrée possède un chemin de ronde, des mâchicoulis, une tour de guet et bien d'autres systèmes défensifs condamnant une attaque frontale.

* Je me dois de trouver un autre accès plus tranquille pour mon armée.

 

 

La compta 🙄

* Pour déstabiliser une province il est important de l'appauvrir.

* Pour cela, j'ai le secret espoir de récupérer les livres de compte des comtes (je sais, je sais, après 1415, la province fut un Duché... mais pour moi, ce ne sera qu'un comté 🤣 ).

* Donc j'approche discrètement le bâtiment de la Chambre des Comptes.

* L'angle est très défensif avec ses mâchicoulis, mais....... le point faible est la façade avec les fenêtres en encorbellement où un petit Dauphinois peut/pourrait s'infiltrer.

 

 

Les Dauphinois devront éviter cette tour très défensive et épaisse

Il faut attaquer le trésor, Marius

* En longeant le rempart en direction des rues piétonnes, je rencontre une tour polygonale.

* Je pressens que mon armée Dauphinoise d'invasion doit éviter cette haute construction.

* Pourtant il est tentant de la conquérir pour ses richesses car elle se nomme : Tour trésorerie.

* Mais elle possède :

- Une impressionnante hauteur.

- Une base évasée augmentant l'épaisseur.

- Des pierres parfaitement taillées et jointives (le travail de sape va être difficile).

- Des mâchicoulis menaçants.

- Des arquebusières pour tir rasant (les plus meurtriers).

* Peut être qu'un peu plus loin, l'attaque sera plus facile.

 

 

Elle est ronde

* Ceux qui me suivent sur le blog depuis plusieurs années savent que j'adore les rondes......

...... mais lorsqu'elles sont Savoyardes et menaçantes..... heu.... je fuis.

* Ce n'est donc pas par cette rondouillarde crénelée avec mâchicoulis que l'attaque victorieuse se fera.

 

 

Le plan du château de Chambéry me livre les points faibles

Plan du château

* Pour conquérir un château, il est important d'en connaître le plan :

1 - Rempart et ancienne chambre des comptes.

2 - ???

3 - Tour ronde (en réalité demi-ronde... Est ce un piège Savoyard ?)

4 - Tour trésorerie.

5 - Tour des archives.

6 - Porterie.

7 - Sainte Chapelle.

8 - Façade d'architecture Baroque.

9 - Préfecture et conseil général de Savoie.

 

 

 

L'intérieur :

Rappel

* La visite du site castral étant payante, je ne me sens pas le droit de tout vous montrer.

* Et puis, il faut bien que je réserve la primeur des secrets défensifs pour mon Dauphin dans le but de l'invasion de la Savoie par les Merveilleux Dauphinois. 🤩

 

 

Le piège se resserre

* Après avoir donné quelques piastres à une Savoyarde ne connaissant pas mon dessein, j'attends que la guide.... me guide..... vers son destin fatal.

* La demoiselle avec son classeur (que je vais subtiliser à la fin évidemment) m'emmène dans une sorte de sas aboutissant à la porterie.

* Diantre, cette étroite entrée est un véritable piège pour l'assaillant. Au fond, il y a portail et bretèche (voir vocabulaire).

 

 

La lumière ne signifie pas la victoire Dauphinoise

 

Quel trésor... mais pas comme je l'imaginais

* Autant la tour Trésorerie est défensive à l'extérieur avec ses mâchicoulis par exemple, autant depuis la cour, elle semble "banale" et accessible.

* Lentement j'avance vers la petite porte.

* Quelle surprise !

* L'intérieur est un trésor d'architecture médiévale avec voûtes, petites fenêtres et ouvertures de défense dans des murs très épais.

* Puis, une pièce immense pouvant abriter armes, poudre, soldats, etc...

 

 

La dentelle de Calais en terre Savoyarde

 

Un autre trésor !

* En ressortant, je découvre la Sainte Chapelle.

* Sa façade Baroque tranche avec le gothique flamboyant de la nef.

* A l'intérieur, la lumière est partout.

* La légèreté de l'architecture tranche avec la rudesse défensive de l'extérieur du château. Tout n'est que dentelle, ravissement, envolée vers le ciel.....

 

 

L'autel faisait dormir un homme célèbre... mais qui ?

 

Puis LA surprise

* Evidemment, dans un bâtiment religieux, il y a un autel.

* J'avance vers lui.

* Curieusement, à l'arrière, le mur est troué.

Est ce une erreur de l'architecte médiéval ?

Ou est ce une cachette secrète ?

Si cachette........ que cachait elle puisqu'elle est vide ?

 

 

La réponse à l'énigme est partout

* Pour savoir quel trésor était caché, il suffit de regarder le vitrail.

* En cette cache il y avait jusqu'en 1578, le Saint Suaire dont l'empreinte d'un homme barbu fut révélée en 1898 par la photographie de Secondo Pia.

 

 

Toutes les failles défensives sont dessinées

 

Conclusion

* En sortant, je mémorise l'architecture globale de ce château Comtal puis Ducal.

* Rapidement, je griffonne un plan.

* Puis, je me promets de faire la maquette en allumettes (comme pour un dîner de cons 🤣 ) que je présenterai à mon Dauphin avec le plan d'invasion.

* Ainsi, Chambéry sera Dauphinoise ! ! ! ! !  🙃

 

 

Le diaporama du château est ici - CLIC

 

 

 

Histoire du château :

L'histoire d'une si imposante ville Ducale est complexe.

Je vais donc vous faire un simple résumé.

 

* Au 11ème siècle (?), une petit fortification en bois est construite sur une motte pour contrôler l'ancienne route Romaine entre le col du Mont-Cenis et le col du Petit-Saint-Bernard puis les routes vers Grenoble, Albertville, etc....

* Au 12ème siècle, un "village" s'est établit proche du château protecteur.

* En 1232, le Comte de Savoie (voir liste) Thomas 1er achète une partie du bourg au seigneur de Chambéry.

* En 1295, le Comte de Savoie Amédée V achète le château de Chambéry.

Nota :

 Les archéologues et historiens ne sont toujours pas d'accord sur l'emplacement exact de ce château primitif.

* Dès la fin du 13ème siècle, d'impressionnants travaux sont réalisés :

- Surélévation de la butte défensive.

- Construction des bâtiments de la porterie. 

* Au 14ème siècle, aménagement de la cour d'honneur et construction de nouveaux bâtiments.

* Au milieu du 14ème siècle, sur le courtine Nord, en saillie, construction d'un tour de forme polygonale qui sera nommée : Tour Trésorerie.

* A la fin du 14ème siècle, construction de l'imposante tour ronde.

* Vers 1394 (?), le Comte Amédée VIII de Savoie fait aménager des salles pour la Chambre des comptes.

* En 1408, le Comte de Savoie Amédée VIII décide la construction d'une chapelle dans l'enceinte du château.

* En 1416, durant une fête mémorable le nouveau Duc de Savoie offre à ses invités un met "nouveau" nommé : Gateau de Savoie (certains historiens supposent qu'il fut créé au siècle d'Amédée VI en 1358).

* Au milieu du 15ème siècle, construction de la tour du carrefour nommée aussi tour des archives. Ce haut et puissant bâtiment de forme carrée repose sur une partie du glacis de l'enceinte.

* En 1453, en échange de la seigneurie de Varembon, Marguerite de Charny donne à la Duchesse de Savoie le linceul ayant (peut être) été celui du Christ. C'est ainsi que le Duc de Savoie Louis Ier entre en possession de cette précieuse relique qu'il place dans la chapelle.

* En 1502, la chapelle renommée Sainte-Chapelle abrite le Saint-Suaire.

* Au 16ème siècle (ou la fin du 15ème), avec l'invention des armes à poudre, les systèmes défensifs du château sont améliorés. Par exemple, la tour polygonale reçoit des canonnières dans 7 casemates.

* En 1532, le 3 décembre, un incendie se déclare dans le château puis se propage dans la Sainte-Chapelle endommageant le Suaire.

* En 1563, le siège de Duché de Savoie est transféré à Turin. Chambéry est toujours un château Ducal avec des bâtiments administratifs et la chambre des Comptes.

* En 1578, le Suaire est transféré à Turin.

* En 1655, la Duchesse de Savoie Christine de France demande la construction d'une façade en style baroque pour la Sainte Chapelle.

* En 1730, après avoir abdiqué en faveur de son fils, Victor-Amédée II de Savoie et sa femme se retirent au château de Chambéry.

* Durant le 18ème et le 19ème siècle, entre les incendies et les non constructions à cause du manque d'argent puis les modernisations, la fonction et l'architecture du château changent.

* En 1881, une partie du château est classée aux Monuments historiques.

* En 1960, le grand salon style Louis XVI est classé aux Monuments historiques.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur du château est libre et gratuite depuis les rues et ruelles. La visite payante est possible après réservation car les bâtiments côtoient la préfecture. Veuillez vous renseigner sur les jours et horaires.

 

La vidéo du château est ici - CLIC

 

 

Elle est ronde.... comme j'aime !

 

     

Vers Menu châteaux de Savoie

Partager cet article
Repost0

commentaires

Pierrote 17/05/2021 10:12

C omme vous êtes fort et preux ! Avez
A ujourd’hui osé ennemis défier
S ans crainte aucune !… Quel sacré culot !
T rès bien tout ça, mais château a plutôt
E té remanié, permettant, dès lors,
L ‘intrusion avec minimum d’effort !!!

D isons que vous encenser je veux bien…
U niquement si vous le valez bien !
C ontre espèces sonnantes, trébuchantes
A vez investi place.* Idée charmante :
L e soudoiement était monnaie courante !

D e cette façon, évité conflit,
E n fait, vous avez : belle ruse, oui…

C omment, pour moi, mesurer le courage
H ors du commun - si l’on pense à votre âge ! -
A uquel vous auriez dû, là, faire appel ?
M ontrer bravoure en posant une échelle
B ien droite sur Tour des Archives; encore
E squiver Tour Trésorerie ! (j’ai tort :
R avissante est icelle, et c‘est bonheur
Y plonger : entrailles sont coup de cœur !)

S ûr qu’auriez dû défensifs éléments**
A ffronter ! Mais, ne sont plus maintenant
V raiment terrifiants… En revanche, entrée
O nc n’a perdu de sa sévérité…
I mpitoyable êtes parlant de tour
E nveloppée moult !*** D’ordinaire, atour

M agique est-ce pour vous sans prendre, non,
E n compte son origine, son nom.
D evenez exigeant ! Mais je ne puis,
I l est vrai, vous contredire aujourd’hui :
E st du camp opposé cette bâtisse.
V ous aurez bien ailleurs autres délices !…
A i-je omis un lieu que je n’ai prisé :
L a chapelle… ce dont vous vous doutiez…
E ut belle allure, castel dans passé,

P ersuadée j’en suis. Malgré malheur,****
S ais-je reconnaître bien sa valeur !

* vous nous dites que vous avez donné des piastres à l’ennemi pour entrer ! (cf. § « Le piège se resserre »).
** défensifs éléments de ces 2 tours, de l’extérieur.
*** cf. § « Elle est ronde » : rondouillarde, vous dites ?… pas gentil ça, même pour une ennemie !
**** malheur qu’il soit/fut ennemi, et malgré malheurs qu’il a pu nous causer !

Le Chevalier Dauphinois 17/05/2021 11:30

* Haaaa... MA Pierrote n'a point abordé le Suaire....LE tissus si questionneur.
* Haaaa... MA Pierrote ne s'est point posé la question de sa découverte, de son périple, de son ancienneté, de LA vérité.
* Haaaa... MA Pierrote n'a point osé abordé ce sujet si brulant aussi bien pour les archéologues, les historiens, les techniciens en science du passé et les Catholiques.
* Haaaa... MA Pierrote n'a pas changé..... malgré mes 300 églises fortifiées montrées.
* Eternelle en sa pensée elle est... comme éternel en âge je suis.
* Ainsi..... je me dois...demain.... de montrer.... moutier ! (hihihihi)