30 mars 2021 2 30 /03 /mars /2021 07:50

 

 

Département 64 - PYRÉNÉES ATLANTIQUES

 

 

 

'Voir à travers'..... est l'une des qualités d'un castellologue amateur

 

Le bourg :

Situation :   (--> le voir sur une carte)

  La commune de Castet est située à 30km à l'Ouest de Lourdes (voir son château), à 25km au Sud de Pau (voir son château) et à 20km au Sud-Est d'Oloron Sainte Marie (voir sa cathédrale fortifiée).

 

  Coordonnées du site médiéval :

43° 04' 06" N 00° 25' 06" W
 43.068482°  -0.418500°

 

 

 

 

Le site médiéval :

L'extérieur :

Etre bien équipé est une nécessité

* Pour être un excellent castellologue amateur il faut :

- Soit un oeil d'aigle.

- Soit des poils réactifs aux constructions médiévales.

- Soit un naseau détectant les poussières des temps anciens.

- Ou un destrier sans failles.

* C'est donc grâce à mon quadrupède (Dauphinois bien sur) que je suis en cette petite commune du Béarn.

 

 

Une grise forme derrière la 'verte' verdure

"Devination" ou divination ?

* Au sommet d'une butte (que je pourrais nommer motte castrale), bien cachée derrière des arbres, je pressens une construction.

* Ma question est :

Est ce une construction médiévale fortifiée ?

* Grâce à MON satellite, que je loue parfois à Google ou l'IGN, je vérifie que mon intuition est correcte.

* Diantre !......... Je vois une tour défensive accolée à un logis quadrangulaire.

 

 

Quel est son nom ?

* Dans mon fascicule, ce site est nommé : Château de Castet.

* Mais dans d'autres documentations, le site est nommé : Tour Abadie.

* Une analyse des documents historiques du Béarn faite par l'université de Pau ainsi que des relevés sur le site ont démontré :

- Il existait un château 11ème siècle à Castet possession du viguier d'Ossau.

- Au 12ème siècle, le château, nommé Castel-Geloos, est possession du Vicomte (voir titre de noblesse) de Béarn (Voir liste).

- En 1343, Gaston III Foix-Béarn exempte les habitants de l'entretien du château.

- Au 16ème siècle, Madeleine de France, princesse de Viane, autorise la destruction du château très ruiné.

- Au 20ème siècle, après étude, le verdict tombe :

-- Le château n'existe plus (l'emplacement est occupé par le cimetière).

-- Seul bâtiment médiéval restant : La tour Abadie, vestige de la maison forte (but de cet article).

 

 

La lecture de loin

* Lire un site de loin, c'est tenter de comprendre son architecture globale.

* C'est donc avec curiosité que je discerne, en avant de la maison forte, un mur très arasé ressemblant à un rempart. Evidemment ceci n'est que supputation car je ne vois pas son épaisseur.

- Ses pierres sont petites, pauvrement équarries, peu jointives.

- Il me semble déceler des consolidations ou réparations.

* Le parement d'angle du corps de logis est réalisé avec d'imposantes pierres taillées.

* Je suis surpris de voir une porte au niveau du sol. Mais la construction (la maison forte) étant posée sur une butte (motte), cette position semble plausible.

 

 

Point de guetteur au sommet... je vais tenter l'attaque

Elle vole

* En contournant les arbres et la motte, en arrivant proche de l'église, je vois........ hooooo.....

     ..... La haute et fine tour d'angle.

* Elle est positionnée à l'Est, coté qui me semble le plus vulnérable pour une attaque (ceci n'est que supposition car je ne sais pas comment était le site il y a plusieurs siècles).

* Les pierres qui la composent sont pauvrement équarries et de dimensions aléatoires. Seul le parement d'angle est correctement ajusté.

* Au niveau de la courtine de la maison forte, je distingue 2 archères droites (une sur chaque face). Je suppose que la troisième en possède une.

* Derrière, la courtine possède des corbeaux. Je ne saurais dire si ce fut une bretèche ou des latrines (mais j'opte pour la première hypothèse car la largeur me semble inappropriée pour un encorbellement de commodité).

* Au dessus, une salle de guet couverte avec ouvertures rectangulaires.

* Au sommet, le classique crénelage est muni à l'extérieur de "gargouilles" servant à l'évacuation des eaux de pluie (puisque la plateforme n'est point couverte).

 

 

L'intérieur :

* Le site semble être dans une propriété dont l'accès n'est pas autorisé.

* Ne voulant point d'une guerre Delphino-Béarnaise, je ne tente pas l'invasion.

* Je quitte ce site médiéval pour manger ma pomme en regardant le gave d'Ossau

 

 

Pour voir le diaporama, veuillez cliquer ici

 

 

 

Histoire de la Tour d'Abadie :

* Au 12ème siècle, sur une motte, construction de la tour habitable (future maison forte) avec fenêtres géminées.

* Au 13ème siècle, modification de la maison forte : Création d'une enceinte, ajout d'une tour carrée défensive (à vérifier).

- Curieusement, cette maison forte n'a pas été modernisée durant 7 siècles.

* Au 19ème siècle, à l'initiative du propriétaire, le site est restauré (consolidations ?).

* En 1998, le site est inscrit aux Monuments Historiques.

* En 2000, des relevés archéologiques ainsi qu'une campagne de fouille partielle sont réalisés.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur de la tour est libre et gratuite depuis la rue et les ruelles. La visite du site médiéval est interdite.

 

 

Plonger dans l'histoire est comme plonger dans l'eau... ou presque

 

      Cliquez pour aller au menu des Châteaux du 64 Vers Menu châteaux des Pyrénées Atlantiques
Partager cet article
Repost0

commentaires

Pierrote 31/03/2021 13:43

T our de maison forte ou bien de castel,
O n n’en a cure, si l’œil la voit belle !
U n vestige n’ayant quasi « bougé »*
R avit moult mes neurones du passé.

D oué est vostre destrier ! A t-il,

A ssurément, un flair des plus subtil.
B utte aperçue, et comme par magie,
A pparait lors un médiéval bâti !
D ame ! Etes épaulé on ne peut mieux.
I ncroyable complicité à deux,
E t le résultat est, pour sûr, heureux !

C omment ne mie apprécier ces vieux murs
A ux pierres irrégulières : murmurent
S i bien que furent une protection
T rès étanche contre les intrusions.
E t dans salle au sommet savaient guetteurs
T empérer, des assaillants, la fureur.

B ijou de l’architecture d’antan
E st ce donjon-tour. Me siet-il vraiment.
A rchères savent frissons me donner,**
R avis, toujours, mes yeux les admirer.
N ‘est site immense, mais il a gardé

P uissance, à son échelle… Beau voyage,
S avoureux, simple*** au cœur du Moyen-Âge.

* lu dans l’historique : la maison forte n’a pas subi de remaniements pendant 7 siècles, sauf, apparemment, quelques petite consolidations, mais la structure est la même qu’au Moyen-Âge.
** j’exagère un tant, mais j’aime tant ces défenses primitives.
*** simple, parce que peu de bâtis restants (et certainement peu au départ).

Le Chevalier Dauphinois 31/03/2021 17:56

* Lorsque l'on est un Chevalier Parfait (puisque Dauphinois), on est toujours entouré d'être parfaits (comme ma Pierrote.... et surtout un destrier durant mes croisades).
* Sachant que ce quadrupède flaire le Moyen Âge, j'en profite pour :
-- Dormir sur son dos,
-- Ou trier mes images prises la veille,
-- Ou commencer à rédiger un article sur une tablette (d'argile bien sur).
-- Ou manger une glace.... mon seul pécher. D'ailleurs, en tant que demi-dieu, ce met n'est point gourmandise mais rafraichissement de mes neurones tant sollicités pour comprendre les maisons-châteaux (ou inversement).
**** Demain... le 1er... d'un mois unique....il y aura aussi confusionS...ou assimilationS.... ou questionS.
**** Même si je pressens griffureS et picS de plume, je suis fier de moi (et deux mois... hihihi).

Hourdebaigt 30/03/2021 09:30

Bonjour. Je suis plus qu'admiratif de votre travail. Vos articles sont remarquables. Comme Sherlock Holmes vous trouvez des indices minimes pour reconstituer l'histoire. Et bien souvent de quelques pierres. Respects et merci infiniment

Le Chevalier Dauphinois 30/03/2021 13:20

* Bonjour et merci pour votre commentaire.
* Je ne suis ni un surdoué, ni un génie, ni un Sherlock Holmes.
* J'ai lu beaucoup depuis.... des siècles (puisque j'ai 800 ans... hihihi), j'ai beaucoup visité (avec et sans guide conférencier) donc je tente de mettre en pratique sur le terrain.
* Et puis, il existe des livres et des revues qui m'aident parfois pour certains sites.
* Parfois, voyant mon insistance à comprendre de loin et à photographier, le propriétaire m'invite à venir plus prêt et me narre son château..... mais...... il refuse que son intérieur soit mis sur le web (qu'importe l'image, je donne par les mots la connaissance acquise).