16 novembre 2018 5 16 /11 /novembre /2018 08:25

 

 

Département 47 - LOT et GARONNE

 

 

Que pensez vous de ce curieux mur ?

 

Le bourg :

Situation :   (--> le voir sur une carte)

  La commune de Sainte Colombe en Bruilhois est située à 50km au Sud-Est de Marmande, à 25km à l'Ouest de Barbaste (voir son moulin fortifié) et à 9km Est-Sud-Est d'Agen.

 

   Coordonnées de l'église :

44° 10' 40" N 00° 30' 56" E
 44.177900°  0.515707°

 

 

 

L'église :

L'extérieur :

Des poils détecteur de vieilles pierres

* Au centre de la commune, sur une petite élévation de terrain, apparaît un clocher pointu.

* Je dépose mon destrier à l'ombre sur une petite place, puis j'avance avec envie.

* Soudain, sans que j'ai fait plus de 3 pas, mes poils de Castellologue-Amateur se dressent.

Voyez vous ce qui stimule mon épiderme via mes neurones ?

 

 

Vais je ramper devant ce mur-rempart ?

* Devant moi apparaît un mur épais.

* Je pressens que ce fut le rempart de la petite cité.

* Je vous entends pouffer derrière votre écran :

"Pfff, ce Dauphinois voit des fortifications partout"

* Je n'affabule point. Regardez le nom de la rue.

* Ce mur, certes plusieurs fois modifié, montre des pierres avec un orifice défensif (?) souvent de remploi.

 

 

Voyez vous une construction médiévale fortifiée ?

Enfin, je la vois

* Après avoir été distrait par le rempart, j'avance d'un pas alerte vers le centre du bourg.

* Devant moi apparaît un rond chevet et une partie de la nef.

* Les contreforts plats à larmier si nombreux m'intriguent, mais c'est surtout la haute tour ronde qui me pose question.

Est ce que l'escalier intérieur amenait à une salle de repli ?

* Si oui, la rehausse semble avoir disparu.

 

 

Un clocher.... curieux

* Je prends un peu de recul pour comprendre cette église que je pensais fortifiée.

Voyez vous cette merveille ?

* Le clocher, situé sur la face occidentale, est curieusement travaillé.

* Sa base est carrée mais il est surmonté d'une plateforme octogonale portée par des boudins.

- Ce terme architectural vous semble impropre, pourtant c'est le mot officiel pour ces rondes constructions.

 

 

Où est l'ascenseur ?  Une plateforme octogonale soutenue par 3 boudins

* Soudain... j'entends votre question :

"Chevalier, comment fait on pour monter sur cette plateforme ?"

* La réponse est simple :

- Il suffit de contourner l'église puis de voir cette fine tour avec un escalier en colimaçon.

 

 

Est ce un passage pas sage ?

* Autant je comprends la fonction de la plateforme (chemin de ronde pour le guet), autant la salle au centre me semble logique, mais :

Quelle est la fonction de ces grandes ouvertures sur la base carrée ?

* Si celle au dessus de la nef avait pour rôle d'accéder à la salle de repli disparu...

Quelles furent les fonctions des autres ouvertures ?

Pourquoi certaines sont obstruées.

 

 

L'intérieur :

Je montre ma patte blanche

* Il faut que j'entre.

* Je quémande l'autorisation à Dieu, perché là hautDevant tant de beautés... Je me voûte

* Avec son accord, je franchis le portail en admirant les sculptures de diable et saint.

 

 

Un vitrail, des vitraux...... mais une vie trial, des....

* La lumière et l'ombre se partagent l'espace.

* Au fond, le chœur, voûtée en berceau brisé, se termine par un cul de four, sur deux doubleaux.

* Lentement, j'avance. Mes pas résonnent dans ce silence millénaire.

 

 

La fin, mais le début d'une autre beauté

* Je ne vais pas tout vous décrire en ce lieu de recueillement. Donc vous imaginerez :

- Le bas-côtés voûté d'ogives,

- Les voûtes à liernes et tiercerons,

- Les chapiteaux en bagues sont ornés d'animaux et de grotesques.

* Je sors pour admirer le panorama depuis la petite hauteur du bourg défensif.

 

 

Le diaporama du château est visible ici - CLIC

 

 

 

Histoire de l'église :

* Au 12ème siècle, construction de l'église à l'intérieur des remparts.

* Au 15ème siècle de nombreux aménagements sont réalisés dont les fenêtres trilobées puis l'ajout d'un collatéral.

* Au 17ème siècle, la flèche du clocher est refaite.

* Au 19ème siècle, de nombreux vitraux sont apposés.

* En 1926, l'église est inscrite aux Monuments Historiques.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur de l'église (dédiée à sainte Colombe de Sens) est libre et gratuite. La visite du clocher est interdite.

 

 

Un clocher fortifié est le secret de cette église

 

Vers Menu églises
fortifiées
de France
Cliquez pour aller au menu des églises fortifiées   Cliquez pour aller au menu des Châteaux du 47 Vers Menu châteaux du Lot et Garonne

Partager cet article

Repost0

commentaires

Pierrote 17/11/2018 10:24

J’espère que vous avez eu le temps de vérifier votre armure… Je ne peux attendre pour faire éclater mon ire !

S oit ! Mon avis « compte donc pour du beurre ! »*
A vez bonne conscience ?… J’ai bien peur
I riée être encore plus parce qu’avez
N otifié en premier : « bourg fortifié » !**
T iens-je à poser réclamation, ici !
E tes, Ô Chevalier, archi-maudit !

C ouru avez de suite vers l’église
O ubliant allègrement bourg !… Acquise
L a conviction que délibérément
O sé avez nous tromper ! Oui, j’entends : «
M e suis-je au rempart d’abord arrêté ! »***
B ien peu de temps, dirai-je ! Etes allé
E n toute hâte au moutier sans scruter

E ntrailles du village ! Pas une rue,
N i maison, porte, n’avons entrevues ! «

B ien trop a été remanié ce lieu »,
R épondre allez ? Encore plus vous en veux !
U n autre titre à votre écrit fallait,****
I ndiquant que seule une église était
L e vestige du jour !… Aussi je crie
H aro sur Dauphinois Chevalier qui
O utrepassa le nombre autorisé -
I l est vrai par moi - de moutiers montrés !
S us à qui me prive de ces beautés

N ommées castels ou ruines de jadis !
O bserver je les sais avec délice,
T rouvant mots qui ne nécessitent point
A rmure pour les lire, c’est certain !

B on… Comme je suis gente dame, moi,
E nfin je parle du lieu autrefois
N anti d’une plateforme incongrue.
E st-ce cocasse être ainsi défendu.

P uis grands replis j’ai pu imaginer
S ur nef, chevet, grâce à tour-escalier.*****

* cf. église précédente.
** défensif est le mot juste ici, mais pour la rime ça n’allait mie !
*** c’est ce que vous alliez me rétorquer, non ?
**** « Eglise fortifiée de Saint Colombe en Bruilhois », par exemple et tout simplement !!!… comme pour tous vos articles sur les églises fortifiées…
***** la tour-escalier ronde accolée à la nef : elle n’a pas été construite pour rien, n’est-ce pas ?

Le Chevalier Dauphinois 19/11/2018 20:33

* Hooooo... Quel courroux !
* Que puis je répondre ?
* Que mes images dans l'ombre du rempart ont été ratées.... Heu... que l'église était le sujet principal de ma croisade... heu... que....
* Non, je ne vais point me justifier.... car c'est moi qui ai le crayon (ou plutôt le clavier rédactionnel)... Hihihihi.
* C'est moi LE chef.... hihihihi.
.
* Il est vrai que toutes les églises du 47 ne sont pas si extraordinaires (ou plutôt très défensives à cause des reconstructions).
* Il est vrai que de nombreuses bastides ou cités fortifiées du Lot et Garonne ont été très détruites pour plus de modernité.
* Donc, cette commune n'offre pas la puissance d'autres bourgs que j'ai déjà montrés.
.
* Mais j'avoue m'y être amusé..... Car tourner autour des constructions (parfois sous la chaleur) est une activité dont je raffole, même si le résultat sur le blog est "moyen".
.
* Donc, que vais je faire ?
- 1 - Soit, publier la semaine prochaine de belles ruines pour voir les yeux de MA Pierrote briller.
- 2- Soit, montrer quelques articles moins que minimaux.... pour que courroux s'affine... Hihihi.
---> Réponse : Mardi matin.