4 juin 2019 2 04 /06 /juin /2019 07:52

 

 

Département 47 - LOT et GARONNE

 

 

Colorée sera ma journée

 

Le bourg :

Situation :   (--> le voir sur une carte)

   La commune de Monflanquin est située à 45km au Sud-Est de Bergerac, à 15km au Nord-Nord-Est de Villeneuve sur Lot (voir cette bastide fortifiée) et à 10km à l'Ouest de Gavaudin (voir son château).

 

   Coordonnées du château :

44° 31' 58" N 00° 46' 07" E
 44.532956°  0.768634°

 

 

 

L'église :

L'extérieur :

Hooo, haute !

* Une colline. Au dessus, une commune. C'est Monflanquin.

* Depuis le parking bas, je dois gravir des ruelles pour accéder au sommet. Car c'est là haut que l'église est posée.

* C'est donc en sueur, les yeux rougis de soleil, que je découvre mon Graal du jour.

* De loin son architecture me fait penser à l'église de Villeréal.

 

 

Quelle partie de l'église est fortifiée ?

Nef et chevet

* Le chevet, soutenu par de nombreux contreforts plats,  ne présente aucune fente de tir.

* La longue nef ne possède pas de salle de repli en partie haute.

* Elle possède de nombreuses fenêtres à remplage. Certes, ces ouvertures sont placées en hauteur, mais par leur largeur, elles permettent à un assaillant d'entrer.

* Conclusion :

- Ni la nef, ni le chevet sont défensifs.

Cette église est elle fortifiée ?

 

 

Évidemment.... vous l'aviez vu !

* Vous êtes si perspicaces mes merveilleuses lectrices, puis vous, mes fabuleux lecteurs, que vous me dites en chœur :

- "Chevalier, toute la défense de l'église a été reportée sur le clocher".

* Évidemment, c'est le clocher avec ses 2 tours qui devait être défensif.

* Elles sont reliées par une galerie avec mâchicoulis (voir vocabulaire).

Avez vous remarqué que les 2 tours

ne sont pas identiques ?

* Celle de gauche est carrée, de plus avec un léger encorbellement repris par une curieuse architecture.

* Cette de droite est plus mince et polygonale, mais en dessous l'angle est alignée  avec la base.

* Au sommet, le crénelage me semble récent (ou refait).

* Ce chemin de ronde relie les deux tours.

* Les multiples couleurs des pierres, le ciment trop présent m'informent que l'église a été très consolidée récemment.

 

 

L'intérieur :

Lumineuse Que la lumière soit et...... elle fut

* Invité par une charmante damoiselle, j'avance vers le joli portail à cinq voussures sculptées.

* Avec les nombreuses et larges fenêtres Gothiques, la lumière est partout dans la nef.

* Curieusement, seule l'abside est sombre.

Est ce à cause de la voûte plus foncée ?

 

 

Les tours sont elles accessibles ?

* Je ne suis point dans les entrailles de l'église pour faire le touriste...

  ..... Je dois me ressaisir et redevenir un castellologue amateur.

* Je vois les portes d'accès, mais.... elles sont fermées.

* Je repars pour une nouvelle aventure.

 

 

Le diaporama de l'église est visible ici - CLIC

 

 

 

Histoire du château :

* Au 10ème siècle, construction d'une chapelle castrale (évidemment attenante au château).

* A partir de 1250, sur l'emplacement de la chapelle, construction de l'église. Elle est intégrée dans la défense du bourg.

* Au début du 18ème siècle, les voûtes de la nef s'effondrent. L'église est restaurée, le chevet est partiellement modifié.

* En 1864, de nouveaux travaux sur les voûtes sont réalisés.

* En 1867, l'orgue, prévu à l'origine pour l'église de Bergerac, est installé dans l’église de Monflanquin.

* Au début du 20ème siècle, le chevet est modifié pour recevoir des vitraux.

* En 1925, l'église est inscrite aux Monuments Historiques.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur de l'église (dédiée à Saint André) est libre et gratuite. La visite du clocher est interdite.

 

 

Je vois l'infini... et même au delà !

 

Vers Menu églises
fortifiées
de France
Cliquez pour aller au menu des églises fortifiées   Cliquez pour aller au menu des Châteaux du 47 Vers Menu châteaux du Lot et Garonne

Partager cet article

Repost0

commentaires

Pierrote 05/06/2019 20:12

M algré forte stature ce n’est mie
O uvrage qui m’attira moult, nenni.*
N e paraît plus authentique moutier ;
T rop toiletté, à mes yeux, a semblé.
F açade d’entrée possède défenses,
L esquelles affichent d’antan défiance.
A ussi puissante que proches voisines**
N e fut cet édifice sur colline.
Q ue dire de plus quand je n’ai pas eu
U ne émotion vive… Je n’ai pas su
I ntimidée être et là retrouver
N oblesse rude de consoeurs mirées.**

N ‘ai-je renié les fortifications,
O bstacle sûr contre les invasions.
T outefois, « étincelle » n’y eut pas
A la vue de ce bâti. Il n’est pas

B anni de ma mémoire pour autant.
E st-il moins bien que d’autres seulement…
N e serai-je satisfaite jamais,
E st ce que vous pensez, n’est-il point vrai ?…

P our sûr, ai-je idées bien, bien arrêtées
S ur ce que devriez (!) nous dévoiler !

* j’ai visité 2 fois la bastide de Montflanquin, et sur ces 2 visites, je n’ai pris que 2 « images » de l’église … En revanche, la place centrale de la bastide, ses maisons, ses couverts, et des ruelles couvertes ont eu droit à bien plus d’images de ma part… un signe, non ?…! Les églises de Villeréal ou Beaumont-du-Périgord m’avaient vraiment interpellée, elles.
** Villeréal et Beaumont qui nous « écrasent » de leur masse, de leur puissance. (« coincées », pourtant, entre les maisons, ce qui devraient leur ôter de leur masse, et cependant elles paraîssent/sont vraiment énormes, gigantesques… à mon avis, tout cela bien sûr).

Le Chevalier Dauphinois 07/06/2019 11:03

* Je comprends votre approche sur les bastides.
* Ces villes ne m'intéressent que SI les fortifications sont encore visibles.
* Beaucoup de bastide (halle centrale, rues en équerre, etc...) ont eu leurs portes défensives détruites au 19ème siècle, donc elles ne m'intérèssent pas pour ce blog.
* J'ai décrit celle de Revel dans le 09..... il y en a d'autres planifiées AVEC fortifications.
** Pour Montflanquin, ce qui m'a fasciné c'est La double galerie avec un escalier asymétrique dans chaque tour.
** Ce type d'architecture est rare, bien qu'il ne soit pas unique puisque présente sur plusieurs églises autour de Villeuneuve sur Lot.