12 octobre 2018 5 12 /10 /octobre /2018 07:50

 

 

Département 47 - LOT et GARONNE

 

 

Je pressens que cette église va me ravir

 

Le bourg :

    Situation :   (--> le voir sur une carte)

    La commune de Bournel est située à 45km au Nord-Est de Marmande, à 35km au Sud-Est de Bergerac et à 7km au Sud-Ouest de Villeréal (voir son église).

 

   Coordonnées de l'église :

44° 37' 10" N00° 40' 15" E
 44.619616° 0.670950°

 

 

 

L'église :

        L'extérieur :

Elle est là

* Au bout de la ligne droite, l'église de Bournel m'attire comme un aimant. Il est vrai qu'avec mon armure en fer, votre Chevalier ne peut point lutter contre le magnétisme.

* Ce moutier du 12ème siècle est là, devant moi, tel un phare.

* Je me dois de découvrir ce bâtiment avec lenteur.

 

 

Voyez vous une curiosité architecturale sur cette église ?

L'enquête commence

* Ma première constatation est le chevet : Il est plat.

* Puis le long de la nef, je vois de nombreuses fenêtres, trop larges et trop basses.

- Leur architecture n'est pas efficace contre une intrusion durant les différentes Guerres et invasions qui ont sévi dans la province.

- Je pressens que ces baies ont été modifiées "récemment".

* Puis, soudain, comme par  magie, je vois le clocher.

 

 

Une tour donnant le tournis

* Quelle puissance !

* Si cette construction n'était point une église, j'aurais affirmé qu'un donjon était en face de moi.

* Évidemment, vous avez deviné que cette anguleuse édification avec ses contreforts plats est le clocher.

* Quelle magnifique construction romane !

 

 

Quel fascinant hourdage !

Lourds hourds

* Je me dois d'analyser ces "morceaux de bois" au dessus des pierres du clocher.

* Le sommet est composé d'une galerie à claire-voie.

* Curieusement, elle n'est que sur 3 faces. La quatrième est réalisée en pierre.

* Cette galerie avec un encorbellement forme un hourdage (voir vocabulaire).

* L'ensemble est surmontée d'une toiture à quatre versants.

* Question :

Pourquoi avoir réalisé des hourds au dessus des bâtiments ?

Y a-t-il eu des agrandissements ultérieurs ?

 

 

    L'intérieur :

* Hélas, comme beaucoup d'églises en notre siècle, le moutier est fermé.

* Je me console en admirant les 2 sculptures datant de la Renaissance :

- Le buste d'un pèlerin,

- Sainte Marie-Madeleine.

 

Puissance et grace s'expriment en cette église

 

 

Le diaporama de l'église est visible ici - CLIC

 

 

 

Histoire de l'église :

* Au 12ème siècle, construction de l'église avec mur épais, petites fenêtres. Elle est dédiée à Sainte Marie-Madeleine, la patronne des pénitents. Le moutier est (serait ?) une étape sur la route de Compostelle.

* Au 14ème siècle, à cause de la Guerre de Cent Ans, un hourdage habille le clocher. Certains historiens contestent cette date.

* Au 15ème siècle, l'église est remaniée : Changement du portail et installation d'un plafond en bois dans la nef. Certains historiens pensent que le hourdage date de ce siècle.

* Au 17ème siècle, un portail clouté est aménagé.

* En 1768, une serrure (visible en notre siècle) est apposée sur la porte du portail.

* Au 19ème siècle, un dallage est apposé dans l’église, les murs polychromes reçoivent un plâtrage et certaines fenêtres sont agrandies.

* En 1912, un contrefort est construit suite à l'écartement d'un mur.

* En 1947, l'église est classée aux Monuments Historiques.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur de l'église (dédiée à Sainte Madeleine) est libre et gratuite. La visite du clocher est interdite.

 

Un clocher fortifié est le secret de cette église

 

Vers Menu églises
fortifiées
de France
Cliquez pour aller au menu des églises fortifiées Cliquez pour aller au menu des Châteaux du 47Vers Menu châteaux du Lot et Garonne

Partager cet article

Repost0

commentaires

Pierrote 15/10/2018 11:22

B onheur immense est pour moi cet écrit,
O u plutôt la vision de ce bâti.
U n hourdage ! Rien d’autre n’aurait pu
R avir mes yeux autant ! Je n’en puis plus !*
N ous offrez, à mon avis, le plus bel
E lément défensif d’un vieil castel.
L e fait qu’il soit transposé en un tel

L ieu est, vous vous en doutez, la cerise
O rnant gâteau ! Je suis sous son emprise !
T out cela pour vous dire : je suis conquise !

E t tant pis si n’est de ce jour moutier
T rès fortifié. Je n’ai vu que clocher

G randi par cette sécurité-là.
A u Moyen-Âge appartient ! Et c’est là
R etour dans un temps que fort j’apprécie,
O ù j’ai compris que religieux aussi
N ‘eurent de cesse, dans moments de guerre,
N antir leurs églises de très austères
E cueils pour intrus. Toutes leurs prières

G uère n’auraient servi ! Et le sachant,
A ccèptèrent de gros « chamboulements »
S ur les murs de ces pieux édifices.
C ertes, ne savaient que serait délice
O bserver bien plus tard transformations !
G uidée m’avez, qui sait, vers rédemption ?!
N e sais-je plus maintenant si Woël
E st encore, pour son hourdage, la plus belle ! **

P our sûr, comme un aimant fort attirer
S ait - folie ! - moutier de bois couronné !

* j’exagère à peine pour un hourdage !… Il ne m’en faut pas beaucoup pour « être dans tous mes états », surtout lorsqu’il s’agit de Moyen-Âge, d’architecture de ce temps, et plus précisément lorsqu’un castel ou un moutier sont munis de hourds !
** juste pour son hourdage, que je suis allée revoir avant d’écrire ma prose. Je le trouvais magnifique, mais celui de Bournel m’a encore plus frappée je crois (sans me faire de mal, rassurez-vous !), certainement parce qu’il est en bois ajouré… un charme indéniable… à mes yeux, et bien que ce soit une défense. Sinon, Inières et St Maurice des Champs sont encore les 1ères, quant à leur aspect.

Le Chevalier Dauphinois 15/10/2018 11:33

* Comme vous l'avez constaté, cette église n'est pas la plus défensive du royaume de France. Mais, avec ce bois apparent, ce hourdage vide d'un autre siècle, elle est fascinante.
* Lorsqu'au loin je l'ai vu.... j'ai couru (comme vous le constatez, ma prose n'est pas toujours le reflet exact de ma vraie vie de castellologue amateur sur le terrain).
* Oui... je me suis précipité pour voir ce clocher. Je lui ai tourné autour pour le comprendre, le sentir, le lécher (ou presque).
* Ce n'est qu'après que j'ai pris le temps de faire les photos.... comme si mon appareil ne pouvait pas me donner l'émotion de suite.
* Woël a une église avec un clocher recouvert entièrement de bois. Ici, je comprends la construction interne.
* Chaque église que je découvre m'apprend à mieux lire....... même si parfois le vocabulaire me manque pour mieux décrire la construction.