1 juin 2017 4 01 /06 /juin /2017 07:50

 

 

Département 47 - LOT et GARONNE

 

 

Voyez vous des systèmes défensifs ?

 

 

Le bourg :

Situation :   (--> le voir sur une carte)

   La commune de Fargues sur Ourbise est située à 60km au Nord-Est de Mont de Marsan (voir ses fortifications), à 30km à l'Ouest d'Agen, à 25km au Sud de Marmande et à 9km au Sud-Est de Casteljaloux.

 

   Coordonnées du cimetière :

44° 14' 21" N 00° 09' 16" E
 44.239217°  0.154318°

 

 

 

Le site fortifié :

L'extérieur :

L'arrivée

* En découvrant l'église coté Est, je ne vois qu'un mur avec de nombreux contreforts à larmier.

* Ce mur n'est pas très haut, mais de nombreux indices m'informent qu'il fut plus imposant, donc moins facilement franchissable, il y a plusieurs siècles.

* Soudain, mes poils de castellologue amateur se dressent. Je pressens un plaisir unique.

Le voyez vous ?

 

Voyez vous une construction médiévale fortifiée ?

 

 

Des indices !

* Pour ceux qui n'ont pas vu cette curiosité unique, je vous propose de regarder la façade Nord.

* Même si le clocher peut devenir une tour de guet, ce n'est pas cette construction qui m'émerveille.

* Ce n'est pas l'arbre bien feuillu en ce mois de mai qui m'émoustille.

* Je vous donne un indice.

Comprenez vous ma joie médiévale ?

* Le mur d'enceinte comporte :

- De nombreuses fentes verticales que je pressens être des archères.

- De multiples trous alignés, ayant certainement porté des poutres pour un hourdage (voir vocabulaire).

 

 

La preuve ultime

Quelle magnifique porte fortifiée !* Pour ceux qui doutent que ce mur fut défensif, je vous demande de regarder la façade Ouest.

Voyez vous la porte fortifiée ?

* Certes, cette entrée n'a pas la puissance d'une tour-porte classique sur un château fort de type Philippien, mais elle a permis de repousser quelques petites bandes armées durant la Guerre de Cent Ans.

N'est ce pas le but premier ?

 

 

Les curiosités

* Je suis surpris par l'architecture "pointue" de l'entrée. La forme parallélépipédique, comme une tour, est beaucoup plus efficace pour une défense.

Est ce une reconstruction ou une modification ultérieure ?

* Point de mâchicoulis mais une bretèche pour défendre l'entrée.

Pourquoi est elle si mince en largeur ?

* Le plus surprenant est qu'il n'y a pas d'archère de chaque coté.

 

 

J'entre

* Avec précaution, j'avance pour franchir la porte.

* Par prudence, je vérifie que point de Gascon m'attend pour m'assommer.

 

 

 

L'ébrasement intérieur permet d'augmenter l'angle de tir

L'intérieur :

Vide... mais plein de détails

* "La salle des gardes" au dessus de l'entrée a disparu.

* Ce mur est donc très intéressant pour comprendre l’aménagement interne :

- Il y avait 2 niveaux sur rez de chaussée.

- A gauche, la bretèche.

- Les ouvertures de droite étaient dédiées à l'observation et la défense.

* Les murs comportent des archères droites avec ébrasement intérieur.

* Les trous au niveau supérieur portaient un chemin de ronde et peut être un hourdage.

 

 

Une église souvent modifiée

* Bien que l'église ne fut pas défensive (pourtant je remarque une curieuse fente... que je ne vous montre pas... pour que vous ayez d'autres plaisirs lors de votre prochaine visite), il est important de la regarder et de la comprendre.

* Elle montre des fenêtres à remplage de style Gothique et des ouvertures Romanes. cela signifie que son architecture a été souvent modifiée

* Le transept ne semble pas d'origine, il a été ajouté.... voici la preuve. Les modifications ont donc été importantes durant les siècles pour cette église.

* En entrant dans le porche, je remarque que :

- Les sculptures ne sont pas médiévales.

- La porte d'entrée n'est pas ouverte.

 

 

Le diaporama du cimetière est visible ici - CLIC

 

 

 

Histoire du site fortifié :

* Au 11ème siècle, construction probable d'une petite église.

* Au 13ème siècle, sur l'emplacement de l'église primitive, construction de l'actuel moutier.

* Au 14ème siècle (à vérifier), aménagement d'une enceinte défensive.

* A la fin du 14ème siècle (à vérifier), construction du transept.

* Au 15ème siècle, des fenêtres à remplage sont aménagées.

* A la fin du 15ème siècle, aménagement des voûtes.

* Au 16ème siècle, aménagement du porche en style Renaissance.

* En 1929, l'église est inscrite aux Monuments Historiques.

* En 1933, l'enceinte fortifiée est inscrite aux Monuments Historiques.

* Au 21ème siècle, la découverte du cimetière fortifié puis de l'église est libre et gratuite. Veuillez respecter le silence du lieu.

 

 

Un cimetière qui fut très défensif !

 

Vers Menu églises
fortifiées
de France
Cliquez pour aller au menu des églises fortifiées    Cliquez pour aller au menu des bâtiments NON classiques

Vers Menu
bâtiments non

classiques

  Cliquez pour aller au menu des Châteaux du 47 Vers Menu châteaux du Lot et Garonne

Partager cet article

Repost0

commentaires

Pierrote 02/06/2018 13:16

F abuleux site qu’un tel cimetière !
A i-je appris, grâce à vous, qu’en temps de guerre
R efuge inattendu pouvaient créer
G ens d’un lieu pour se défendre, s’abriter.*
U n aménagement précaire parfois,
E conomique bien souventefois,
S écurisé à moindres frais, pourtant

S achant défier, repousser assaillants.
U n bel exemple est place d’aujourd’hui :
R empart ne paierait pas de mine si

O uvragé d’archères en nombre n’était ;
U n hourdage ici, de plus, il aurait
R eçu peut-être : de l’imaginer
B onheur m’envahit ! Me fait tant rêver,
I l est vrai, cette défense atypique.**
S avez insuffler images magnifiques
E n mon esprit !... Vos articles sont magiques !…

G rand soin prirent habitants porte clore
A la manière d’un vrai castel fort,
S ans atteindre une stature imposante :
C omme le dites, fut-elle suffisante
O rnée ainsi d’une bretèche, et puis
G ens d’armes guettaient, tiraient à l’abri…
N ous avez gâtés : entrée en matière
E n ce Pays fut pour moult me plaire !***

P our sûr, n’aurais-je oncques mais songé
S ur un cimetière pouvoir « m’éclater » !

* grâce à l’article sur le cimetière fortifié d’Hartmannswiller, miré il y a longtemps, mais que je n’ai mie oublié (et à d’autres articles sur des ponts, granges, abbayes, etc… tous des lieux fortifiés dont j’ignorais l’existence avant).
** atypique, pour moi, dans le sens où c’était une défense amovible et en bois, « greffée » sur de la pierre lorsque les castels furent construits en pierre.
*** ce pays : le Lot-et-Garonne qui se découvre à nous ce jour.

Le Chevalier Dauphinois 02/06/2018 18:22

* Pour les bâtiments non classiques qui ont été fortifiés, j'ai créé récemment un menu spécial.
* Il liste toutes les constructions qui ne sont point : Châteaux, Maisons Fortes, Gentilhommières, Églises Défensives.
* Ce menu montre : Cimentières, Ponts, Granges, Moulins... et peut être d'autres merveilles visibles dans quelques mois, années ou siècles.
* Je ne sais pas encore où je vais le placer pour qu'il soit cliquable.
* Il est là : http://chateau.over-blog.net/france/liste-batiments-fortifies-non-classiques.html