9 juillet 2019 2 09 /07 /juillet /2019 08:35

 

 

Département 47 - LOT et GARONNE

 

 

 

Sentez vous le frisson d'une construction médiévale ?

Le bourg :

Situation :   (--> le voir sur une carte)

    La commune de Damazan est située à 30km au Nord-Ouest d'Agen, à 25km au Sud-Est de Marmande et à 15km au Nord de Barbaste (voir son moulin fortifié).

 

   Coordonnées du site :

44° 18' 04" N 00° 16' 58" E
 44.301194°  0.282753°

 

 

 

La maison forte :

L'extérieur :

Préambule

Quelle différence y a-t-il entre

un château et une maison forte ?

* Les petites constructions que je rencontre durant mes croisades sont parfois qualifiées de châteaux ou de castels, alors que leur historique et les articles d'historiens les nomment Maisons Fortes.

* Le propriétaire d'un château possédait des terres, mais parfois, le bourgeois habitant une maison forte en avait aussi.

Cette différence n'est elle due

qu'au titre de noblesse portée ?

 

 

Voyez vous une construction médiévale fortifiée ?

La faim du ventre devient la fin de l'esprit

* Après avoir bien mangé (et bien bu ?) dans une taverne à Damazan, je laisse mon destrier me mener là où ses naseaux sentent le vent. C'est vers le Nord, en direction de Monheurt, qu'il a choisi de me transporter.

*  Soudain, mon facétieux quadrupède stoppe puis henni.

* Cette double réaction est souvent pour me montrer une construction médiévale fortifiée (car je l'avoue, je ne suis point doué pour les voir).

* Sa tête regarde vers la gauche (donc vers l'Ouest).

* Ne voyant qu'une modeste construction cachée par des arbres, je subodore qu'il a certainement profité du petit vin dans la cave de l’accueillante auberge. no

 

 

Un destrier Dauphinois ne commet jamais d'erreur !

* Voyant que je ne bougeais pas, mon palefroi me jette au sol.

* C'est donc, le nez dans la luzerne que je découvre ce panneau.

*Et c'est en sniffant l'herbe surprise que je me souviens de mon préambule.

Castel ou maison forte ?

 

 

Voila une beauté qu'il me faut comprendre

L'eau, source de construction

* La construction est  posée sur une petite motte dont je ne sais si elle est naturelle (dans ce paysage plat, j'ai des doutes) ou artificielle.

* Elle est précédée sur la droite (donc coté Nord) par un pont.

* Curieusement, je ne vois pas de douves, système défensif classique dans une région plate.

N'y avait-il aucune rivière ?

* C'est en étudiant la carte géographique actuelle que je remarque, proche de la construction, 2 cours d'eau alimentant le canal latéral à la Garonne.

* Je subodore que l'un d'eux alimentait les douves.

 

 

Sois sympa... Montre toi !

Que voir ?

* La construction est réalisée en briques.

* Le bâtiment comporte 3 niveaux.

* Le parement d'angle en brique ne comporte aucun contrefort.

* Quelques ouvertures en arc plein cintre sont visibles.

* Des fenêtres post Moyen Âge, avec un encadrement en pierres, ont été aménagées sur la partie gauche.

* A l’extrémité gauche (coté Sud-Ouest), une ronde tour coiffée sort des arbres. Elle ne comporte pas de fente de tir ni de mâchicoulis (voir vocabulaire).

 

 

Est ce une tour de pouvoir ?

Conclusion

* Cette construction ne fut pas un château seigneurial mais une maison forte d'un noble.

* Elle est représentative des nombreuses constructions établies en Gascogne et dans l'Aquitaine après la terrible Guerre de Cent Ans.

* La paix, entraînant le commerce donc l'enrichissement de certaines familles, ces constructions avec une haute tour marquait la "puissance" financière d'une nouvelle noblesse.

 

 

 

L'intérieur :

* La propriété privée n'est pas visitable.

 

 

Le diaporama de la maison forte est visible ici - CLIC

 

 

 

Histoire de la maison forte :

* Au 14ème siècle, construction d'une maison forte.

* Au 15ème siècle, modification (mais laquelle ?).

* Du 16ème au 19ème siècle, l'ensemble du site est modifié et modernisé. La propriété comprend :

- Un logis,

- Un pigeonnier,

- Un puits,

- Une grange,

- Une étable,

- Un séchoir,

- Un four à pain,

- Etc....

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur du site depuis la route et le sentier est libre et gratuite. La visite de la propriété privée est interdite.

 

 

Ayant été trop modifié, le château n'ose pas se montrer

 

      Cliquez pour aller au menu des Châteaux du 47 Vers Menu châteaux du Lot et Garonne

Partager cet article

Repost0

commentaires

Pierrote 09/07/2019 19:04

L a guerre de Cent Ans, elle, est finie.
A ujourd’hui, celle entre nous ne l’est mie !
B onté divine ! Si l’on ne peut plus
A destrier se fier, on est perdu !
R aison aviez pourtant :* une monture,
T out comme son Chevalier en armure,
H onneur ayant d’être du Dauphiné,
E videmment ne peuvent se tromper !!!

D oit-on, lors, mettre sur compte du vin
A venture sur le mauvais chemin ?…
M ieux le vaudrait, mais je n’y crois pas trop !
A dieu ruines de très anciens châteaux !
Z éro pointé ce jour je vous « octroie » !
A vez vendu, comme souventefois (
N e dites non !) âme au diable, ma foi !…

G uère plus ne sais-je ajouter ici !
A vons une maison forte, mais qui
S uscite… rien, pour moi ! Nulle émotion !
C omment être encore en admiration -
O ui, vous avez bien lu : je l’étais ! - quand
G rande bâtisse n’a gardé d’antan
N aturel, a été trop remaniée ?
E tes damné, Ô, Mon vil Chevalier !

N ‘avez tort : n’ose se montrer castel.**
B ien tant changé, son aspect n’est plus bel…

* cf. § « Un destrier Dauphinois ne commet jamais d’erreur ! »… ce titre !
** cf. info-bulle de la dernière image de votre article : c’est bien ça ! et : son aspect n’est plus bel… pour des neurones médiévaux ! (je ne voudrais mie froisser les hôtes du lieu.)

Le Chevalier Dauphinois 09/07/2019 19:58

* Diantre !
* Que voila Damoiselle non satisfaite.
* Il est vrai que ceci n'est point ruine perdue mais construction de noble.
* Je suis pourtant heureux de cette découverte et surtout de ma conclusion.
* La diversité.... voila le thème de mon blog.