26 mars 2019 2 26 /03 /mars /2019 08:55

 

 

Département 47 - LOT et GARONNE

 

 

 

 

Voyez vous cette merveille presque intacte ?

Le bourg :

Situation :   (--> le voir sur une carte)

  La commune de Gavaudun est située à 50km au Sud-Est de Bergerac, à 20km au Nord-Est de Villeneuve sur Lot (voir ses fortifications) et à 15km au Sud de Monpazier.

 

   Coordonnées du château :

44° 33' 37" N 00° 53' 18" E
 44.560289°  0.888463°

 

 

 

Le château :

L'extérieur :

Préambule

* Ayant visité plus de 3000 sites médiévaux fortifiés, je pensais ne plus être surpris, j'imaginais avoir tout vu, j'étais certain (ou presque) que mes futures croisades ne feraient que renforcer mes convictions.

* Je pensais..... frown

* Et puis un jour, mon destrier me dépose dans le Nord du Lot et Garonne, dans la vallée de la Haute Lède, dans le canyon (selon certaines brochures)......

....... et là, c'est le choc !  surprise

* Pour lire cet article, il vous faut un bon fauteuil, une tasse de thé ou de café et pourquoi pas une musique de Chopin.

Attachez vos ceintures, un voyage magique commence !

 

Qui est accroché à l'autre ?.. Le château ou le rocher ?

 

Même les arbres ne lui font pas de l'ombre !

* Posé sur un plateau rocheux, le château regarde les petits touristes à ses pieds.

* Je me sens vulnérable face à cette masse.

* L'éperon rocheux de 100 mètres de long pour 15 mètres de large semble inaccessible. Je ne vois :

- Ni plan incliné,

- Ni escalier extérieur,

- Ni pont levis,

- Ni.....

* Parfois, un arc de décharge vient rompre la rigueur du rocher.

* Ce rocher ressemble à un paquebot traversant les intempéries des siècles sans heurts.

* A la base, les ruines du vieux village paraissent minuscules, alors qu'elles montrent des murs de 2 niveaux.

* Comme pour s'excuser d'être là, au sommet, le rempart du château a pris la couleur de la roche.

* Ce rocher porteur du château fait de l'ombre à tout : Maisons, ruines, mairie et même.... moi, Le Chevalier !

* Je me sens vulnérable face à cette masse.

Quelle masse !

* Soudain, dans le rempart, je remarque une "fissure".

Est ce la destruction du temps ?

* Que nenni. Vous avez évidemment reconnu les classiques mais si utiles latrines en encorbellement.

 

 

Le donjon Un pic, que dis je un cap, une péninsule

* Évidemment, la première construction que je remarque est le donjon.

* Sa hauteur, sa masse, sa puissance forcent le respect.

* Il mesure 25 mètres de haut et possède 5 étages dont les archères (droites ou cruciformes) sont asymétriquement positionnées.

* Sa curiosité architecturale (presque unique) est qu'il semble être semi-cylindrique, anguleux ou droit suivant le coté où je le regarde.

* A la base, en réalité au niveau du rempart encore visible, une large ouverture me surprend.

Quelle fut sa fonction ?

* Sous cette ouverture, je remarque des trous de boulin alignés.

* Il est impossible que cela fut l'entrée, donc.......

...... Je pressens que l'ouverture est le passage pour un hourdage (voir vocabulaire). Ainsi, les attaquants ne pouvaient pas assiéger le château par ce coté (Nord-Est).

 

 

Ramper devant le rempart ?

* Lentement j'avance vers la petite commune.

* Avec précaution je regarde les éventuels pièges des fantômes du passé.

* Soudain, je suis bloqué par une solide porte.

- "Qui va là ?" semble-t-elle me dire.

- "Mais..... Moi...... Le Chevalier Dauphinois !"

* C'est ainsi que la herse se lève pour faciliter mon entrée (théâtrale).

 

 

L'intérieur :

Amour... haaa... l'amour !

* Je délaisse rapidement les quelques maisons dans la cité fortifiée pour me précipiter vers....

... le guichet.

* La visite de cette merveille médiévale est payante.

* Je lève la visière de mon heaume pour voir....

.... Une ravissante créature au sourire enjôleur.

* Je lui donne les piastres qu'elle souhaite et là..... je suis amoureux.

* Vous lisez bien.... je suis amoureux ! heart

* Mon cœur de Chevalier bat vite, très vite, pour elle.....

..... pour elle, la ruine médiévale bien sur. blush

 

 

Pour visiter l'intérieur de ce château

Veuillez cliquer ici - CLIC

 

 

 

Il faut montrer patte blanche pour entrer

 

      Cliquez pour aller au menu des Châteaux du 47 Vers Menu châteaux du Lot et Garonne

Partager cet article

Repost0

commentaires

Pierrote 27/03/2019 21:38

G rand’tasse de café me suis servie ;
A ssise dans bon fauteuil me suis,* puis…
V oyage magique a bien commencé !**
A h ! Comme il est doux ruines retrouver !
U ne beauté, une merveille, que dis-je :
D es murs emplis de leur passé !*** Prestige !
U n site Moyen-Âge respirant
N ous dévoilez : moult est mon cœur content !

L a symbiose entre castel et nature
O père divinement ! Oui, ces hauts murs
T alent ont épouser rocher. Pour sûr,

E st-ce façon d’utiliser replis
T out en offrant vision aux ennemis

G uère rassurante ! De forteresse
A llure a cette place. Est-ce prouesse…
R egard s’attarde sur latrines. Elles sont,
O n le sait bien votre « péché mignon » !
N ous les rêvons entières, accrochées
N aguère à la paroi, encorbellées...
E st donjon de ceux qu’il me siet mirer :

G uerrier, si droit élevé, fermé tant,
A ux murailles si lisses ; c’en est glaçant,
S urtout pour intrus ! Force s’en dégage.
C rainte a dû inspirer au Moyen-Âge.
O n attend impatiemment l’intérieur !
G uère de doute qu’il sera bonheur.
N e peut-il en être autrement : aurons
E n guide Le Chevalier dont passion

N ous est, porte franchissant, révélée.
O deurs suaves déjà distillez
T out en narrant votre entrée dans castel !
A ssurément, visite sera belle !

* cf. vos conseils en fin de préambule.
** après avoir lu l’article, c’est vrai ; après avoir fait connaissance de cette ruine.
*** ces 2 vers pour parodier l’info-bulle de votre 3e image (… ou Cyrano de Bergerac !)

Le Chevalier Dauphinois 27/03/2019 22:00

* En lisant votre prose ainsi que vos notas, pour la et les comprendre, il m'a fallu relire mon article et déguster mes propres info-bulles.
* "Pourquoi ?" pensez vous ?
* J'ai fait cet article (en réalité les 3 articles) il y a longtemps, j'avoue que je ne m'en souvenais plus (car depuis, d'autres ruines j'ai décrites... en plus des églises bien sur... hihihihi).
* Donc relire son article pour comprendre votre commentaire est une curieuse situation... qui m'amuse beaucoup.
* Gavaudun fait partie des 5 châteaux qu'il me fallait absolument voir pour comprendre les sites médiévaux et être LE vrai Chevalier des Ruines. Cette décision je l'avais prise il y a.... "700 ans au moins".... A l'époque, je ne savais pas que j'allais faire un blog.