1 mars 2019 5 01 /03 /mars /2019 08:35

 

 

Département 47 - LOT et GARONNE

 

 

 

Mes yeux de castellologue amateur remarquent un alignement ...médiéval

Le bourg :

Situation :   (--> le voir sur une carte)

    L'ancienne commune de Villeneuve de Mézin (rattachée maintenant à Lannes) est située à 30km au Sud-Ouest d'Agen, à 22km au Nord-Est d'Eauze et à 11km au Nord-Ouest de Condom.

 

   Coordonnées des fortifications :

44° 00' 59" N 00° 14' 50" E
 44.016261°   0.246908°

 

 

 

Les fortifications :

L'extérieur :

L'errance est souvent porteuse de rêves

* Après avoir visité l'incroyable église fortifiée de la commune, j'erre vers l'Ouest dans les petites rues en mangeant une pomme.

* Soudain, devant moi, un long alignement de maisons attire mon attention.

* Mes poils de castellologue amateur se dressent.....

     ...... il faut que j'avance vers ce mystère.

 

 

Avec précaution, je guette l'échauguette

Sherlock Holmes est sur la piste

* Avec lenteur j'avance en observant chaque pierre du mur.

* Le contraste entre les pierres brunes et claires m'informe que ces bâtiments ont été partiellement reconstruits "récemment".

* Le mur ne comporte aucune fente de tir ni crénelage, ni mâchicoulis (voir vocabulaire).

 

 

Comment contrer l'angle mort ?

* Arrivé à l'angle, je revis.

* Posé sur un puissant contrefort d'angle, une ronde échauguette protège les 2 cotés du rempart.

* Je suis surpris par la forme des ouvertures de tir.

Sont ce des ébrasements extérieurs ?

* Sur sa droite, une fenêtre à meneaux en croix m'informe qu'une pièce de vie est derrière.

 

 

Que voyez vous sur l'autre façade ?

* Suite à cette question, j'attends vos réponses :

1 - Des fleurs !.. (si, si, en bas cheeky )

* Soyez un peu sérieux, dites moi ce que vous voyez.

2 - A droite, l'échauguette sur culots vue précédemment.

3 - En dessous, le curieux contrefort pour la supporter.

4 - A gauche, le "même" contrefort sans échauguette.

5 - Deux fenêtres créées récemment.

Pourquoi dites vous récemment ?

6 - Ben... heu... il y a un truc en encorbellement au dessus, donc ce n'est pas logique.

Peut être que ce truc est une bretèche ?

7 - Heu... ben... alors.. les fenêtres ne seraient pas récentes (?).

Regardez mieux.... est ce vraiment une bretèche ?

8 - Hooo, des latrines.... Donc les fenêtres ne pouvaient pas "regarder" les excréments tombant..... Conséquence,  elles sont récentes.

* Vous voyez, avec un peu d'observation, il est possible de comprendre (un peu) un site fortifié.

* La suite est moins intéressante car c'est une habitation moderne.

 

 

La porte piétonne pour entrer dans la cité

Quand il n'y en a plus... Il y en a encore

* Je prends un peu de recul devant la façade pour mieux ressentir l'ancien rempart, masqué par les habitations récentes.

* Au centre, je remarque une porte de faible largeur.

* Je suis surpris qu'elle soit positionnée si haute.

Était elle précédée par un pont levis avec pente d'accès ?

* Je ne vois aucun indice architectural prouvant ma supputation.

 

 

L'intérieur :

La traversé du temps

* Le mur du rempart est épais.

* La porte semble avoir été ajoutée à l'extérieur.

* Je ne vois ni gonds pour un vantail, ni emplacement d'une poutre de blocage, ni herse.

*  En prenant un peu de recul, je crois voir le souvenir du chemin de ronde.

Voyez vous les murs en pierre

souvenir d'une époque lointaine ?

 

 

Rapide conclusion

* Le mur du rempart a été ouvert par des fenêtres pour amener la lumière dans les habitations. Ceci est classique après le 18ème siècle.

* Ce rempart a été fortement détruit. Il ne reste que le long mur que je vous ai montré.

* Bien que les rues de la petite commune soient étroites, il ne reste pas d'autres souvenirs de l'époque médiévale.

* Mais, ce site est si fascinant, qu'il faut que vous le découvriez lors de vos prochaines vacances en Gascogne.

 

 

Le diaporama des fortifications est visible ici - CLIC

 

 

 

Histoire du bourg :

Je n'ai pas d'information spécifique sur la commune fortifiée.

Il est fort probable que son histoire soit liée à celle de son église.

 

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur du rempart est libre et gratuite depuis les rues. La visite de l'intérieur est interdite. Veuillez respecter la tranquillité des habitants.

 

 

Mon instinct de Gaulois pressent que le ciel va me tomber sur la tête

 

      Cliquez pour aller au menu des Châteaux du 47 Vers Menu châteaux du Lot et Garonne

Partager cet article

Repost0

commentaires

Pierrote 03/03/2019 17:38

V ous me voyez un tant déçue, ce jour.
I l est vrai que mirant moutier du bourg
L ‘on pensait voir ville plus fortifiée.
L e temps et beaucoup les hommes ont gommé
E motion contenue dans vieilles pierres.
N e retrouvons plus nombreuses archères*
E t autres défenses… Non, ces vestiges
U n gros peu ont perdu de leur prestige.
V ous avez, cependant, expliqué bien
E n quoi lieu vaut un détour de chemin.**

D avantage étendu était village ?
E nvoie église, à mes yeux, cette image.

M assive, énorme, démesurée vraiment,
E nmi maisons apparaît maintenant.
Z èle me fait des bâtis inventer;
I maginaire veut que du passé
N e reste mie que mur ayant gardé

P lusieurs indices de jadis, bien sûr.
S ont-ils menus et ouïr leur murmure

N ‘est point aisé. L’ensemble ne sait plus
B ercer mes rêves… Ont-ils, là, disparu.***

* enfin, j’ai supposé/imaginé qu’il y eut moult d’archères sur le rempart…
** explication pourquoi ce sont des latrines vues, et pourquoi les ouvertures sont récentes.
*** mais, il y eut la magnifique église !

Le Chevalier Dauphinois 03/03/2019 17:55

* Lorsque je suis arrivé dans ce bourg, j'ai été si enthousiasmé par l'église que mes yeux ont peut être été aveuglés en visitant le bourg.
* Lorsque j'ai rédigé les 2 articles sur Villeneuve de Mézin, j'ai été si enthousiasmé par mes images de l'église que mes yeux ont peut être été aveuglés en décrivant le bourg.
* Peut être que cet article aurait du voir sa diffusion un mardi et non un vendredi...... Peut être !
** Un article, ce sont ces mots (peut être mal choisis), ce sont des images (peut être mal choisies), ce sont des sensations (peut être mal traduites).
*** Je vais donc vérifier si mes deux prochains vendredis (pour les départements 39 et 16) seront à la hauteur !
**** Quelle pression sur mes fragiles épaules... hihihihi