3 novembre 2020 2 03 /11 /novembre /2020 10:10

 

 

Département 46 - LOT

 

 

 

Reconnaissez un rempart ?

Le bourg :

Situation :   (--> le voir sur une carte)

   La commune de Cahors est située à 80km au Sud de Brive la Gaillarde, à 60km à 'Est de Villeneuve sur Lot (voir ses fortifications) et à 50km au Nord de Montauban.

 

   Coordonnées de la barbacane :

44° 27' 17" N 01° 26' 20" E
 44.454912°  1.439063°

 

 

 

Le rempart Nord :

La barbacane :

Définition

* La barbacane est une fortification avancée.

* En fonction du site à fortifier, du terrain et du siècle de construction, la barbacane prend des formes différentes,

* A Cahors, elle est située en amont de la ville médiévale. Elle est composée :

- D'une porte (évidemment).

- D'une tour défensive.

- D'un rempart crénelé.

- D'un bâtiment défensif.

 

 

Le corps de logis :

Ai je le droit d'entrer ?

* En arrivant depuis le Nord, je suis "presque" stoppé par un rempart et une solide construction (certes un peu cassée).

Les cadurciens font ils barrage à un Dauphinois ?

* Que nenni !

* Ce corps de logis n'est plus habité par des soldats ni des gens d'arme, c'est donc sans méfiance que je passe devant la puissante échauguette d'angle avec ses mâchicoulis (voir vocabulaire) et fentes pour tir d'arme à poudre.

 

Que voila une jolie résidence pour moi !

 

Défensif de tous cotés

* Surpris je suis de voir cette construction.

* Bien que je sois à l'intérieur du mur défensif, je remarque que le corps de garde est aussi très guerrier.

* Ainsi, un assaillant ayant pu entrer se trouve toujours sous le feu des gardes du bâtiment. 

 

 

Rapide analyse

* Le corps de garde, rattaché au chemin de ronde,  est composé d'un bâtiment carré de 3 niveaux.

* Les angles possèdent une imposante échauguette posée sur une tour carrée. Elle possède :

- Des mâchicoulis sur consoles quadruple.

- Des fentes de tir pour fusil.

* La face arrière (puisque je suis dans la cour) ressemble à une simple maison sur laquelle ont été greffées de nombreux systèmes défensifs :

- Des fentes de tir sur 2 niveaux sur les 3 murs de chaque tour.

- Des fentes de tir sur 2 niveaux sur la courtine.

- Au dessus de la porte, une bretèche avec fentes de tir.

* Je pressens que la porte est renforcée par une poutre.

* Lentement j'avance, puis timidement je toque, puis avec puissance je hurle...

     ....... mais close elle reste.

* Je prends un peu de recul pour mieux comprendre la totalité de ce corps de garde quand je vois...........

 

 

Quel alignement : Corps de logis, chemin de ronde avec porte en dessous, tour des pendus

 

 

La tour des pendus :

Pourquoi ce patronyme ?  (petite initiation)

* Evidemment.... parce que des pendus (des malfrats et condamnés à mort) étaient exhibés à l'intérieur et devant la tour.

* Ainsi, les malandrins passant devant réfléchissaient avant de commettre leurs larcins.

Pensez vous que ce soit vérité ? cheeky

Voir l'infini est la mission de la tour des pendus

* Légende cela est.

* En réalité, cette haute construction se nomme officiellement : Tour Saint Jean (l'autre patronyme est une conséquence de son architecture).

* Comme vous le constatez, elle est ouverte à la gorge (ce type de construction n'est pas rare, je vous en ai déjà montré à Sisteron).

* Cette architecture aurait été importée suite aux croisades (Nota : Viollet le Duc conteste cette hypothèse).

* De l'extérieur, les assaillants  ne remarquent pas l'absence de paroi intérieure. Si les attaquants entrent dans la tour (depuis le rempart) ils ne sont pas protégés car ils sont sous le "feu" des défenseurs tirant depuis la cour intérieure. Etre pris à revers est toujours désagréable.

 

 

Rapide analyse

* Cette tour est impressionnante par :

- Sa hauteur (car elle prend  naissance bien en deçà du parking).

- Sa largeur.

* Ses systèmes défensifs sont classiques :

- Au sommet, un crénelage avec fente de tir dans les merlons.

- En dessous, sur 3 coté, les mâchicoulis.

- Quelques autres fentes sur la hauteur.

* Son architecture intérieure montre :

- Des passerelles avec escalier en bois.

- Des trous de poutre.

 

 

La fin n'est qu'un début

* Pensant avoir tout compris sur cette barbacane, je reprends la marche vers le Sud.

* C'est ainsi que j'approche....... un pont unique et fortifié.

 

 

Le diaporama de la barbacane est visible ici - CLIC

 

 

 

Histoire de la barbacane :

* Au 14ème siècle, pour contrôler le passage par le Nord et se défendre en cas d'attaque, un rempart avec mur crénelé est construit. Des tours carrées renforçaient la défense.

* Au 15ème siècle (certains historiens le référencent au 16ème), construction d'un corps de garde défensif avec échauguettes d'angle. Sa fonction est de protéger la porte de la Barre, déjà défendue par la tour Saint Jean.

* En 1910, rempart, tour et barbacane sont classés aux Monuments Historiques.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur de la barbacane et de la tour est libre et gratuite depuis la route et le parking. La visite de l'intérieur est interdite.

 

 

A l'étage, je mettrais ma bibliothèque et la salle informatique puis.....

 

      Cliquez pour aller au menu des Châteaux du 46 Vers Menu châteaux du Lot

Partager cet article

Repost0

commentaires

Pierrote 06/11/2020 14:07

Alléchant, votre programme de ponts fortifiés ! Merci !
... Et, cette fois, je ne demande rien à l’avance… car je vais déguster, manger des yeux, engloutir la merveille qu’est le Pont Valentré !
... Je ne pensais mie que vous alliez nous l’offrir juste après les autres fortifications de Cahors = magnifique surprise aujourd’hui !
... 2 fois merci, Ô, Mon Chevalier, voyageur du passé, présent, futur et surtout du Moyen-Âge !

Le Chevalier Dauphinois 06/11/2020 16:14

* Surprenant est toujours Le Chevalier.
* Agaçant parfois, mais toujours surprenant.
* Je vais donc vous recopier un texte d'aventure.
* Puisqu'aventurier des Temps je suis.
.
"Sur le chemin qui se déroule
de par ton pas poussant ton pas
flanqué d’écarts un peu mabouls
dont tu te soûles
dès qu’ils sont parés d’une aura,
sur ce chemin où tu louvoies
à ton gré ou contre la houle
entre deux murs longeant ta voie,
sortes d’invisibles parois
tel un couloir à ciel ouvert
(bâbord, tribord semblant offerts)
sur ce chemin qui se déploie,
toi qui te crois libre et le clames,
fier d’un zigzag baptisé « choix »
et que tu choies comme on se came,
si tu ne te veux peine en l’âme,
ne te retourne pas."

Esther Granek, De la pensée aux mots, 1997

Pierrote 05/11/2020 11:20

B ien des remords ai-je de n’avoir vu,
A llant à Cahors, tous ces attributs
R estituant puissance, autres que pont.*
B ienveillance aurez-vous pour cet affront ?
A vouer je dois que quérir gras foie
C ompta plus - oui, c’est horrible !** - autrefois !
A insi, bien sûr, LE pont ai-je franchi,
N e me souciant ensuite des bâtis
E rigés ailleurs. Honte j’ai, si, si !

E n fait non ! Pas tout à fait, car savez
T ant bien nous montrer et nous expliquer «

T echniques » détails ! Seule, je n’aurais
O bservé, comme avec vous je le fais,***
U ne bretèche ou des fentes de tir,
R udes échauguettes pour enrichir

D éfenses de la barbacane, antan.
E st ce système convaincant, vraiment,
S urplombant de toutes parts assaillants.

P uis, avez découvert Tour des Pendus
E st-ce vestige assez inattendu,
N on pour lui-même, mais pour apparaître
D istant très peu du corps de garde… « Fenêtre »
U nique, il est vrai sur proche rivière,
S ut être bon veilleur en cas de guerre.

C e bourg de Cahors fut donc fortifié «
A ux quatre coins ».**** Pour moi, il a été
H eureuse surprise. Merci à vous !
O n sait qu’avec vous absolument tous
R estes de jadis oubliés ne sont !
S pectacle toujours magnifique avons !

* celui que vous allez nous offrir bientôt je l’espère !
** enfin… pas tant que ça !!!
*** par le biais des explications et images de votre article.
**** enfin, en 2 points au moins, sans compter le rempart et d’autres portes qui existèrent jadis, je le suppose (autres que celle citée dans l’historique).

Le Chevalier Dauphinois 05/11/2020 12:52

* Je suis LE chevalier qui révèle les belles choses aux Dames (et damoiselles).
* Evidemment mon propos n'est point coquin...... heu.....
* Ayant 800 ans, je sais TOUT des fortifications en notre royaume (par contre je ne sais pas tout de la gente féminine).
* Mais voici un secret pour tout connaître :
** S'il y a un pont fortifié, c'est pour sécuriser un passage.... donc..... fortification il y avait autour de la cité.
.
* Je démontrerai cela :
--- A Orthez où derrière pont défensif il y a..... remparts (mais ceci est une autre histoire qui ne se contera que le 7 décembre 2021).
--- A Sauveterre de Béarn où pont fortifié est suivi de ville défensive (mais ceci est une autre histoire qui ne se contera que le 7 septembre 2021).
.
** Donc, en montrant le futur (du blog), je parle du passé (des bâtiments).......... Suis je un voyageur du temps comme le décrit H. G. Wells ?