6 octobre 2020 2 06 /10 /octobre /2020 07:50

 

 

Département 46 - LOT

 

 

L'angle droit est le thème architectural

 

Le bourg :

Situation :   (--> le voir sur une carte)

   La commune de Grézels est située à 25km à l'Ouest de Cahors (voir son pont fortifié), à 20km au Sud-Est de Villefranche du Périgord et à 20km au Nord de Montcuq (voir son château).

 

   Coordonnées du château :

44° 28 '38" N 01° 09' 27" E
 44.477428°  1.157637°

 

 

 

 

Le château :

L'extérieur :

Droite est son architecture

* Trouver le château n'est pas difficile car :

- Etant posé sur une colline, il est visible depuis toutes les routes d'accès au bourg.

- Dans la commune, un panneau indique la direction puis l'embranchement.

- Pour les plus courageux, un sentier pédestre a été balisé.

* C'est donc avec facilité que je découvre la motte castrale et l'impressionnant bâtiment.

 

 

Voyez vous une princesse me faire un signe ?

Droits sont ses angles

* La façade Nord Ouest montre :

- Une longue courtine comportant 4 niveaux.

- Deux massives tours rectangulaires de chaque coté.

* Le bâtiment central possède :

- Un niveau bas avec (ce que je pense être) des puits de lumière. Je subodore que ce sont les réserves.

- 4 grandes fenêtres à meneaux au niveau deux. Ce devait être les salles de réception.

- 4 grandes fenêtres à meneaux au niveau trois. Ce devait être les appartements.

- Au sommet, l'étage ayant été arasé, il ne reste que les fantômes de mâchicoulis (voir vocabulaire).

* Chacune des 2 tours possède :

- Un niveau bas avec des puits de lumière.

- Une grande fenêtres à meneaux sur chacune des 3 faces visibles, donc 3 fenêtres par niveau.

- Au sommet, crénelage et mâchicoulis rappellent l'aspect défensif de ce château.

* Deux curiosités m'interpellent :

- Je ne vois aucune archère ni canonnière.

Les modernisations les ont elles supprimées ?

- Sur la face Nord-Ouest, le 2 passives tours possèdent une construction anguleuse de faible profondeur.

Comporte-t-elle un escalier en colimaçon ?

- Nota : Ces verrues possèdent des fantômes de latrines.

 

 

Ses rondeurs s'opposent à sa droiture

Linéaires sont les murs

* Lentement je contourne le site pour regarder la façade Sud-Ouest.

* Soudain, derrière votre écran je vous sans perdu avec mes points cardinaux.

* Pour vous aider, je vous donne une vue prise grace à mon satellite.

* En alignement du logis, le mur, composé de pierres pauvrement équarries, possède des fentes verticales. Cette paroi ayant été reconstruite, je ne saurai affirmer si elle possédait beaucoup de systèmes défensifs, et si les trous actuels sont d'origine.

* Le mur étant très arasé, il m'est impossible de savoir si crénelage et mâchicoulis existaient, mais je subodore que "oui" car :

- Ce mur est en alignement avec l'a partie Sud-Ouest du logis possédant des fantômes de mâchicoulis.

- Une porte m'informe qu'un axe de circulation existait.

 

 

Ronde comme j'aime ! ! ! ! !

* Que voila merveille qui me donne l'envie de l'enlacer, de la biser, de la...... cheeky ....

    ....... mais avant, il me faut la comprendre.

* Cette tour m'interpelle par son manque d'efficacité défensive :

- Par la trop grande longueur des merlons et le faible nombre de créneaux (voir exemple).

- Par l'unique fente verticale à la base.

- Par l'absence de canonnière alors que le château fut modernisé au 15ème et 16ème.

* Je pressens que toutes ces "erreurs" sont dues aux reconstructions/consolidations "récentes".

 

 

Vais je pouvoir traverser ces vantaux ?

Plate est l'entrée

* En contournant la ronde tour, je découvre la face Sud-Est.

* Elle montre un long rempart rasé et surtout l'entrée du château.

* Au dessus du double vantail, je vois deux fentes pour les poutres de levage du pont-levis.

* Que déduire :

- Un fossé existait mais il a été comblé.

- Une bretèche devait exister mais l'arasement du mur l'a fait disparaître.

- Aucune archère ni bouche à feu encadrant la porte.

 

 

Rondeur encore

* Lors d'une attaque, la porte est la cible la plus convoitée. Donc, les défenseurs l'encadraient de nombreux et variés systèmes défensifs

* Curieusement, je ne vois qu'une tour (peu défensive) à gauche et à droite..... une tour trop lointaine pour être efficace.

Cachet-t-elle un secret défensif ?

* J'approche de cette ravissante ronde tour qui m'émeut...... par sa rondeur bien sur blush ...... mais elle me déçoit par ses systèmes défensifs disparus (excepté les magnifiques mâchicoulis). 

 

 

Zigzaguante fin

* Lentement je contourne la façade, les yeux fixés sur les rondeurs de la belle.

* Le coté Nord-Est ressemble beaucoup à son opposé au Sud-Ouest avec :

- Absence de canonnière et archère.

- Arasement du mur.

- Logis avec fenêtres à multiples meneaux.

- Tour rectangulaire.

* Je vais donc profiter de la solitude du site pour savourer le panorama.

 

 

Le diaporama du château est visible ici - CLIC

 

 

 

Histoire du château :

* Au début du 13ème siècle, construction d'une tour de guet en pierres.

* Au milieu du 13ème siècle (avant 1267), en remerciement de leur participation à la croisade des Albigeois (voir ce livre), l'évêque de Cahors (voir liste) donne le site défensif à la famille Guiscard.

* Au début du 14ème siècle, les historiens supposent que le site est agrandi, Ce serait donc un château.

* Au 14ème siècle, durant la Guerre de Cent Ans, le château est endommagé par l'armée de partisans du Roi d'Angleterre.

* Au 15ème siècle, le château est agrandi.

* Au 16ème siècle (1580 ?), durant les Guerres de religion, le château, dont le seigneur est Catholique, est attaqué par les troupes protestantes, puis pillé.

* A la fin du 16ème siècle ou début du 17ème, le château est restauré et modernisé.

* Vers 1792, les Révolutionnaires réquisitionnent le site ainsi que les bâtiments appartenant au seigneur (moulins, métairies etc...) puis les vendent comme Bien National à de nombreuses familles. Ruine semble être l'avenir du château.

* Au milieu du 19ème siècle, le propriétaire du château détruit une partie d'une aile pour récupérer les pierres. Elles seront utilisées pour sa maison dans la vallée.

* Au milieu du 20ème siècle, le site partiellement en ruine est acheté par un couple de passionné qui le restaure.

* En 1961, le château est inscrit aux Monuments Historiques.

* Durant la fin du 20ème siècle, le château change très souvent de propriétaires. Certains le délaissent, d'autres le restaurent.

* En 1997, une partie du château est classée aux Monuments Historiques.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur du château est libre et gratuite en respectant la propriété privée. La visite de l'intérieur est interdite. Le château serait partiellement ouvert aux Journées du Patrimoine et quelques jours en été. Il semblerait qu'il soit possible de louer le site pour des occasions (mariage, réunion, etc.......). Renseignez vous.

 

 

Comme il doit être agréable de voir les jours s'écouler dans ce lieu

 

      Cliquez pour aller au menu des Châteaux du 46 Vers Menu châteaux du Lot

Partager cet article

Repost0

commentaires

Pierrote 08/10/2020 17:35

L ‘impression première ? Vous l’écrivez :
A castel été moult fois remanié.

C omment retrouver si ancien passé
O ù tant de siècles se sont succédés
S ans avoir nécessité de garder
T echnique des aïeux dans l’art guerrier…
E st-il possible d’encore en rêver

G râce aux quelques attributs là restés.
R ude ce lieu dut être qualifié
E n son temps, haut de murs et bien fermé.
Z ones défensives ont, je pense, été
E n tous points de ce bâti érigées.
L es ans, les hommes les ont effacées.
S ûr que rondes tours ont atténué

L ‘aspect si strict du château, si carré.
O ui, mais n’avez, pour autant, succombé.*
T out n’est mie dans les formes, Chevalier !

Q uand icelles ne sont mie fortifiées
U n désappointement vous ressentez,
E t nudité ne vous fait fantasmer !
R avissantes, j’en suis sûre, ont été,
C ouvertes d’atouts à n’y résister !
Y voit-on peu, c’est vrai, de leur beauté.

N on pas qu’elles m’aient déplu, si potelées…
O n sait que servirent à protéger
T oute ou partie de médiévale entrée.
A secret gardé la plus éloignée.**

* cf. § « Rondeur encore », dernière phrase.
** quant à ses défenses d’antan, comme vous l’écrivez (cf. § « Rondeur encore »).

Le Chevalier Dauphinois 08/10/2020 17:54

* Pour un château du mardi.... admettez qu'il est grandiose et plein de vie !
* J'avoue que le contraste entre angle et rondeur m'a fasciné.
* L'un est facile à construire, l'autre est.... agréable à regarder (pour votre Chevalier bien sur).
* Un château privé, non visitable mais si facilement accessible, au point de pouvoir lécher les pierres, fut une surprise et un plaisir.
* J'avoue que rechercher les détails, les systèmes défensifs, le chemin de ronde, l'entrée, m'a beaucoup amusé.
* Cette construction se situe entre la ruine à deviner et le château parfaitement médiéval (revu par Viollet le Duc).