13 avril 2021 2 13 /04 /avril /2021 07:50

 

 

Département 46 - LOT

 

 

 

Sous la chapelle voyez vois une 'béquille' ?

 

 

Le bourg :

Situation :   (--> le voir sur une carte)

   La commune de Laroque des Arcs est située à 45km au Sud-Est de Domme (voir cette bastide), à 40km au Sud-Ouest de Rocamadour et à 4km au Nord-Est de Cahors (voir son pont fortifié).

 

   Coordonnées du château :

44° 28' 31" N 01° 28' 12" E
 44.475285°  1.470183°

 

 

 

 

Le château :

L'extérieur :

Chapeau la chapelle

* Après avoir visité la curieuse tour de péage (la voir ici), j'erre dans les rues du bourg avec mon chapeau de paille de touriste.

* Mon besoin de hauteur (heu... suis je un Dieu 😇 voulant voir le monde depuis les sommets ?) me quémande de me rendre à la chapelle Saint Roch.

* Ce bâtiment religieux n'est point médiéval puisqu'il date de 1842, mais dominer le monde est mon besoin ! 😮

* Soudain, comme pour me rappeler que je suis un simple humain (même si je suis Dauphinois), ma muse me joue des tours (médiévales bien sur.... Hihihi).

* Sous l'éperon rocheux je crois voir une construction.

* De suite, je chausse mon heaume de castellologue amateur pour voir...........

 

 

Que voila architecture bien curieuse !

Maudits Anglois

..... une construction bien protégée.

* Ce style d'architecture utilisant une grotte ou un repli sous roche n'est pas rare (bien qu'il ne s'en compte qu'une vingtaine en notre royaume de France).

* La plupart, le long des rivières Lot et Célé sont (improprement) nommés : Château des Anglais. 😡

* Parfois, ces minimaux bâtiments sont nommés : Château du Diable. 👿

* En réalité, ces constructions défensives n'ont jamais été aménagés par les Diables d'Anglais ni occupés par de "vrais" Anglais.

* Ce sont des bâtiments défensifs de guet et de repli aménagés très souvent à cause de la Guerre de Cent Ans.

 

 

Simplement efficace

* Construire un "château" dans une grotte ou un repli sous rocher donc semi-troglodytique est simple :

- Une paroi principale.

- Deux angles.

- Une porte.

- Parfois un étage de guet avec trous de boulin pour un hourdage (voir vocabulaire) servant aussi de bretèche.

- Quelques fentes verticales sur plusieurs niveaux pour tirer à l'arc.

* Évidement, il est important de faire une jonction parfaite avec le rocher.

 

 

Précisions

* Quelques détails sur ce château :

- La courtine a une hauteur de 9 mètres.

- Les pierres sont correctement taillées.

- La porte plein cintre est partiellement en brique.

 

 

 

L'intérieur :

* Le site privé n'est pas visitable.

 

 

Le diaporama du château est visible ici - CLIC

 

 

 

Histoire du château :

Ce type de bâtiment est rarement documenté dans les textes.

Conséquence : Je n'ai que peu d'informations.

* Au 13ème siècle, construction d'une petite fortification de surveillance (ceci est une hypothèse crédible).

* Au 14ème siècle (1370 ?), à cause de la Guerre de Cent Ans et des possibles occupations par les Routiers, les consuls de Cahors ordonnent son démantèlement.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur de ce petit château, témoin d'une histoire Franco-Anglaise, est libre et gratuite. La visite de l'intérieur est interdite.

 

 

Ce château minimal pouvait surveiller tous les bateaux

 

      Cliquez pour aller au menu des Châteaux du 46 Vers Menu châteaux du Lot
Partager cet article
Repost0

commentaires

Pierrote 14/04/2021 16:56

L e jeu de mots me plait : muse vous joue
A insi des tours… médiévales !…* J’avoue
R avie être de voir que huit cents ans
O nt su préserver un esprit plaisant !
Q u’ayez besoin de hauteur pour vous croire
U n dieu, c’est là une toute autre histoire :
E n effet, je dois dire qu’à mes yeux

D éjà, sur terre, vous êtes Mon Dieu ! (
E st-ce qu’armure ne va mie craquer
S ous l’enflure de vos chevilles ?… !) Allez

A insi par monts et vaux dans le royaume,
R etirant parfois – ça ne me siet ! – heaume.
C ertes, souvent le remettez bien vite (
S ûr que cela griffures vous évite !),

C omme en ce lieu… Ouf ! J’ai eu très, très chaud !**
A lors, apparaît cocasse château
S ous un promontoire ! Est-il « enchâssé »,
T enant fort solidement au rocher.
E n cette position, les ennemis
L oisir n’avaient attaquer, car occis

D irectement auraient été, je pense.
E n petit nombre se trouvaient défenses,
S oit ! mais le tout montrait de la puissance… «

A nglois »***, François, Routiers à l’occasion,
N ‘ont mie laissé traces d’occupation.****
G uère de doute que place accueillit
L es hommes qui ne voulaient être pris !…
O ui, ce site même simple ai-je aimé,
I mage de construction du passé «
S augrenue ». Aïeux avaient de l’idée !

P our sûr, méritez bien quelques bisous…*****
S i vous continuez !… Le ferez-vous ?******

* cf. § « Chapeau la chapelle ».
** « je le sentais mal »… vu que le titre du 1er § parlait de chapelle !
*** Anglois, dans le sens de population française mais côté Anglois.
**** je veux dire qu’il n’y a pas vraiment d’Histoire pour ce site.
***** cf. votre réponse à mon 2e commentaire au castel de Dreistein !
****** si vous continuez à nous donner des articles de ce genre, et… pas besoin de vous raser !!!*****

Le Chevalier Dauphinois 15/04/2021 11:04

* Hoooo.... j'ai plein de BisouuuuuuuuX !
* Hoooo.... Je suis un Dieuuuuuuu !
* Que voila un statut difficile à porter.... et la statut qui sera sculptée sera aussi difficile à porter.
* Donc : Il faut que je trouve une solution pour être moins parfait.
* Heu....
* J'ai une idée (et même deux).
** Je vais montrer prochainement des églises.... Quelle merveilleuse idée !
** Je vais montrer prochainement des châteaux entiers très refaits.... Quelle merveilleuse idée !
*** De suite, je commence la rédaction....... hihihihihi.