27 octobre 2020 2 27 /10 /octobre /2020 08:50

 

 

Département 46 - LOT

 

 

 

La brume Anglaise entoure l'entrée

Le bourg :

Situation :   (--> le voir sur une carte)

   La commune de Brengues est située à 40km au Nord-Ouest de Villefranche de Rouergue, à 40km au Nord-Est de Cahors (voir sa barbacane) et à 30km au Sud-Est de Rocamadour.

 

   Coordonnées du château :

44° 35' 09" N 01° 49' 51" E
 44.586093°  1.830876°

 

 

 

 

Le château :

L'extérieur :

Les bouter il me faut !

* « Un château Anglais ! », voila ce que l'aubergiste m'a déclaré.

* « C'est comme je vous le dis, messire le Dauphinois, il y a un château Anglais sur la rive droite de la rivière Célé. »

* En entendant ses mots, mon sang n'a fait qu'un tour : « Je me dois de chasser du Royaume de France ces Maudits Anglois ! »

* C'est ainsi que je me suis rendu à Brengues pour que poussière Royale de France soit mangée par les Diables de la perfide Albionangry

 

 

Curieux, les Maudits Anglais n'ont point fermé la porte

 

Prendre la porte

* C'est au Nord de la commune que mon destrier me laisse.

* C'est à pied que j'avance sur le sentier sentant..... le "Twinings".

* C'est sans surprise que je rencontre une porte. Pour continuer ma conquête, ma seule solution est de la traverser car le vide est à droite et la falaise à gauche.

* C'est méfiant que j'avance car je connais les traîtrises de ces fourbes.

* C'est avec prudence que j'approche de l'archère cruciforme à gauche.

* C'est en découvrant l'absence de bretèche au dessus de la porte que je franchi cette minimale défense.

* C'est en voyant le trou pour la poutre bloquante que j'ai pensé : "Cette allumette n'aurait pas résisté à l’assaut d'un Dauphinois".

* Personne.... il n'y a personne pour arrêter mon avance victorieuse. yes

 

 

Pour attaquer ces diables, il faut un Saint comme moi !

 

Je sens qu'ils pressentent

* Pressentant ma venue, les "Anglois" ont fait choir quelques rochers. Mais je suis si agile que leurs gravillons ne m'ont point touché.

* Pressentant mon arrivée, les "buveurs de thé" ont creusé une tranchée devant la plateforme du château pour m'isoler. La hauteur du rocher est imposante. Mais ils ne savent point qu'un Dauphinois a du ressort.

* Ces "liseurs de Shakespeare" ont fait pousser des arbres certainement vénéneux et envoûtés. Mais ils ne savent point qu'un Saint Homme comme moi (si, si, je le suis puisque je suis en croisade) ne craint rien des maléfices. angel

 

 

Je les ai vaincus ! ! !

 

Les couards ont fui !

* L'intelligence, la stratégie et la force Dauphinoise sont si connues des Anglais que partir fut leur seule solution.

* Ainsi calmement je peux regarder ce château et tenter de le comprendre.

* Une haute paroi a été construite en avant de l'abri sous roche. Elle comporte :

- Des pierres pauvrement équarries et peu jointives.

- De nombreux trous de boulin (voir vocabulaire).

* Je suis fasciné par la "liaison" dans l'angle entre la falaise et le mur.

* Le site comporte 3 niveaux :

- En bas sur la gauche, l'entrée du château.

- En bas au centre, une ouverture que je pressens avoir été : Les latrines.

- Au niveau intermédiaire, une haute fente. Je ne saurais dire si cela fut archère ou puits de lumière.

- Au sommet, 3 imposantes ouvertures que je pressens avoir été des fenêtres.

* Je pressens que cette construction ne fut point un château d'habitation mais un bâtiment de protection pour les villageois et peut être une petite fortification pourparler l'argent du péage.

 

 

L'intérieur :

* Sans équipement "d'escalade" il est impossible d'entrer dans le château.

* Je pressens que les Maudits Anglois ont emporté leur théière.

* Puisqu'il ne reste rien derrière le mur, je vais admirer le panorama en dégustant un Sticky toffee pudding.

 

 

Le diaporama du château est visible ici - CLIC

 

 

 

Histoire du château :

* Au 12ème siècle, devant l'abri sous roche, construction d'une paroi défensive.

* Au 13ème siècle, le site est possession de la famille Cardillac.

* Au 14ème siècle, remplacement (à vérifier) d'une porte à péage par une porte défensive sur le chemin menant au château. Elle protège le village refuge (à vérifier) installé le long de la falaise.

Nota : Durant la Guerre de Cent Ans, ni Anglais ni Routiers ont occupé ce château.

* Au début du 16ème siècle, le château est toujours possession de la famille Cardillac.

* Au milieu du 16ème siècle, durant les Guerres de Religion, le château a/aurait (certains historiens doutent) servi de prison. Les villageois Huguenots auraient capturé des Catholiques avec libération contre rançon (à vérifier)

* En 1925, le site est inscrit aux Monuments Historiques.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur du site est libre et gratuite après une agréable promenade. La visite de l'intérieur du château est interdite. Bien que le site ait été sécurisé, soyez très prudents car le risque de glisser ou de recevoir une pierre existe.

 

La vidéo du château est ici - CLIC

 

 

La grande plaine est surveillée par..... votre Chevalier Dauphinois !

 

      Cliquez pour aller au menu des Châteaux du 46 Vers Menu châteaux du Lot

Partager cet article

Repost0

commentaires

Pierrote 29/10/2020 15:06

C hevalier Dauphinois a donc bouté
A nglois hors du Quercy !… conte de fée !!!
S ûr que lorsqu’une poutre en allumette
T ransformée est, lors paraît bien fluette
E ntaille pour icelle ; qu’en gravillons
L es rochers rapetissent, échantillon

D e vos pouvoirs magiques avons ! Et puis,
E njambé avez fossé comme si
S a profondeur ne vous dérangeait point ;

A ussi, venin des arbres n’avez craint !*
N ul doute que surhomme êtes ! Saint ?… euh…
G alamment répondrai-je : « Bienheureux
L e Chevalier qui part en croisade et
A insi croit être saint ! »** Trop aisé est !…
I l est vrai qu’intimide ce castel.
S a façade, jadis, dut être belle,

B ien défendue par attributs guerriers,
R epoussante pour assaillants assez…
E tait ouvrage plutôt des François ?
N ous le savons, mais est-ce qu’aux Anglois
G arantissaient leurs bras seigneurs d’antan ?
U nivers de luttes fut très longtemps
E t convoitise, cette contrée, mais
S ommes tranquilles car certains qu’y est

P reux Dauphinois, là, pour la surveiller, ***
S i loin pourtant de son beau Dauphiné !****

* cf. fin du § « Prendre la porte », et § « Je pressens qu’ils pressentent ».
** cf. (je ne sais plus où cela est dit) : ‘Bienheureux les simples d’esprit, car le royaume des cieux leur appartient »… ce qui n’a rien à voir avec le sujet, mais j’ai juste pris la même construction de phrase et d’idée… en gros !
*** cf. info-bulle de la dernière image de l’article.
**** vous l’aurez noté, je vous ai laissé la possession du Dauphiné !… mais c’est exceptionnel, car il est mien aussi !

Le Chevalier Dauphinois 29/10/2020 18:29

* Moi, Le Dauphinois Si Parfait, Si Grand, Si fabuleux, Si modeste......
.......... si point Saint je suis...... Même Jehanne ne pourrait l'être tant MES exploits sont plus Extraordinaires.
* Rappel : SEUL, j'ai attaqué ce château, SEUL, j'ai déjoué tous les pièges.
* Le Quercy est maintenant vassal de MON Dauphiné.
* Riez jeune damoiselle Pierrote, Riez....... mais dans MILLE ans, mes aventures seront encore contées, aussi bien sur terre que sur les galaxies conquisses et même dans les fusées de transport.
* Je suis celui qui a bouté l'Anglois....... même s'il ne fut point là !.... hihihihi