31 juillet 2020 5 31 /07 /juillet /2020 07:50

 

 

Département 46 - LOT

 

 

 

Voyez vous la construction attribuée aux Maudits Anglois ?

Le bourg :

Situation :   (--> le voir sur une carte)

  La commune de Vers est située à 50km au Sud-Est de Domme (voir cette bastide), à 40km au Sud-Ouest de Figeac et à 10km au Nord-Est de Cahors (voir son pont fortifié).

 

 

   Coordonnées du château :

44° 29' 11" N 01° 33' 19" E
 44.486499°  1.555419 °

 

 

 

Le château :

L'extérieur :

Où sont..... les Anglais

* A l'époque médiévale, la vallée du Lot mais aussi celle du Célé virent la construction de curieux châteaux.

* Pour protéger la population des attaques des petites bandes armées et/ou contrôler le passage sur la rivière, des abris sous roche furent aménagés. Certaines petites grottes devinrent des Rocas (sites défensifs dans la roche).

* C'est donc la tête en l'air mais le séant posé sur la selle que j'avance en mode scrutation, tout en suivant le cours de la rivière.

* Soudain, mon destrier stoppe, me jette de SA selle puis part à l'ombre d'un rocher.

Qu'a-t-il vu ?

* Heu...... Une "curieuse curiosité" prenant la couleur de la roche.

 

Pensez vous que les Maudits Anglois soient encore à l'intérieur ?

 

Les Anglais ont ils débarqué ?

* Bien caché à la base d'un haut rocher, presque invisible, un mur se dessine.

* Cette construction, dont je ne fais que deviner la présence, est nommé : Château Anglais.

* Les historiens supposent que ces Maudits envahisseurs de notre beau Royaume de France n'ont pas construit ni possédé cette petite fortification défensive. Pourtant certains affirment que le Quercy se nomme : Haute-Guyenne...... donc possession du Duc donc..... Anglaise.

* Je me dois de monter pour comprendre l'architecture de ce château et surtout..... chasser les Anglois qui oseraient encore l'habiter.

 

 

Le dragon de la vengeance

* Avant d'attaquer, je tente de comprendre l'architecture extérieure.

* Il me semble voir deux parties :

- A droite, un mur s'appuyant sur la roche possède des fentes verticales (archères ?) et des trous dont je ne sais si ce sont des arquebusières, des fenêtres ou des ouvertures "mixtes".

- A gauche, en position avancée, je devine l'entrée couvert d'un toit (ou plancher d'un étage) formant une tour (supposition),

* Pour monter au château, la solution est simple, je déploie mes ailes de dragon mangeur d'Anglais. surprise

- En réalité, au dessus, proche du rocher, un sentier permet l'accès. Mais j'avoue que mon image de Dragon-Dauphinois est plus "historique".

 

Y a-t-il un ours en cette grotte ?

 

L'intérieur :

Face à la porte

* En un bond, je suis devant l'entrée.

* Astucieusement, les architectes ne l'ont pas positionnée face à la vallée ni dans l'alignement du sentier. Ainsi, elle est facilement défendable.

* Avec précaution, j'avance.

* Surpris je suis : Un sas m'accueille.

- Cette entrée fut parfaitement défendue.

- L'assaillant coincé devait être sous le "feu" des défenseurs.

* Le site ayant été consolidé, j'avance avec confiance mais..... avec heaume et visière baissée.

 

 

Qui a éteint la lumière ?

* Soudain, la lumière devient moins intense.

* J'avance lentement car le sol n'est pas complètement nivelé.

* Je stoppe pour que mes yeux s'habituent.

* Je suis dans une grotte

* Quelle fascinante sensation d'être dans un lieu aménagé par les hommes, non pas à la préhistoire mais il y a 7 siècles.

* Pour survivre, de tout temps les hommes ont aménagé des lieux de refuge.

Je suis dans l'un d'eux !

 

 

Point d'ours ni de Maudits Anglois en ce château unique

 

 

Traces de vie

* Bien que je ne trouve point de cheminée, ni de coussiège, ni de lustre, les indices d'aménagement par l'homme "moderne" sont nombreux.

* Par exemple :

- Des entailles pour porter des poutres.

- Des encoches pour porter des piliers (supposition).

Etant seul, puis je dire que je suis LE seigneur du château ?

 

 

Se retourner, c'est aussi voyager

* En revenant sur mes pas, je découvre la partie défensive, c'est à dire le mur.

* La largeur entre le mur et la paroi permet de loger de nombreux habitants.

* Je suis surpris que le sol soit pauvrement aplani. Il est vrai que cette construction n'est qu'un solution de repli et non un habitat.

* Au fond, je remarque quelques détails "humains" :

- A gauche, certaines parties de la paroi rocheuses ont été creusées augmentant la surface habitable ou pour créer des "placards".

- Une saignée oblique dans la paroi dont la fonction m'interpelle :

-- Toit ou gouttière pour récupérer l'eau dans une "cuve" à gauche ?

-- "Tuyau" de cheminée pour un feu à gauche ?

* A droite, le mur est composé de pierres pauvrement équarries et aux dimensions très variables.

* Une ouverture de tir m'informe de son épaisseur.

 

 

Etages sans ascenseur

* En reculant, je vois des trous pour les poutres d'un plancher.

* De plus, pour ne pas fragiliser le mur, la partie basse est plus épaisse.

Comment monter à l'étage ?

* En me retournant, je vois une masse. Je pressens que ce fut l'escalier permettant d'accéder à l'étage sur plancher mais aussi aux fentes défensives supérieures.

 

 

Partir, c'est revoir la civilisation

* Ne voulant pas vous montrer toutes les merveilles de ce château unique, je vous propose de me suivre vers la sortie vers Vers. cheeky

Je me dois d'entrer dans la lumière

* Avant de quiiter ce lieu de sécurité, je me dois de vérifier la présence ou non des Maudits Anglois si sournois.

* Je ne vois aucune menace de ce coté.

* Avec précaution, je m'avance vers le sas. J'en profite pour regarder les trous de poutre qui me pose question :

Y avait il un trou formant assommoir ?

* Soudain, j'ai un doute......

   ...... je sens comme une odeur d'Anglois.

* Je vérifie par ce trou, visant vers le sentier.

* Point de menace.

* Je sors pour découvrir un autre château "Anglais" en amont de la rivière Lot, par exemple : Bouzies.

 

 

Le diaporama du château est visible ici - CLIC

 

 

 

Histoire du château :

* Au 13ème ou 14ème siècle, pour servir de refuge et vérifier le passage sur la rivière, la grotte est aménagée et surtout fortifiée.

* Au 14ème et 15ème siècle,  durant la Guerre de Cent Ans, les Routiers harcèlent la province du Quercy (cette province est tiraillée entre les Rois d'Angleterre et de France. A qui appartient elle depuis 1271 ?). Il est probable que ce "château Anglais" protège les villageois.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur du site est libre et gratuite depuis la route, ruelles et sentier. La visite de l'intérieur est possible à vos risques et périls car, bien que consolidées, la grotte et les parois construites sont fragiles, Soyez très prudents et respectueux.

 

 

Si je comprends bien, au loin c'est l'Angleterre

 

      Cliquez pour aller au menu des Châteaux du 46 Vers Menu châteaux du Lot

Partager cet article

Repost0

commentaires

Pierrote 01/08/2020 18:41

C ontraste saisissant avec château
A lsacien !* Ici, je ne trouve mots,
S urprenante est tant cette architecture !
T out plein de remerciements à monture ! **
E lle sait à son cavalier montrer
L e chemin de magiques lieux ruinés !***

D ame ! On est servi en ce qui concerne
E sprit troglodyte, d’une caverne !
S i nombreux éléments sont aperçus

A ttestant qu’une vie, bien défendue,
N aguère était dans ces grottes ! Merci
G randement, lors, au cavalier aussi !****
L ‘on devrait dire au dragon Dauphinois,*****
O ui, celui qui terrassa les Anglois !
I l n’est mie important, là, de savoir
S i, de ces derniers, est venu vouloir

V ersant de cette montagne creuser,
E riger bâtis pour se protéger.
R éalité est que François trouvèrent
S ûr abri à l’intérieur pendant guerres.******

Q ue d’attributs nous faites découvrir !
U n inventaire sachant m’éblouir !
E ntrée d’abord, et sas si atypique !
R estes d’occupation bien magnifiques !
C omme sont belles toutes vos images !
Y sent-on âme et présence d’un âge

L ointain… Et pour les Anglois oublier,
O n pense que c’est contre les Routiers,
T ant craints, que grottes furent fréquentées !

N e sais-je si l’un d’eux fut Mon Rodrigue ? *******
O ui, en larcins fut-il assez prodigue…
T résor vous nous offrez, si incroyable,
A vec ce site enchanteur, formidable !

* article avant celui-ci. Contraste à tous points de vue : architecture, couleur des pierres, appareillage irrégulier comme je les aime…
** § « Où sont… les Anglais », fin du §.
*** enfin, elle sait… presque toujours !
**** cf. ** : merci au cavalier du destrier pour toutes ses magnifiques, vraiment magnifiques images qui font rêver !
***** cf. § « Le dragon de la vengeance ».
****** on sait que même si les Anglois « envahirent » le Quercy, ou d’autres contrées, ce furent des soldats. Très peu d’Anglois civils virent s’établir dans le royaume de France. Donc, même dans des contrées tenues par les Anglois, les castels ou autres abris protégeaient des populations Françoises principalement… n’est-il point vrai ?
******* Rodrigue de Villandrando, bien sûr, Mon Routier préféré ! Je sais qu’il vint dans le Quercy, mais ici-même ?… Va t-il falloir que… je creuse la question !

Le Chevalier Dauphinois 01/08/2020 19:50

* Actuellement je prose sur quelques châteaux du Béarn (qui ne paraîtront qu'en 2021) avec une histoire mêlant la puissance des Rois d'Angleterre (puisque ces Maudits personnages ont annexé la province) et les vicomtes (par exemple) locaux.
* C'est "la même" histoire qu'en Quercy (ou presque).
* Certes, l'histoire que nous apprenons à l'école est celle des puissants (rois, barons, comtes....) avec les grandes batailles, les croisades et les imposantes forteresses. Mais il y a aussi l'histoire du peuple, de ceux qui devaient se protéger (survivre) suite à une allégeance ou une rupture de leur(s) seigneur(s), C'est cette "petite" histoire non racontée qui a créé ces châteaux-grottes, ces refuges-sous-roche, ces abris en hauteur et....... les églises fortifiées.
* Beaucoup de ces "châteaux Anglais", puisque tel est le nom qui est donné à ces constructions, ne sont pas visitables car peu entretenus, fragiles ou privés.
* Celui-ci est l'un des rares accessibles, de plus il est "grand" (pour un abri sous roche bien sur).
* D'autres non accessibles sont prévus en 2020 et 2021.
* Saupoudrer les architectures, les couleurs des pierres, les provinces est le maître mot du blog de l'éternel (car âgé de 800 ans) Chevalier Dauphinois.
* Patience doit donc être LA qualité des lectrices (même Dauphinoises) et des lecteurs.
** En regardant la liste des constructions médiévales fortifiées prévues et écrites pour les 5 prochains mois, le plaisir étouffera l'impatience.