8 mars 2019 5 08 /03 /mars /2019 07:50

 

 

Département :  39 - JURA

 

 

 

Je veux habiter dans cette rue !Le bourg :

Situation :   (--> le voir sur une carte)

     La commune de Poligny est située à 40km au Sud-Est de Dôle, à 25km au Nord-Est de Lons le Saunier et à 20km au Nord-Ouest de Champagnole.

 

   Coordonnées du château :

46° 50' 19" N 05° 42' 39" E
 46.838534°  5.710942°

 

 

Toponymie :   (--> voir initiation)

Sergenterie ne provient pas de sergent, militaire qui aurait pu avoir la garde de la tour, mais de Sergentin, ancien nom de la rivière coulant à ses pieds. Le cours d'eau a été rebaptisé : Doye.

 

 

 

Les fortifications 

L'extérieur :

Prédestination !

* C'est mon dernier jour de vacances.

* Ayant marché tous les jours sur les collines de Franche Comté à la recherche de ruines médiévales perdues, la fatigue s'est installée dans mes mollets et mes chausses.

* C'est presque sans motivation que j'erre dans cette cité quand..... apparait un plaque de rue en mon honneur.

* Je me dois de faire bonne figure... J'avance donc à grande enjambée dans MA rue.

 

Quelle magnifique merveille !

 

Elle m'appelle

*  Puis, j'arrive dans la rue de La Tour..... qui montre au loin : Une Tour.

* Cette haute construction de forme circulaire est l'un des rares vestiges du rempart de la cité médiévale Royale.

* Elle possède :

- 4 niveaux.

- Les consoles triples sont les vestiges de mâchicoulis (voir vocabulaire).

- Un curieux hourdage en bois s'appuie sur la dernière console. Je ne suis pas certain que ce type d'architecture ait été apposé à l'origine.

* Pour mieux comprendre cette tour, je dois tenter de voir ses entrailles.

 

 

L'intérieur :

L'approche La tour n'est pas totalement ronde

* J'entre dans l'ancienne ville médiévale.

* Le rempart a disparu mais je peux deviner le tracé.

* Lentement elle s'approche de moi..... à moins que ce soit le contraire.

 

 

Rapide analyse

* La partie intérieure est fermée à la gorge.

* Le chemin de ronde accédait à la tour au deuxième étage.

* Il n'y avait pas de console pour mâchicoulis à l'intérieur de la cité.

* Au rez de chaussée, une grille permet de voir... des soldats figés pour l'éternité.

 

 

Le diaporama de la tour est visible ici - CLIC

 

 

 

Histoire du bourg :

* Au milieu du 15ème siècle, 2 hommes au fort tempérament commencent à se jauger avant de s'affronter :

- Le futur Charles le Téméraire, Duc (voir titre de noblesse) de Bourgogne.

- Le Dauphin Louis, futur Louis XI, Roi de France (voir liste).

* En 1477, décès du Duc de Bourgogne. La succession de ses territoires étant complexe, Louis XI utilise l'attente pour récupérer par la force une partie des terres de Bourgogne.

* Vers 1481, Louis XI fortifie Poligny pour faire un avant poste.

* Durant le 16ème au 19ème, la tour est une habitation.

* En 1636, durant la guerre de Dix Ans, Poligny est partiellement détruite.

* Vers 1840, la tour est transformée en moulin à huile, utilisant la force motrice de la rivière Doye en dessous.

* Vers 1860, la force motrice est utilisée en battoir à écorce.

* En 1908, le commune achète la tour.

* En 1985, la tour est classée aux Monuments Historiques.

* En 1990, des travaux de consolidation sont réalisés. Le hourdage et le toit sont ajoutés.

* Au début du 21ème siècle, la découverte de l'extérieur est libre et gratuite. La tour n'est pas visitable mais la vue à travers la grille en partie basse permet de comprendre son architecture.

 

 

J'espère qu'il n'y a pas de défenseur sur le chemin de ronde

 

  Cliquez pour aller au menu des Châteaux du 39

Vers Menu

châteaux du Jura

Partager cet article

Repost0

commentaires

Pierrote 09/03/2019 22:06

Raison vous avez peut-être bien, Ô, Mon Chevalier !
Je ne pouvais que succomber à Mon Louis le Onzième et à cette tour fermée à la gorge ! (entre autres…)
Avant d’avoir vu et lu votre réponse, voilà ce que j’ai écrit :

T ant est reconnu Nostre Chevalier,
O ui, qu’une rue à son nom est dédiée !
U ne manière de récompenser
R udes efforts* pour ici dénicher

D ivine tour ! Vous nous avez comblés !
E st vestige tel que j’aime les mirer.

L oin d’être en ruines, a t-il pourtant gardé
A me d’antan, même si son passé

S e lit moins qu’il y a maintes années.
E t bâti rond peu commun car tronqué,
R avit mes yeux : est-ce rare trouver
G rande « échancrure » toutefois fermée.
E xquise est face interne que montrez !...**
N ’est d’origine hourdage exposé ?
T ant pis ! M’a plu jadis l’imaginer,
E t par Mon Roi conçu avoir été !
R ien ne dit le contraire !... Fortifier
I l a fait Poligny; qui sait, hourder
E n si belle façon tour… N’enlevez,

N on, rêves à dame du Dauphiné !
O utreplus, en iceux, Mon Chevalier,
T out autant êtes et aussi le premier !
A chacun de vous sa « spécialité »,

P our sûr, mais tous deux savez m’entraîner
S i loin dans mon univers préféré !

* vous le dites en début d’article : vous arrivez fatigué de votre périple en Franche Comté !
** à mes yeux, du moins !

Le Chevalier Dauphinois 16/03/2019 09:46

* Que lis je ?..... Elle a succombé !.... Super ! ! ! !....... Oups, ce n'est pas pour moi mais SON Louis.
* Pauvre Chevalier mal aimé..... snifff...... (suis je crédible ?... hihihihi).
.
* Cette tour, que j'avais évidemment cochée sur ma carte, fut vraiment une agréable surprise.
--- D'abord par le beau temps que j'ai eu car durant 3 jours, ce fut pluie et bruine peu agréable pour visiter et faire du tourisme extérieur.
--- Puis, après 3 jours de ruines médiévales dans les denses forêts à me battre contre les branches et les épineux, cette tour en ville fut un vrai moment de détente. J'ai pu lever les yeux sans faire attention au sol et sans avoir les gouttes dans les yeux.
* Certes, la construction est minimale car elle est solitaire et ne s'accroche plus au rempart, mais à elle seule, elle fait voyager dans le temps.
* D'autres articles pour ce département sont programmés. La diversité sera le maitre mot : Ruines facilement identifiables, ruines moins que minimales, châteaux modernes privés et un bâtiment religieux curieux.
* Griffure et courroux j'aurai ?.... Peut être un peu !.... Mais j'ai les mollets si abîmés par les ronces que cela ne se verra pas.... Hihihihi.

Pierrote 09/03/2019 13:38

Je me dois de vous rassurer ( ! ) parce que je ne voudrais mie que vous fassiez de l’hypertension à cause de moi ! (réf. à votre réponse au bourg fortifié de Villeneuve-de-Mézin).
… En attendant que vous lisiez ma prose, je peux déjà vous dire que j’ai apprécié ce vestige.
… Vous allez pouvoir dormir tranquille et passer un bon week-end ?… !

Le Chevalier Dauphinois 09/03/2019 13:53

* Hoooo... Sur mes 2 oreilles je vais enfin pouvoir dormir.
* Hoooo.... Je sais faire plaisir à MA Damoiselle de MON Dauphiné.
(En réalité... point angoissé j'étais..... car il y a votre Louis le Onzième dans le texte.... Cela assagit mon Anne... Hihihi).
(et puis, autre astuce que j'ai.... je pose dans ma prose quelques mots de vocabulaire d'architecture.... Ma Dauphinoise en étant friande, je détourne son attention..... Cela assagit mon Anne... Hihihi).
---> Je l'ai déjà écrit... Goupil je deviens.... Hihihi.