2 août 2019 5 02 /08 /août /2019 07:13

 

 

Département :  39 - JURA

 

 

  Voyez vous une construction médiévale fortifiée ?

Le bourg :

   Situation :   ( --> le voir sur une carte)

     La commune d'Equevillon est située à 35km au Nord-Est de Lons le Saunier, à 20km au Sud-Est de Poligny (voir sa tour défensive) et à 3km à l'Est de Champagnole.

 

   Coordonnées du château :

46° 45' 24" N 05° 55' 24" E
 46.756614°  5.923353°


 

 

Le château :  

L'extérieur :

Le choix Cornélien : Monter à droite ou à gauche ?

* Pour découvrir le château de Montrivel, il faut évidemment se rendre au pied du mont Rivel. Cette grosse colline boisée est accessible par des sentiers à l'Ouest d'Equevillon ou par une route interdite aux voitures au Nord-Est de Champagnole.

* C'est donc à pied, sous un chaud soleil, que je monte les sentes en lacet.

Ho hisse... Ho hisse !

 

 

Voyez vous le fossé ?

La densité crée la recherche

* Soudain, au sommet de la colline, proche d'un virage, mes poils de Castellologue amateur se dressent.

* Une ruine médiévale est là, proche...... proche de moi et proche des arbres.

* Avant de la découvrir je remarque un profond fossé qui semble par endroit taillé par l'homme.

* D'un coté, il me semble voir un plateau.

Était ce une fortification avancée ?

* De l'autre je vois une butte aménagée de ruines.

Était ce le château habité ?

 

 

Le risque et la chandelle

*  Devant moi, mon instinct me faire croire que je vois une tour ronde très ruinée.

* Je tente de grimper pour la toucher...... mais la pente est raide, les pierres 'moussues" très glissantes, les branches des arbres très agressives.

* Je préfère sagement contourner le site castral pour trouver une entrée plus accessible.

 

 

Puits de lumière ou archères ?

Les devinettes ?

* C'est dans ces moments que je regrette de ne point être bûcheron !

* Les arbres sont partout sur ce site castral abandonné des hommes et des Dieux (des pierres).

* Soudain, comme par miracle, les arbres s'écartent, les branches se plient, une paroi apparaît. Elle est dépourvue de mâchicoulis (voir vocabulaire) que les années ont détruit.

* Cette blanche merveille montre :

- Des pierres de dimensions diverses.

- Des tailles pas toujours parfaites.

- Mais des joints presque parfaits (certes, le temps les a un peu usés).

* Une question me brûle les lèvres :

Quelle fut la fonction de ses 2 ouvertures ?

* Pour le savoir je dois regarder depuis l'intérieur.

* Mais pour être à l'intérieur, il faut gravir une pente..... pentue. laugh

Ho hisse... Ho hisse !

 

 

Suis je dans un arboretum ?

L'intérieur :

Je fais du ski et de l'alpinisme

* La montée est glissante. Je chatonne une belle comptine pour me donner du courage :

" Trois pas en avant (ho hisse) "

" Trois pas en arrière (au secours...) "

 

 

Que c'est beau une ruine !

* Après 3 heures d'effort (heu... j'exagère un peu) j'arrive au sommet du premier niveau.

* Les gravas sont si denses qu'un étage a été submergé.

"Comment le sais tu Chevalier ?"

* Il suffit de baisser les yeux pour découvrir une archère droite avec un ébrasement intérieur.

* Au dessus, je découvre une... heu..... archère en niche.

Quelle surprise !

* Devant moi, je remarque un trou de boulin dont la fonction m'échappe :

A - Poutre d'un plancher ?.... Impossible il serait au milieu de l'archère.

B - Poutre de blocage d'une porte ?.... Une porte est normalement alignée sur un mur (certes disparu), hors, je ne vois pas d'arrachement sur l'autre paroi.

C - Trou pour... heu...

Avez vous une idée ?

 

 

Suis je devant la fameuse Théorie du Chaos ?

Que de merveilles... énigmatiques !

* Derrière moi (ou presque) je vois... heu... un donjon (?).

* A travers la végétation, les arbres morts, les pierres glissantes, les pierres moussues (haaaa, comme j'aimerais que ce proverbe soit vrai pour ces éboulis) j'avance lentement vers un mur (ou pour me prendre le mur).

Que de risques je prends pour VOUS !

* Plus loin un mur en angle....

..... puis un angle dans un mur.

* Je vous laisse ici, dans ce capharnaüm médiéval.

 

 

Le diaporama du château est visible ici - CLIC

 

 

 

Histoire du château :

Je n'ai pas de documentation historique sur ce magnifique château.

 

* Au 13ème siècle, le seigneur de Châteauvilain est aussi celui de Montrivel.

* Au début du 21ème siècle, la découverte des ruines castrales est libre et gratuite. Le risque de recevoir une pierre, de glisser, de tomber est important. Ce site n'étant pas sécurisé, veuillez être très prudents et surtout, ne montez pas sur ces murs presque millénaires.

 

 

Quel magnifique panorama !

 

      Cliquez pour aller au menu des Châteaux du 39

Vers Menu

châteaux du Jura

Partager cet article

Repost0

commentaires

Pierrote 05/08/2019 13:35

M onts et Merveilles : vous nous les offrez,
O ui, avec castel perché et ruiné,
N oyé dans feuillus ! J’aime, c’est certain ! (
T rès bien sais-je que vos beaux mollets : moins !)
R isques insensés pour nous avez pris,*
I nfiltrant dense forêt d’abord,** puis
V ous fallut-il vaincre pierres moussues
E t franchir grand fossé (que j’ai bien vu***). «
L ‘avant-garde » était-il des attributs

E rigés en ce lieu pour sa défense.
Q uelle profondeur dégageant puissance !
U n obstacle dissuasif, déjà…
E nsuite, pour éviter les soldats
V eillant des remparts, devait-on avoir,
I l m’est avis, moult courage et vouloir.
L es murailles n’ont trop su résister.
L e chaos est-ce, dans ces murs tronqués.****
O uvragés furent, c’est obligé, pour
N eutraliser intrus par leurs atours

J adis « communs », mais qui sont à mes yeux
U n trésor du passé : est très heureux,
R avi mon esprit mirant une archère :
A cette défense l’art de me plaire !

N ‘oublierai-je citer l’appareillage,
O u, pour moi, la vision du Moyen-Âge
T ranchant avec moellons sous du crépi
A ujourd’hui utilisés… J’ai, ici,

B ien regretté qu’il n’y ait d’historique.
E videmment, n’en est pas moins magique,
N enni, cette place aux nombreux vestiges.
E st-ce presque à vous donner le vertige !…

P our cela, grand merci, Ô, Chevalier
S i prompt à nous faire voyager, rêver !

* cf. § « que de merveilles… énigmatiques ! »
** imaginée par la vue satellite que vous nous proposez : ces ruines semblent vraiment perdues au mitan d’une dense selve, n’est-il point vrai ?
*** cf. info-bulle de la 2ème image de l’article.
**** comme vous vous le demandez dans l’info-bulle de l’avant-dernière image de l’article.

Le Chevalier Dauphinois 05/08/2019 16:19

* Dans la foret Amazonienne de notre Royaume je me suis rendu.
* Puis, avec une hache, baobabs j'ai du couper pour traverser la canopée.
* Plantes vénéneuses aux épines immenses j'ai du me frotter.
* Serpents de 20 mètres de longs j'ai du affronter.
* Je suis certain que dragons, cyclopes, trolls et Tarasque j'ai aussi croisés....
....... mais je suis si modeste que je ne vais pas narrer mes exploits si nombreux.
* C'est aux périls de ma vie que j'ai ramené ces images.
* J'espère qu'après tant d'aventures.... j'ai le droit de me reposer en montrant prochainement..... une église (hihihihi).