5 juillet 2019 5 05 /07 /juillet /2019 07:50

 

 

Département :  39 - JURA

 

 

  Je suis l'ombre de son ombre !

Le bourg :

    Situation :   (--> le voir sur une carte)

     La commune de La Tour de Meix est située à 35km au Nord d’Oyonnax, à 20km au Sud-Sud-Est de Lons le Saunier et à 4km à l'Est d'Orgelet.

 

   Coordonnées du château :

46° 31' 39" N 05° 39' 56" E
 46.527579°  5.665662°

 

 

 

Le château :  

          L'extérieur :

La montée culottée

* Il est tôt, mes yeux ne sont pas encore ouverts, je fais donc confiance à mon destrier pour m'approcher du château médiéval.

* C'est par une route étroite au Nord-Est prise dans le petit bourg que mon palefroi m'emporte.

* Durant la montée, j'aperçois sur la façade Ouest du château une échauguette sur culots, mais certains textes affirment que cela pourrait être des galeries.

* Soudain, prêt d'une table de pique-nique, il me dépose et me souhaite "Bonne Chance".

Est ce un présage ?

 

 

 Je pressens qu'il va me falloir sortir ma loupe de Sherlock Holmes

          L'intérieur :

Herbeux

* Après une courte marche sur un sentier balisé, je découvre une forêt d'arbres souhaitant cacher une ruine du Moyen Âge.

* Dans cet amas de pierres, de racines, de bases de murs et d'herbe j'avance lentement vers le mur coté Ouest.

* Avant de vous décrire ce que je vois, il est important que vous vous rappeliez :

- Le sol d'origine était beaucoup plus bas.

- Cette "montée" relative est due aux murs et plafonds ayant formé des gravas de plusieurs mètres de haut.

 

 

Je pense donc..... j'essuie (la poussière)

* En voyant le mur avec quelques trous, je me dis :

- Cette façade, "un peu" arasée cheeky , est positionnée coté "falaise. Elle sera donc réservée à l'habitat, même s'il est possible que je découvre quelques systèmes défensifs.

* Comme vous le constatez, je me parle à moi-même et je réfléchi tout haut lorsque je suis dans une ruine. blush

 

 

Quelle magnifique dentelle !

Analyse du mur Ouest

1 - Je suis surpris de ne pas voir de trace de cheminée. Elles devaient se trouver sur les murs perpendiculaires permettant (peut être) de chauffer 2 salles (ou de coté de mur) en même temps.

2 - Au vue du nombre de fenêtres, de la hauteur du mur (n'oubliez pas qu'il y a 1 à 2 étages sous la terre) et de la superficie du site castral, je pressens que ce château appartint à un puissant seigneur ou un riche personnage.

3 - La dimension des fenêtres me porte à croire que ce château a été remanié au moins au 15ème siècle.

4 - Au niveau de l'herbe, je vois des traces de plafond voûté. Je pressens que les communs et les pièces de stockage était au niveau bas (ce qui est classique).

5 - Cette fenêtre donne plusieurs indices :

- Elle ne possède pas de meneau simple ou en croix.

- Elle est dépourvue de coussiège (voir vocabulaire).

- Elle m'informe sur l'épaisseur du mur.

6 - Au niveau inférieur, je voir une archère droite.

7 - La longueur du mur ainsi que la largeur de la plateforme me font penser que de nombreux serviteurs occupaient aussi le château.

 

 

Quelle fut la fonction de ce mur ?

Tout paraît si loin !

* Une question me titille :

Ne reste-t-il que le mur Ouest ?

* En me calant à l'extrémité Sud du château, contre le mur, au loin je vois.....

..... d'autres vestiges.

* Je vais vous dire un secret, je suis un peu menteur ou cachottier, car l'entrée est proche des autres ruines au Nord, donc je les avais vu dès le début.

- Qu'y puis je ?

- J'adore jouer avec vous !

 

 

Qu'est ce ?

* Que voila des vestiges peu facilement identifiables.

* Un mur épais, presque borgne, avec de nombreux trous de boulin et proche de l'entrée, à l'opposée des logis....

... devinez vous sa fonction ?

* J'ose émettre l'hypothèse que ce fut : Une tour défensive.

* Puis dans l'alignement, j'imagine que cette paroi fut le rempart Nord.

 

 

Chaque rupture du sol montre un détail fascinant

Faire le pont

* Pensant avoir tout vu, je me dirige à nouveau vers l'Ouest pour admirer le paysage quand un pont de pierre me barre la route. surprise

Pourquoi avoir construit un pont au milieu ?

* Évidemment, derrière votre écran je vous entends glousser :

"Chevalier, ne nous prend pas pour des lapins de six semaines....

...... ceci n'est pas un pont mais....

..... les vestiges de la voûte d'une salle."

* Raison vous avez, hoooo mes formidables lectrices et lecteurs, de nombreuses salles existaient en ce château. Leur existence se fait jour par les éboulements de la terre.

* Heureux de ma découverte et de mes exploits, je me repose en admirant l'un des trésors des ruines médiévales : Le panorama.

 

 

Le diaporama du château est visible ici - CLIC

 

 

 

Histoire du château :

* En 1166, à la demande du chapitre de Saint-Oyan-de-Joux, le Chevalier Aymon I de Revigny fait construire un château en ce lieu. Il a le droit de basse-justice.

* A la fin du 13ème siècle (1282 ?), l'abbé de Saint Claude prend possession du site puisfait rebâtir complètement le château.

* Durant le 14ème siècle, les abbés viennent parfois au château mais ils préfèrent celui de Moirans (à vérifier).

* En 1479, les troupes Royales de Louis XI (voir liste des Rois) font le siège devant de nombreux châteaux de Bourgogne. Certains historiens supposent que celui de La Tour de Meix a pu être attaqué.

* Au début du 16ème siècle, l'abbé Morel décide la modernisation du site castral.

* Durant le 16ème siècle,  les abbés se réjouissent de venir à La Tour de Meix. il y vivent en grand seigneurs.

* En 1637, durant la guerre de Dix Ans, le château est attaqué par les troupes d'Henri II d'Orléans, Duc de Longueville, puis  site castral et village sont brûlés. Le château ne sera pas reconstruit. Ruine est son avenir.

* Au début du 21ème siècle, la découverte de l'extérieur est libre et gratuite. La visite de l'intérieur est possible avec beaucoup de précautions. Le site n'étant pas totalement sécurisé, le risque de glisser ou de recevoir une pierre est important. Soyez très prudents, surveillez vos enfants et ne montez pas sur ces murs historiques.

 

 

Je vois l'infini... et au delà !

 

 

      Cliquez pour aller au menu des Châteaux du 39

Vers Menu

châteaux du Jura

Partager cet article

Repost0

commentaires

Pierrote 07/07/2019 13:54

L aïc fut castel un petit moment.*
A imé j’aurais qu’il le fut tout le temps…

T out je mélange, sans honte, en pensée :
O rdre donné, les hôtes ! Ainsi, passé
U n tant détourné, « dévoyé » paraît.
R avie je suis, car, pour moi, tout y est !

D es ruines admirables dans verdure,
U n Chevalier-guide narrant ces murs

M erveilleusement, nous faisant comprendre
E ntrailles avec peu, faisant entendre
I ncroyable murmure venu du
X IIe ou XIIIe siècle.** Perdue

J e me suis en songe grâce à l’archère,
U ne muraille épaisse, en temps de guerre ;
R eposée dans belles salles voûtées
A ux périodes de trêves ; j’ai humé

F eu des cheminées, même si ne sont
R estées visibles : furent, est-ce raison.
A ussi dans les communs j’ai fait un tour.
N e sont-ils plus, comme nombreux atours,
C ertes, mais les imaginer suffit.
H abitude avons qu’ils soient enfouis…***
E t j’ai fort apprécié de l’extérieur

C harmante dentelle de pierre.**** Bonheur
O mbre mirer également. Savez
M agnifiquement vestiges montrer,
T ant que j’ai omis que des religieux
E urent long temps mainmise sur ce lieu !

* si j’ai bien compris l’historique, il fut laïc du XIIe à la fin du XIIIe siècle, du moins, habité par un seigneur laïc (ou je me fourvoie ?).
** voir * : les siècles pendant lesquels je suppose que des laïcs vécurent ici. Je le sais, je ne suis mie logique puisque le castel fut rebâti quand un abbé vint l’habiter, et ce sont ces ruines que l’on voit ! (mais dans les rêves, il n’y a point de logique qui tienne !).
*** comme vous le dites, et pour les salles de vie aussi : enfouis sous les gravats bien souvent.
**** cf. info-bulle de votre 3e image.

Le Chevalier Dauphinois 07/07/2019 20:41

* Que voila belle prose qui exprime toute la dualité de ce lieu millénaire.
* Cette ruine est comme mon blog : Laïque mais aussi religieuse ...
............( avec châteaux et aussi églises).
* Ainsi.... la boucle est bouclée et l'évidence est là !..... Hooooo.