8 novembre 2019 5 08 /11 /novembre /2019 07:50

 

 

Département 33 - GIRONDE

 

 

 

Est ce une maison forte ?

Le bourg :

Situation :   (--> le voir sur une carte)

   La commune de Bagas est située à 30km au Nord-Est de Sauternes, à 25km au Nord-Ouest de Marmande et à 10km au Sud-Est de Sauveterre de Guyenne (voir cette bastide).

 

   Coordonnées du moulin :

44° 37' 37" N 00° 03' 27" W
 44.627135°  -0.057638°

 


 

 

Le moulin :

L'extérieur :

La découverte

* Après avoir visité le moulin fortifié de Barbaste puis celui de Lustrac, tous les deux en Lot et Garonne, je suis à la recherche d'une construction identique en Gironde.

* C'est donc avec assurance que je me dirige en bordure de la rivière Dropt. Mais une question se pose :

Ressemble-t-il à l'un des deux exemples ?

 

 

Avec toute cette eau, ce n'est pas un moulin à vent !

Le clapotis médiéval

* Devant moi une cubique construction dont les "pieds" semblent trempés dans une eau claire.

* Le bâtiment possède 3 niveaux apparents.

* Proche de la berge, une sorte d'écluse moderne a été aménagée.

* Ce "bétonnage" n'a pas défiguré la beauté défensive qui écarte les arbres.

 

 

La façade en amont de la rivière

* Cette façade est fonctionnelle et défensive :

- En partie basse, une porte permet certainement l'accès à la machinerie (roue, engrenages, meule et système de réglage du débit d'eau).

- De chaque coté de la porte, les petite fente ressemble à des ouvertures de lumière.

- Les 2 étages au dessus sont surprenants par leurs élégantes fenêtres trilobées à meneau central.

- Les quatre archères cruciformes à croix pattée rappellent la fonction défensive du bâtiment.

- Evidemment, vous avez remarqué les puissantes échauguettes d'angle (je vous les décrits ci-dessous).

Que manque-t-il pour que mon bonheur soit parfait ?

* Evidemment.... des latrines surprise dont les pierres en encorbellement rappellent le souvenir du lieu d'aisance.

 

 

Cette construction est très défensive

La façade d'accès

* La longue passerelle facilitant l'accès au 1er étage n'est certainement pas médiévale.

* En regardant avec attention la porte, je crois deviner le type de système anti-intrusion (ou plutôt retardant l'intrusion) utilisé il y a plusieurs siècles.

Le devinez vous ?

* Les 2 hautes fentes me font imaginer qu'un pont basculant existait (mais peut être que ce sont des ouvertures de lumière au niveau de la roue, donc.... mon raisonnement est faux).

* L'étage supérieur possède la même fenêtre et les mêmes archères que sa consœur sur l'autre façade.

 

 

Les échauguettes quêtent mon analyse

* Les quatre angles de ce moulin possèdent une échauguette.

* Chacune repose sur 3 niveaux de console (voici une caractéristique architecturale assez rare).

* Chaque échauguette arbore 3 archères cruciformes à croix pattée au même niveau. Les deux latérales défendent les courtines.

* Je remarque une curiosité que je ne peux expliquer.

La voyez vous ?

* Une échauguette est polygonale alors que les 3 autres sont circulaires.

* Question :

Voyez vous un manque défensif ? La troisième façade se cache derrière les arbres

* Vous êtes si formidables que vous me répondez toutes et tous :

- Chevalier, il n'y a aucun système de défense proche comme mâchicoulis (voir vocabulaire) ou bretèche.

 

 

La façade en aval de la rivière

* Ce coté, correspondant à la sortie de la rivière, est difficilement lisible à travers les feuillus.

* Mais avec un peu d'attention et de patience, je vois :

Une fenêtre trilobée à meneau central encadré par des archères, comme les autres façades.

- Une échauguette d'angle.

- Et surtout, l'encorbellement que j'adore...... des latrines.  cheeky

 

 

L'intérieur :

* Le moulin est une propriété privée non visitable.

* Je repars sans avoir pu réveiller le meunier qui dort.

 

 

Le diaporama du moulin est visible ici - CLIC

 

 

 

Histoire du moulin :

* Au 14ème siècle, construction du moulin. A cause de la Guerre de Cent Ans, le bâtiment est fortifié.

* Au 15ème siècle, le moulin est possession du monastère de La Réole (il est possible qu'il le fut aussi au siècle précédent).

* Au 16ème siècle, le moulin est vendu à un particulier.

* Au 17ème siècle, plusieurs familles deviennent successivement propriétaires du moulin.

* Au 18ème siècle, la famille Chollet devient propriétaire du site

* Au 19ème siècle, le moulin et son accès sont modifiés. Un passe-lit est aménagé facilitant la navigation fluviale.

* En 2000, le moulin est classé aux Monuments Historiques.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur du moulin est libre et gratuite en respectant les propriétés privées et le silence du site. La visite de l'intérieur est interdite. Les berges n'étant pas stabilisées, soyez très prudents.

 

 

Un moulin venu d'un temps ancien

 

Cliquez pour aller au menu des bâtiments NON classiques

Vers Menu
bâtiments non

classiques

    Cliquez pour aller au menu des Châteaux de la Gironde Vers Menu châteaux de la Gironde

Partager cet article

Repost0

commentaires

Pierrote 09/11/2019 18:29

M agnifique édifice nous offrez
O ù l’on sent effluves du temps passé.
U ne démonstration de grand’puissance
L iée à raffinement, élégance.
I l ne faut son utilité omettre :
N ‘était bâti construit pour « le paraître »…

F ut-il pour moudre grains, fonction première
O bligeant être près d’une rivière.
R éalisé j’ai que m’était connue
T rès bien icelle ; l’ai-je souvent vue…*
I ntimidant dut se faire moulin
F ace aux intrus, pour défendre son bien.
I mposantes échauguettes, là, surent
E tre efficaces, protégeant les murs.

D es archères complétèrent défense ;
E ntrée fut, le dites, sous surveillance.

B eauté du site n’a été gâchée
A vec ces ajouts très particuliers.
G racieuses sont façades de ce lieu
A ux fenêtres trilobées; harmonieux,
S pectacle guerrier, paisible à la fois :

G age que savaient hommes d’autrefois
I maginer des transformations sans
R enier esthétisme. C’est beau, vraiment !
O ui, même latrines ne choquent mie,
N enni : sont vitrines de brins de vie…
D ‘autres ouvrages similaires furent
E voqués.** Chacun possède stature

N otable et forte, toujours différente.
O r celle d’aujourd’hui est très plaisante,
T outefois axée sur sécurité
A u niveau de ses possibilités.

P our sûr, ravie j’ai été du voyage
S i insolite dans le Moyen-Âge !

* la rivière Dropt, car elle longe la bastide d’Eymet, en Dordogne, où je suis souvent allée (Eymet, et sa région).
** d’autres moulins fortifiés, dans votre blog. Chacun a vraiment sa personnalité, et je les ai tous appréciés pour des motifs différents...

Le Chevalier Dauphinois 10/11/2019 16:22

* Je vais vous dire un secret..... donc ne le répétez pas à vos ami(e)s.
* Face à ce style de bâtiment j'ai toujours rêvé de chanter :
"Meunier tu dors, ton moulin, ton moulin va trop vite
Meunier tu dors, ton moulin, ton moulin va trop fort."
* Comme les moulins à vent ne fonctionnent plus puisque les rares entiers sont volontairement bloqués, celui à eau est donc ma solution de rêve de chanteur.
* Et.......... comme personne est sorti du bâtiment, je peux conclure que :
"Meunier tu dors".... hihihi