28 avril 2020 2 28 /04 /avril /2020 07:50

 

 

Département 33 - GIRONDE

 

 

 

Comme c'est émouvant une église Templière et Hospitalière !

Le bourg :

Situation :   (--> le voir sur une carte)

      La commune de Marcenais est située à 20km au Nord-Ouest de Libourne (voir sa porte fortifiée) et à 15km au Nord-Est de Bourg sur Gironde (voir ses fortifications).

 

   Coordonnées de l'église :

45° 03' 29" N 00° 20' 14" W
 45.058200°  -0.337357°

 

 

 

L'église :

L'extérieur :

Est ce que le commandant rit dans la commanderie ?

* D'après ma documentation, de l'ancienne commanderie il ne resterait que l'église.

* En approchant de ce moutier, je remarque plusieurs bâtiments l'encadrant partiellement.

* Une étude du terrain semble prouver que des pierres du rempart existent encore ainsi que quelques terrassements. Mais j'avoue que n'étant pas un spécialiste, je ne cherche pas à comprendre.

* Toute mon attention est portée sur cette église trônant dans un cimetière.

 

Quelle magnifique échauguette d'angle !

 

Droite comme le i de... heu... commanderie

* En découvrant la façade Sud, je constate :

- Une construction linéaire sans transept.

- Une façade ne comportant aucune fenêtre.

- Des modillons ou plutôt des corbeaux pauvrement sculptés supportant une corniche.

- Une élévation borgne entre le toit et la corniche.

- A l'angle Sud-Ouest, une imposante échauguette d'angle posée sur des consoles triples.

- Cette construction en encorbellement formant mâchicoulis (voir vocabulaire) possède sur toutes ses faces de petits trous ronds pour fusil.

 

 

Etre à son chevet

* En contournant l'église, je suis face à son chevet.

* Pour mieux le comprendre, je prends un peu de recul.

* Il est plat avec un triplet.

 

 

Le souffle divin sèche rapidement le linge

La symétrie et l'asymétrie

* Bien que l'église soit théoriquement symétrique, la façade Nord comporte quelques différences avec sa consœur Sudiste.

* Ce coté dans l'ombre possède :

- Une sacristie de faible hauteur avec 2 fenêtres.

- Une élévation.

- A l'angle Nord-Est, une échauguette avec :

-- Des ouvertures carrées pour le guet.

-- Des trous ronds et petits pour une défense avec fusil.

-- Des mâchicoulis sur consoles doubles.

- Proche de l'angle Nord-Ouest, une ouverture accédant à la salle de repli. Je pressens que cette porte communiquait avec le château disparu.

- Les corbeaux en dessous devaient porter la couverture d'un appentis.

 

 

Est ce un porche ou une Porsche ?

* De l'extérieur, je suis surpris de constater que le porche est plus large que l'église. 

* Même si cette construction avancée est plus récente que l'église, je ne m'explique pas cette curiosité.

Connaissez vous d'autres exemples ?

 

 

Quelle magnifique entrée multicolore

L'intérieur :

Le portail

* Bien qu'il ne soit pas finement sculpté, le portail est curieux, presque unique.

* Chaque piédroit comporte :

- Une grosse colonne en arrière.

- Puis à 45°, (pour faire une épaisseur ?) quatre colonnettes avec chapiteaux romans.

 

 

Linéaire

* En franchissant la porte je vois une nef tout en longueur voûtée en tiers-point.

* Au fond l'abside plate montre les 3 fenêtres avec ébrasement intérieur observées depuis l'extérieur.

* De chaque coté, les murs peints rappellent le thème Templier.

 

 

La femme est l'avenir de l'homme

* Ne trouvant pas la porte pour monter dans la salle de repli, je me dirige vers la lumière (du soleil) quand je vois une femme, plutôt une jeune fille.

* Je lui demande :

"Ho, ma Jehanne, sais tu comment monter ?"

* Elle me répond :

"Chevalier, souhaites tu monter au ciel ?"

"Tu es bien trop jeune pour mourir !"

* Mouai, la Pucelle a encore fumé... C'est pour cela qu'elle est partie en fumée. cheeky

 

 

Le diaporama de l'église est visible ici - CLIC

 

 

 

Histoire de l'église :

* A la fin du 12ème siècle, construction d'une commanderie par les Templiers. Elle se compose d'un château accolé à l'église puis des bâtiments d'habitation et des communs.

* Vers 1312, après l'arrestation des Templiers et la dissolution de l'Ordre, les Hospitaliers récupèrent la commanderie.

* Au 15ème siècle, à cause de la Guerre de Cent Ans, de nombreux bâtiments de la commanderie sont détruits. Seule l'église semble avoir été épargnée.

Certains documents affirment que le moutier possédait une salle de repli (à défense "passive" ) sous le toit créée pour les habitants.

* Au 16ème siècle, à cause des Guerres de religion, les Hospitaliers fortifient l'église en l'adaptant aux armes à poudre (fusils).

* En 1671, construction de la sacristie.

* En 1927, l'église est inscrite aux Monuments Historiques.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur de l'église (dédiée à Notre Dame) est libre et gratuite. La visite du clocher et des systèmes défensifs est interdite.

 

 

La grande histoire des Templiers ne se voit que dans cette église

 

Vers Menu églises
fortifiées
de France
Cliquez pour aller au menu des églises fortifiées   Vers liste
bâtiments des Templiers
Vers liste châteaux des Templiers   Cliquez pour aller au menu des Châteaux de la Gironde Vers Menu châteaux de la Gironde

Partager cet article

Repost0

commentaires

Pierrote 29/04/2020 18:54

M outier qui bien commun aurait pu être,
A cela près, que faites apparaître
R udesse de la vie des temps anciens :
C ontre brigands, guerres il fallait bien
E tre protégé. Or les habitants
N e pouvait compter que sur les puissants
A cette époque. Eux n’étaient point aisés…
I ls eurent la chance, en cette contrée,
S écurité chez Templiers trouver…*

G uère de doute que fut paradis
I ntérieur dessus nef : un grand repli.**
R avie je fus mirer les échauguettes
O pérant comme défenses et guette.
N ous ne savons lequel des Ordres a pu
D écider leur construction.*** Elles ont su
E tre « rempart » contre nombreux intrus…

G âté l’on est découvrant sur un mur
U ne porte en hauteur, une ouverture :
Y ai-je vu celle de l’Eden pour
E tres effrayés. Est un bel atour…
N ‘ai-je oncques des entrailles de moutiers,
N enni, je l’avoue bien, très « fan » été.
E st celui du jour austère, épuré.

N e suis-je, lors, iriée entrer céans
O ù Jehanne la Pucelle bras vous tend !
T rès drôle est la remarque à son sujet !****
A vrai dire, pour ma part je croyais,

P our sûr que, vous, brûliez d’amour pour elle !…
S inon, oui, visite fut assez belle.

* du moins, si l’on admet que ce sont les Templiers qui érigèrent les 1ères défenses de l’église, comme supposé dans l’historique.
** à mon avis, il est sûr qu’un repli exista, lorsque l’on voit la faible hauteur de la nef vue de l’intérieur, et la hauteur totale du moutier vu de l’extérieur : largement la place pour un refuge.
*** Templiers, ou Hospitaliers qui héritèrent de ce bien ?… ou d’autres plus tard ?…
**** cf. dernières phrases du dernier § « La femme est l’avenir de l’homme ».

Le Chevalier Dauphinois 29/04/2020 19:36

* Ce site historique est fascinant.... bien que ce soit une église bien sur.... Hihihihi.
* Il fut Templier, avec commanderie accolée ou proche?
* Puis il fut Hospitalier avec fortifications très efficace.
* Il fut Roman.... et presque inchangé ... sans transept.
* Un site que j'ai visité avec plaisir et que j'ai posé avec ... plaisir plus !